More
    More

      Les six destinées : notre avis après le premier tome !

      En septembre sortait les six destinées, une nouvelle série éditée chez Doki-Doki ! Aujourd’hui on en parle ensemble…

       

      Les six destinées (Gekka no hazure gedô)

      les-six-destinees-manga-volume-1-simple-261359

       

      Auteur : Sayuki

      Éditeur : Doki-Doki (Media Factory au Japon)

      Date de sortie : 07/09/2016

      Nombre de tomes : 3 au Japon, série en cours

      Prix : 7,50 €

       

      Synopsis

      Lorsque la nuit tombe, les Gedô, d’étranges créatures semblables à des corbeaux, surgissent pour harceler les humains ! Leur pouvoir de nuisance est néanmoins restreint depuis que Sutoku, leur roi, a été scellé ! Tout va hélas changer lorsque le jeune Miroku va provoquer accidentellement sa libération ! Un acte malheureux qui entraîne la mort de sa mère, sa propre transformation en Gedô, et celle de sa sœur en démon. Pour la sauver de ce sort funeste, Miroku rejoint Rikudô, un groupe luttant contre ces monstres. Parviendra-t-il à rendre à sa sœur son humanité ?

      destinees-1

      Les manga ayant une connotation avec la branche spirituelle nippone sont assez rares. Les titres yokai ou encore bouddhiques ont généralement peu de succès en France, pourtant Doki-Doki a l’air de beaucoup miser sur leur dernier venu, les six destinées. Décrit comme un shonen d’action d’exception par l’éditeur français, voyons un peu de quoi il en retourne.

      destinees-2

      A 13 ans Miroku était encore un garçon turbulent. La soif d’aventure l’habitait, faisant de lui un enfant toujours prêt à faire les 400 coups. Alors que sa mère lui avait confié la garde de sa sœur Hifumi, Miroku trouve une pièce secrète sous leur habitation. C’est ici que la fratrie découvre l’endroit ou est scellé Sutoku, le roi des Gedo. Ces créatures ayant l’apparence de yokai corbeaux (karasu tengu), sévissent à la nuit tombée, si bien que les humains ne sortent plus lorsque le soleil s’est éclipsé. En délivrant Sutoku, Miroku s’en mordra les doigts bien longtemps. Le souverain des Gedo transforme Hifumi en démone et assassine la mère des deux enfants. Impuissant face au pouvoir de l’être qui lui fait face, notre héros décide de devenir lui même un Gedo pour diminuer l’écart de force entre eux. Devant tant de détermination, Sutoku laisse la vie sauve à la fratrie. Miroku arrivera-t-il a venger la mort de sa mère ? Pourra-t-il supprimer le démon enfoui dans le corps de sa sœur ?

      destinees-3

       

      Si l’intrigue reste assez classique, Sayuki ajoute quelques éléments plutôt novateurs, comme l’utilisation de la religion bouddhique au cœur de la catégorisation des combattants. Avec son traumatisme Miroku va grandement évoluer passant du pré-adolescent très excité qui voit sa cadette comme un boulet, au grand frère protecteur à l’excès. Les dessins sont corrects et les phases de combat dynamiques et claires, ce qui conforte le scénario qui est pour le moment correctement rythmé.

       

      A la frontière d’un Blue Exorcist et d’Ushio & Tora, les six destinées, débute d’une belle manière. Sayuki met en place son univers doucement en nous introduisant une palette de personnages assez variés, qui auront surement beaucoup d’importance dans les tomes à venir. Maintenant reste à savoir s’il saura créer une oeuvre qui se démarquera, tout en gardant une bonne qualité dans les prochains volumes.

       

      Pour finir, je vous laisse un extrait du premier volume et un trailer !

       

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.