The Legend of Zelda: Breath of the Wild, un retour aux sources (Test Wii U)

The Legend of Zelda: Breath of the Wild, un retour aux sources (Test Wii U)

La légendaire licence à succès de Nintendo est enfin là : The Legend of Zelda : Breath of the Wild. En premier lieu, sachez qu’il n’y aura aucune explication sur le scénario, zéro, nada, niet. Il n’y aura donc que très peu de spoiler dans ce test, pour vous laisser l’ultime plaisir de la découverte et de l’émerveillement.

Il serait (presque) honteux de présenter Zelda, et pourtant, pour débuter ce test, je vais vous parler de mes deux grands amours : Ocarina of Time, et Majora’s Mask. La Nintendo 64 a fait partie de l’une des plus grandes révolutions dans le domaine de la 3D… Et surtout de la belle et de la bonne 3D. Nombre de mauvais jeux ont pullulé à cette époque, mais Nintendo a su créer au travers de Zelda : le saint Graal. Aucun Zelda sur console de salon, n’a plus jamais réussi à éveiller en moi une once de magie comme ce fut le cas avec OOT et Majora…jusqu’à aujourd’hui. Breath of the Wild, est un écho au passé qui s’inscrit dans la majestueuse lignée de ses grands frères.

Si vous avez le malheur d’hésiter encore après ces quelques lignes, vous n’avez plus qu’à vous coltiner la suite de ce test qui sera en trois points : l’univers de Breath of the Wild, le gameplay et le scénario (cette partie tiendra sur quelques lignes de louanges).

* Les screens sont sans spoiler, attention à la qualité, ils proviennent de la capture de ma Wii U, qui ne fait pas du tout honneur au jeu.

 breath of the wild

Un monde ouvert dépaysant et enchanteur

Zelda nous a toujours habitués à une certaine liberté, mais avec Breath of the Wild, tout devient possible et ce, sans temps de chargement. Un arbre ne vous plait pas ? Coupez-le, à moins que vous ne vouliez grimper à sa cime pour récupérer quelques fruits ou simplement observer ce qui vous entoure. Il en sera de même pour les montagnes, vous pouvez toutes les escalader jusqu’à leur sommet si vous en avez le courage et surtout l’endurance. Suivre la route est ennuyeux ? Dans ce cas, coupez à travers les champs, sautez d’une falaise ou profitez généreusement d’une balade sur votre monture. Il n’a jamais qu’un chemin à emprunter, ou une route à suivre, il n’y a que vous pour décider quel est le meilleur moyen d’y accéder.

La carte vous proposera de nombreuses zones à explorer, toutes différentes et plus ou moins reconnaissables via leur environnement. Du sable du désert, aux montagnes enneigées, aux grandes prairies d’Hyrule…Vous passerez de nombreuses minutes à contempler les paysages qui s’offrent à vous, comme un lever de soleil (ou de lune), le vent qui secoue les herbes environnantes, les papillons ou libellules qui virevoltent près de vous, des oiseaux ou autres petits animaux vivant leur vie à deux pas de vous. Le cycle jour/nuit repose sur un timer de 24 minutes réelles, dans ce laps de temps, la météo peut changer à tout moment de la pluie au beau temps, de la neige à un soleil de plomb, voire à un orage dangereux et violent. Breath of the Wild est une ode à la nature, profitant de couleurs chatoyantes associées à une bande-son agréable, on s’y croirait. Entre le bruit du vent, des animaux et la musique, ce Zelda vit et respire, les animaux foisonnent, tous comme les fruits, les légumes ou herbes à ramasser, même les points d’eau vous réservent leur lot de surprises grâce à des poissons, des grenouilles et autres petits crustacés.

Un petit retard se fait sentir concernant les graphismes, et pourtant, on ne peut qu’affirmer que ce Breath of the Wild est beau, surtout vu l’immensité de la carte, et la possibilité d’aller où l’on veut quand on veut, ou presque. Presque, puisque la pluie ne sera pas votre alliée quand il s’agira d’escalader, il vaudra mieux faire une petite pause et attendre que le beau temps revienne. En dehors de ces deux petits bémols, on ne peut rien lui reprocher tant on passe un excellent moment de découverte dans un univers connu mais toujours plein de surprises.

breath of the wild 2

Un gameplay différent et fourni

Le point fort de Zelda est de pouvoir jouer avec une composition variée d’armes et de boucliers, mais ceux-ci auront un taux de durabilité plus ou moins élevé, votre équipement pourra donc casser. Il faudra vous refaire régulièrement un petit stock digne de ce nom (sauf si vous aimez la difficulté et esquiver les combats). Concernant les tenues, elles seront quant à elles nombreuses, et en plus de ça améliorables grâce à des ingrédients récupérables dans votre environnement.

