More
    More

      A second chance, un thriller tendu avec Nikolaj Coster-Waldau de Game of thrones

      A second chance est un thriller danois, qui met en parallèle et en opposition deux modes de vie. Deux façons d’élever un enfant et où la dualité du bon/mauvais, du tout beau versus du tout affreux est mis en avant.

      Andreas, jeune flic vit avec sa femme et leur bébé dans une belle maison. Il travaille avec un coéquipier récemment divorcé qui passe son temps libre à s’enivrer. Lors d’une enquête pour tapage, ils découvrent dans un appartement misérable un couple de drogués dont l’homme est connu pour ses violences conjugales, et un bébé en pleurs, sur le sol baignant dans ses excréments.

      Le retentissement de cette vision d’inhumanité aura des effets inattendus dans la vie de Andreas (joué par un acteur bien connu des fans de game of thrones), qui connaît le malfrat pour ses voies de faits sur ses compagnes et qui se sent impuissant devant la machine bureaucratique de l’application des lois. Lorsque sa femme découvre leur bébé mort un matin, elle va sombrer dans un univers parallèle de souffrance, de délires. Un abîme. Et il va commettre l’irréparable lorsque qu’elle hurle qu’elle se tuera si on lui prend son bébé. Pour l’amour de sa femme, pour l’amour de leur bébé, pour transcender la mort, pour aller dans l’action, pour être au delà de la souffrance, pour ne pas subir, il va échanger les bébés.

      © 2015 PROKINO Filmverleih GmbH
      © 2015 PROKINO Filmverleih GmbH

      Alors s’ensuit une suite d’événements tragiques, où la limite entre le raisonnable, l’irréparable est franchie. On est emporté par l’escalade des actes d’Andreas qui nous emmènent sur le chemin du non-retour. Chemin de non retour pris aussi par le malfrat drogué lorsqu’il décide de monter un faux enlèvement de bébé pour que les autorités ne découvrent pas le corps du bébé décédé.

      Le collègue et ami d’Andreas prendra conscience tardivement de ce qui s’est réellement passé, alors que la maman droguée clame depuis le début que ce n’est pas son bébé qui est mort. Un film qui, par son rythme, nous fait enjamber les légères faiblesses du scénario.

      © 2015 PROKINO Filmverleih GmbH
      © 2015 PROKINO Filmverleih GmbH

      Les caractères des protagonistes sont suffisamment analysés pour servir une narration dont l’escalade nous prend aux tripes. La juxtaposition de deux mondes en apparence à l’opposé va permettre de justifier une montée en crescendo des images et du déroulé de l’histoire.

      On ne sort pas indifférent de cette histoire où la chute nous questionne sur la frontière entre le bon et le mauvais, sur notre jugement, sur notre position dans un monde dont la réalité peut être effrayante et surtout sur ce dont l’humain est capable quand il est aux portes du supportable.

       

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.