More
    More

      69 nuances de Grey de Destination Danger : une salle osée décevante

      Destination Danger est une enseigne d’escape game parisienne qui propose pas moins de six salles différentes, parmi lesquelles 69 nuances de Grey, librement inspirée du célèbre livre 50 nuances de Grey.

      Un prétexte commercial

      69 nuances de Grey se présente comme une séance d’initiation aux relations sado-masochistes au sein d’un club BDSM.  D’où le titre de la salle, qui fait référence au livre 50 nuances de Grey mettant en scène Christian Grey, amateur prétendu par son auteur de ce genre de pratiques. Contrairement à ce que son nom pourrait suggérer, il n’y a dans cette salle nulle référence à la romance d’E. L. James. Le seul objectif du titre semble être de prévenir le public de l’atmosphère coquine de la salle en attirant les lectrices et lecteurs de l’œuvre ou les curieux. Une fois pénétrés dans le club BDSM, une pseudo-enquête attend les joueurs. Celle-ci s’avère en réalité n’être qu’un prétexte à la découverte des lieux.

      Un donjon poussiéreux

      La propreté de la salle laisse clairement à désirer. La poussière s’accumule un peu partout sur le décor, à tel point que la fouille en devient par moments désagréable. Certains éléments du décor sont cassés, alors même qu’ils doivent être utilisés pour les différentes énigmes. Hormis ces désagréments, le décor est assez basique mais se veut dans le thème, affichant tous les clichés BDSM mentionnés par 50 nuances de Grey. L’agencement de la salle est cependant appréciable et reste finalement le seul point positif de 69 nuances de Grey.

      Un gamemastering manquant de professionnalisme

      Le gamemastering qui a été offert à notre équipe est le pire auquel nous ayons été confrontés. Arrivée en retard, la gamemaster n’a présenté aucune excuse. La salle était mal rangée, laissant un des puzzles déjà résolus. Les rares interventions de la gamemaster prouvaient qu’elle ne suivait absolument pas l’avancée de notre équipe, pourtant seule à jouer à cette heure-ci, et manquaient grandement de motivation. Le côté “cool” que la gamemaster se forçait à afficher devant nous, visiblement à contrecoeur, n’a malheureusement pas suffi à compenser ces entorses à ce qui représente la base même de la réussite d’une salle d’escape game.

      Entre scénario vide de sens et d’intérêt, décors abîmés, salle mal rangée et poussiéreuse et manque de compétence de la gamemaster, la salle 69 nuances de Grey freine considérablement l’envie de tester d’autres salles de l’enseigne Destination Danger malgré leurs noms aguicheurs. 

      Informations pratiques

      Destination Danger

      66, boulevard Voltaire 75011 Paris

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité