L’homme qui tua Don Quichotte de Terry Gilliam sera bien diffusé à Cannes

L’homme qui tua Don Quichotte de Terry Gilliam sera bien diffusé à Cannes

C’est officiel ! Après un bras de fer juridique épuisant entre Terry Gilliam et son producteur Paulo Branco, L’Homme qui tua Don Quichotte sera bel et bien diffusé cette année à Cannes, comme film de clôture du Festival. 

Saisie en référé par le producteur portugais Paulo Branco, la justice française devait trancher concernant le litige à propos de L’Homme qui tua Don Quichotte. En effet, Branco estimait que sa société Alfama Films avait l’exclusivité des droits sur cette oeuvre. Il souhaitait donc interdire sa projection à Cannes, au grand dam de Terry Gilliam. 

Mais le débat est désormais clos s’agissant de cet imbroglio juridique qui laissait Thierry Gilliam et les cinéphiles dans une attente insoutenable. Le président d’Océans Films (société distributrice du film) Philippe l’Aigle a réagi de la sorte auprès de l’AFP : 

« On a gagné ! »

Celui-ci ne perd d’ailleurs pas de temps puisqu’il envisage une sortie pour le 19 mai prochain (oui c’est très tôt), jour de diffusion au Festival de Cannes. S’agissant de Paulo Branco, celui-ci ne s’estime pas vaincu, puisqu’il a affirmé que cette décision lui donnait tout de même raison sur le fond : 

« le film peut être projeté mais le festival doit informer tout le monde que cela n’infirme en rien les décisions judiciaires précédentes d’octroyer les droits à Alfama […] Il s’agit donc d’une autorisation exceptionnelle. »

Mais au delà de ces complexes considérations juridiques, c’est surtout une grande victoire pour Terry Gilliam. Rappelons (pour les trois qui dormaient au fond) que L’Homme qui tua Don Quichotte fut un film à la production maudite, que Gilliam essaye de mettre en place depuis une vingtaine d’années. Le film avait même été annulé en plein tournage il y a de nombreuses années à causes de problèmes trop nombreux (pour les curieux, vous pouvez découvrir les faits dans le documentaire Lost in la Mancha sorti en 2002). En bref, voir son bébé présenté sur la Croisette est une belle preuve de ténacité et un honneur immense pour tout son travail accompli. 

Nous ne savons toutefois pas encore si Terry Gilliam sera présent à Cannes pour la diffusion de son film, car le réalisateur se remet encore de son AVC subi il y a quelques jours. En tout cas, les cinéphages du monde entier doivent désormais attendre cette projection et la sortie du film avec un certain empressement! 

Laissez votre commentaire