Le bonus, c’est de pouvoir cuisiner, de nombreuses recettes sont disponibles permettant de restaurer vos cœurs, mais également de vous donner certains attributs pour un temps donné.  Personnellement, cuisiner et découvrir ce que chaque nouvelle recette peut créer est en soi un réel amusement. On peut le voir comme faisant partie des mini-jeux, et pourtant vos plats vous seront très utiles, à vous de bien conserver les ressources les plus rares pour faire d’excellents plats qui vous seront d’une aide précieuse dans des combats ardus.

Vous découvrirez certains ingrédients uniquement dans certaines zones ou sur certains monstres, il faudra donc vous armer de patience et être attentif à votre environnement. Le système de respawn du jeu est intéressant concernant vos ennemis notamment, un élément in game vous préviendra de ce fameux respawn, ce qui évite de faire 50 mètres et de voir un camp entier se reformer alors que vous venez de le quitter. C’est une façon ingénieuse d’ancrée ce fait dans le scénario même du jeu. Encore que… parfois, cet évènement arriva au plus mauvais moment pour vous troller et reformez ce fameux camp alors que vous êtes encore dedans !  

Sachez que ce Zelda sera plus compliqué qu’il n’y parait, la difficulté est présente, mais avec quelques plats et un taux de réaction ne frôlant pas la truite morte, il n’y a rien d’insurmontable. De plus, les donjons ont toujours été à la mode dans Zelda, aujourd’hui, c’est donc d’une manière différente qu’ils seront appréhendés à l’aide de sanctuaires, sanctuaires redondant vu le nombre mais variés. Ceux-ci vous permettront d’augmenter le quota de vos cœurs, et de votre barre d’endurance. Eh oui, c’est aussi une grande nouveauté, pour escalader notamment vous aurez besoin d’une jauge d’endurance plus ou moins grande selon l’endroit. Pas de panique, des remèdes et plats permettront à tout moment de régénérer votre barre ou de l’augmenter de façon temporaire.

Ce Zelda vous réserve de nombreuses heures de balades, de farm, et d’escalade, avec quelques moments de réflexion concernant certaines quêtes ou sanctuaires. Les grandes fées seront également de la partie, pour notre plus grand plaisir….De quoi vous rappelez d’excellents moments passés avec elles dans OOT.

Breath of the wild 3

Un scénario digne de ses grands frères

On y vient enfin, mais pas pour vous le détailler, au contraire. Sachez que pour la toute première fois dans un Zelda, nous pourrons avoir la chance d’entendre la jolie voix de Zelda et de la majorité des personnages importants dans ce Breath of the Wild. C’est une première plutôt réussie et surtout convaincante. Personnellement, cela a été une réelle surprise d’en découvrir l’utilisation avec les cinématiques associées. Breath of the Wild vous offrant plus d’une centaine d’heures (plus proche des deux cents pour tout faire), il vous sera cependant difficile de résister à l’appel alléchant du scénario. Tout comme moi, vous serez peut-être tentés de bien faire les choses et de ne pas le rusher, et puis au bout d’une soixante d’heure à farmer et à vous balader, vous n’aurez qu’une envie, en découdre et vous attelez à sauver la princesse Zelda. J’ai été conquis comme à l’époque d’Ocarina of Time, les clins d’œil sont plus que nombreux, comme je l’ai dit plus haut, c’est un écho au passé.

Si vous hésitez encore, je crois que je ne peux malheureusement plus rien faire pour vous. Breath of the Wild s’inscrit dans le top 3 des meilleurs Zelda. Et si aussi peu de détails ont été donnés dans ce test, c’est pour vous laisser savourer et découvrir par vous-même tout ce qui fait de lui un excellent jeu.

Pour conclure, voici l’une de mes musiques préférées de ce Zelda :

 

 

Note

The Legend of Zelda: Breath of the Wild, un retour aux sources (Test Wii U)

Graphismes

Bande-Son

Durée de vie

Originalité/Innovation

Scénario

Summary:
Un excellent Zelda qui vous ramènera près de 20 ans en arrière. Une licence peut être sur-exploitée, mais qui nous offre encore de la magie et de l'émerveillement après autant d'années.

90%

Coup de coeur

User Rating: 0 (0 votes)

Laissez votre commentaire