Gestalt T01 : Le début de la fin ?

0
1770
Gestalt
Gestalt

Ce n’est pas une surprise, Ki-oon est un éditeur proposant d’excellents titres. Et c’est encore le cas avec Gestalt, un seinen dystopique. Découvrez une série annonçant la fin du monde.

 

Gestalt T01

Gestalt
Gestalt

Gestalt est un manga de Yoto Ringo, terminé en 3 tomes au Japon. Le second tome sera publié le 24 août en France.

Partez à l’aventure avec Soso Shindo, un adolescent égoïste, qui ne pense qu’à faire le buzz sur les réseaux sociaux et Hanami, une lycéenne adepte de l’entraide.
Un jour, un énorme compte à rebours est apparu dans le ciel. Vous l’aurez deviné, le premier réflexe de Soso est de filmer la scène afin de faire des vues sur internet. C’est alors que nos deux lycéens sont aspirés dans un énorme cube se trouvant dans le ciel.
A l’intérieur de ce cube, ils trouveront un véritable arche de Noé. Des animaux de nombreuses espèces différentes s’y trouvent, parlant un langage commun. Mais ce n’est pas tout, une centaine d’humains, de nationalités différentes sont également présents. Tous sont arrivés là sans savoir ce qui les attendait. Un inconnu, ayant une allure de robot va alors faire son apparition et leur annoncer qu’ils ont été choisi pour réinitialiser la Terre. En dehors des humains présents dans le cube, toute forme de vie doit disparaitre.
L’enfer va alors commencer pour les êtres élus. Vont ils se sacrifier afin de sauver l’espèce humaine, ou vont-ils la détruire, afin de sauver leurs peaux ?

Si vous souhaitez découvrir les premières pages de ce volume, c’est par ici que ça se passe.

 

Un scénario intriguant

Gestalt
Gestalt T01

Gestalt tome 1 vous plonge dans une histoire originale, très agréable à découvrir. En effet, la Terre est menacée par un mal inconnu. Des centaines de personnes sont sélectionnées pour réinitialiser le monde que nous connaissons tous. Des Japonais, des Américains, des Italiens, et on en passe. Des gens du monde entier sont réunis dans un étrange cube flottant au dessus de Tokyo. Le choix est simple, tué ou être tué.

Dans ce premier tome, l’auteur amorce seulement l’histoire. Il nous présente brièvement les personnages ainsi que la tâche qu’ils doivent accomplir. Bien que l’histoire débute seulement, l’action et l’angoisse sont présentes.

En effet, nos personnages sont rapidement plongés dans le grand bain. Et c’est avec beaucoup de stupeur qu’ils vont découvrir qu’ils ont hérité de pouvoirs surnaturels. Et comme vous l’aurez deviné, ces pouvoirs leurs permettent de tuer tout ceux qui n’ont pas été sélectionnés pour survivre. C’est par inadvertance que nos élus vont s’en rendre compte, tuant par mégarde de nombreux civils aux Etats-Unis.

Mais Gestalt, ce n’est pas qu’une histoire d’extermination. En effet, l’auteur utilise également un registre comique. Ce mélange de fin du monde et de second degré, avec notamment des stéréotypes concernant la nationalité des personnages est intéressant. Il permet au lecteur de relâcher la pression, comme une échappatoire lorsque la situation devient trop pesante.

 

Se sacrifier ou exterminer la race humaine ?

Gestalt
Gestalt T01

Les personnages présentés dans ce premier tome sont très prometteurs. En effet, d’un côté nous avons Soso Shindo, un égoïste ne pensant qu’à faire le buzz sur internet, n’ayant en tête que ses propres intérêts. Et de l’autre, nous avons Hanami Shirokawa, une lycéenne prête à tout pour aider son prochain.

Nous deux Japonais sont donc à l’opposé l’un de l’autre. Cependant, qu’en est-il lorsque le monde que vous connaissez est menacé ? Seriez-vous prêt à massacrer toute vie présente sur Terre pour sauver votre peau ? Cependant, il semblerait que même pour un individualiste comme Soso, exterminer la race humaine n’est pas une chose facile.

C’est ce que nous allons découvrir dans les prochains tomes de la série. En effet, dans ce premier tome, les personnages sont sous le choc, ne comprenant pas vraiment ce qui leur arrive. Ils comprennent au fur et à mesure les risques encourus. S’ils ne tuent pas assez de personnes lorsqu’ils sont envoyés sur Terre, ils risquent eux même d’être tués. La fuite est-elle envisageable ? Ou une rébellion contre cet oppresseur ?

Ce premier tome ne nous a pas encore montré tout le potentiel que possède la série. Et c’est ce qui est très plaisant. L’intrigue commence seulement, et le suspens est bien présent.

 

Des dessins accrocheurs

Gestalt
Gestalt T01

Le coup de crayon de Yoto Ringo est très bon. Il nous permet de nous plonger encore plus intensément dans son manga.

Les personnages sont très bien dessinés, on devine facilement les émotions qu’ils peuvent ressentir. De plus, la violence, bien que présente dans ce premier tome, n’en devient pas malaisante. En effet, pas d’effusion de sang comme certaines séries d’horreur que nous pouvons connaître. Les victimes se désagrègent sous nos yeux, comme si leur existence était effacée.

De plus, l’allure du Robot samouraï fait également sourire. C’est la forme choisie pour correspondre au mieux à ce que nos Japonais peuvent connaître. Et là encore, les dessins sont très bien réalisés.

 

Gestalt tome 1 est une très belle découverte que nous vous conseillons fortement de dévorer. En effet, l’œuvre a beaucoup de potentiel, aussi bien du côté de son scénario que pour les personnages.