More
    More

      Les sorties cinéma du 10 février

      En attendant la sortie du tant attendu The Revenant, la rédaction s’est prêtée au jeu d’effectuer un petit tour en revue des grosses sorties cinéma du 10 Février. Entre un super-héros irrévérencieux, une romance homosexuelle poignante, et le retour en grâce d’Eric et Ramzy, autant dire que cette semaine a les atouts nécessaire pour emporter votre adhésion. 

      Deadpool

      deadpool1-gallery-image

      Réalisé par Tim MILLER
      Avec Ryan Reynolds
      Super héros, action / 1h49 / USA

      Personnage encore relativement méconnu du catalogue Marvel, Deadpool n’en demeure pourtant pas moins l’un des plus givré et des plus atypiques. Mercenaire condamné par un cancer en phase terminale, Wade Wilson accepte contraint et forcé de s’enrôler dans un programme de l’armée top-secret, qui doit lui permettre de se soigner. Par la force des choses, le voilà doté de capacités dépassant l’entendement, comprenant ainsi une faculté de guérison similaire à Wolverine, un sens inné des arts martiaux et une dextérité au sabre. Problème, au cours de l’intervention, le pauvre bougre a perdu quelques neurones, quitte à profondément altérer sa santé mentale, voguant désormais entre trouble de la personnalité, schizophrénie, et détail amusant : une parfaite conscience de son état, à savoir héros de comics. Si l’on sait que les divers spécificités du héros ne seront pas respectées à la lettre (le bougre s’amusant parfois à ouvertement corriger l’auteur des comics dans lequel il s’insère), nul doute que Tim Miller (dont c’est la première réalisation, mais qui a fait ses armes dans le milieu de l’imagerie visuelle pour le compte de David Fincher) saura respecter l’ADN de ce bien étrange héros, à la fois sans scrupules, grossier, amoral et au sens de la répartie tel qu’il en ferait pâlir de jalousie n’importe quel politicien.

      Free Love

      77058-free-love-julianne-moore-et-ellen-page-se-battent-pour-leur-amour-dans-la-

      Réalisé par Peter SOLLETT
      Avec Julianne Moore, Ellen Page, Steve Carell
      Drame, romance / 1h44 / USA

      Laurel et Stacie sont deux femmes aux horizons radicalement différents. L’une policière émérite et l’autre jeune un peu paumée vont pourtant tomber amoureuse. Mais cet amour va rencontrer son premier accroc quand Laurel découvre qu’elle est atteinte d’un cancer en phase terminale. Une maladie qui la pousse à vouloir le meilleur pour sa moitié qui lui survivra et à laquelle elle souhaite que la police lui transfère sa pension de gardienne de l’ordre. Evidemment, dans un pays aussi réfractaire à la question homosexuelle, cette volonté ne sera pas facile à respecter, là ou la hiérarchie de la policière, entend bien garder le dernier mot. Tiré d’une histoire vraie, Free Love retrace ainsi leur combat pour faire entendre leurs droits. Un pamphlet émouvant qui n’a pas manqué d’interpeller le réalisateur, qui s’est défendu de réaliser le film en ayant été piqué au vif par cette histoire :

      « J’ai eu envie de raconter l’histoire de Laurel et Stacie parce qu’il s’agissait de personnes comme vous et moi, menant une vie ordinaire, qui se sont retrouvées dans une situation extraordinaire et qui y ont fait face de manière extraordinaire. »

      Ellen Page, interprète du film, qui a fait son coming-out en 2014, a longtemps caché son homosexualité avant de l’assumer pleinement ce qui l’a très inspiré pour Free Love, elle déclare :

      « Je me sens concernée par ce film à titre personnel parce que le suis lesbienne, et quand on voit deux êtres traités avec moins de considération en raison de leur orientation sexuelle, et que on leur dit que l’amour n’est pas acceptable, c’est bouleversant. »

      La Tour 2 Contrôle Infernale

      la-tour-2-controle-infernale-trailer-eric

      Réalisé par Eric JUDOR
      Avec Eric Judor, Ramzy Bedia, Marina Foïs, Phillip Katerine
      Comédie / 1h28 / France

      Quinze ans après La Tour Montparnasse Infernale, le duo comique Eric et Ramzy remet le couvert avec La Tour 2 Contrôle Infernale. Fini cette fois-ci le délire inspiré de Piège de Cristal, et place aux mésaventures de nos deux compères qui se glissent cette fois-ci dans les habits de leurs propres paternels, puisque le film se déroule dans les années 1980. Et de manière assez étonnante, le film se fait l’écho d’un retour axé sous le sceau de la nécessité selon le duo, les deux acteurs cherchant depuis plusieurs années le moyen de pouvoir revenir sur scène ensemble. Autant dire qu’avec cet humour bas du front et un Phillip Katerine en grand méchant à la tête d’une faction terroriste appelée Les Moustachious, les deux compères ont probablement réussi leur coup.

      « Ramzy et moi avons fait plein de choses ensembles et séparément, on voulait vraiment se relancer dans un projet ensemble, dans quelque chose de fort, et on s’est rendu compte que ce que réclamait le public c’était cet humour là, l’humour des débiles que l’on avait développé dans La Tour Montparnasse Infernale. »

      Les Innocents

      les-innocentes

      Réalisé par Anne FONTAINE
      Avec Vincent Macaigne, Lou de Laâge
      Drame Historique / 1h55 / France

      Anne Fontaine, réalisatrice emblématique à l’origine de Coco avant Chanel, de Perfect Mothers ou de Gemma Bovery revient avec un drame historique : Les Innocents où Mathilde Beaulieu, joue le rôle d’une jeune infirmière de la Croix rouge dépêchée en Pologne à la toute fin de la Seconde Guerre Mondiale. La-bas, aux détours d’une patrie morcelée par un conflit ayant laissé beaucoup de marques, elle se voit appelée au secours par une religieuse polonaise, qui évolue au sein d’un couvent isolé, qui recèle un lourd secret. Evoquant sans mal la difficulté du conflit, sa barbarie, entremêlé par des thèmes de foi et de féminité, l’exercice n’a pas été aisé pour Anne Fontaine, qui n’a manqué de faire montre de son intérêt pour cette page méconnue de l’Histoire.

      En bref :

      The Monkey King 2 de Pou-Soi Cheang
      Peur de rien de Danielle Arbid
      Joséphine s’arrondit comédie de Marilou Berry
      Heidi avec Bruno Ganz
      El Clan produit par Pedro Almodovar
      Chair de Poule – Le film avec Jack Black et Amy Ryan
      A une heure incertaine drame de Carlos Saboga

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.