[Report] Harry Styles illumine l’AccorHotels Arena

[Report] Harry Styles illumine l’AccorHotels Arena

En octobre, un Olympia complet en quelques minutes n’avait pas pu contenter tous les fans de l’ancien One Direction, Harry Styles. 13 mars, deuxième essai solo parisien avec l’AccorHotels Arena, complète elle aussi.

Harry Styles AccorHotels Arena

Après une première partie effectuée par la nouvelle princesse de la pop Mabel, nous découvrons la scénographie qui se met en place petit à petit. Deux écrans forment un cercle autour de la scène arrondie. En attendant l’arrivée d’Harry, ces derniers montrent des Rubik’s Cube sous toutes leurs formes.

A 21h pétantes, les lumières s’éteignent et des milliers de cris stridents retentissent dans l’AccorHotels Arena. Les quelques exceptions à ne pas crier, au contraire, se bouchent les oreilles. Les écrans se lèvent et on découvre Harry Styles dans un costume gris brillant de mille feux, débutant le concert sur le très bon Only Angel, issu de son unique album solo éponyme sorti en mai dernier. Son groupe mixte composé de deux femmes et deux hommes, tellement rare qu’il est important de le relever, est en hauteur.

Woman, Ever Since New York, Carolina : avec seulement 10 titres, tout s’enchaîne assez vite pendant que les écrans diffusent de belles images élaborées. Sur Two Ghosts, l’entièreté de l’arène sort son flash pour illuminer le jeune homme de 24 ans. Si l’époque des One Direction est révolue et Harry Styles peut désormais se créer sa propre identité musicale, cela ne l’empêche pas de jouer trois titres de l’ancien boys band : Stockholm Syndrome, If I Could Fly et le classique What Makes You Beautiful qui fait sauter tout le public.

Première surprise : Harry décide de jouer Just A Little Bit Of Your Heart, morceau qu’il a écrit pour Ariana Grande. Deuxième surprise, bien plus grande : pendant le concert, l’ancien One Direction joue deux morceaux inédits, joués pour la première fois deux jours auparavant lors de la première date de la tournée à Genève. Anna est assez classique mais l’électrique Medicine fait beaucoup parler les réseaux sociaux ces derniers jours. En effet, en écoutant les paroles de plus près, les fans ont relevé « The boys and the girls are here, I mess around with them and I’m okay with it » qu’on peut traduire par « Les garçons et les filles sont là, je fricote avec eux et ça me va ». Harry Styles aurait-il fait son coming out bisexuel avec ce titre ? C’est ce que tout le monde tend à croire.

 

85 pamplemousses

Tout à coup, Harry délire tout seul en demandant à la salle de répéter « 85 pamplemousses » à de nombreuses reprises. Après de nombreuses tentatives de parler français, c’est l’apogée ! Puis, Harry court vers la B-Stage, une deuxième scène aménagée vers le fond de la salle. Sur le chemin, il attrape un drapeau français et un drapeau LGBT. De nombreux drapeaux de la communautés sont d’ailleurs présents dans les gradins et la fosse. On pourrait croire qu’Harry Styles est une icône LGBT, pourtant pas du tout… Sur cette deuxième scène plus petite, il accroche les deux drapeaux à son micro et y chante Sweet Creature en acoustique. Petit projet des fans : des milliers de feuilles sur lesquelles il est écrit « You bring us home » avec un cœur sont levées, en concordance avec le « You bring me home » du titre. Puis, le chanteur anglais interprète If I Could Fly, mentionné plus tôt, avant de retourner sur la scène principale.

Enfin, le concert se termine sur le divin et symbolique Sign of the Times. Encore une fois, les flashs s’allument dans toute l’arène et Harry brandit fièrement ses deux drapeaux. Pour le rappel, il revient pour trois chansons : From The Dining Table, une reprise de The Chain de Fleetwood Mac, un de ses groupes préférés et l’électrisant Kiwi, sur lequel il donne toute son énergie.

Avec cette AccorHotels Arena complète, Harry Styles prouve une chose : même s’il a grandi en solo, ses fans sont toujours là pour grandir avec lui.

 

Setlist :

Only Angel
Woman
Ever Since New York
Two Ghosts
Carolina
Stockholm Syndrome
Just A Little Bit Of Your Heart
Medicine
Meet Me in the Hallway
Sweet Creature
If I Could Fly
Anna
What Makes You Beautiful
Sign of the Times

From the Dining Table
The Chain
Kiwi

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.