More
    More

      Batman : Joker War, le héros revient aux bases

      Le héros de Gotham a fortement souffert dans les derniers épisodes parus chez Urban comics. Joker War relance la vie publique de Bruce Wayne et son action sous l’identité de Batman. Ce premier tome allume la mèche qui va faire exploser la guerre dans la cité.

      La guerre approche

      Le professionnel de la guerre Deathstroke et d’autres mercenaires arrivent dans Gotham. Dans de courts prologues réalisés par des équipes créatives variées, le néophyte peut découvrir l’origine de ces ennemis méconnus ou nouveaux, éléments d’une menace bien plus lourde. Après que Batman se soit débarrassé de cinq tueurs redoutables dont Deathstroke, il découvre que le Joker veut voler sa fortune. Une partie d’échec se lance alors entre le clown et le chevalier de Gotham. Le retour de ce criminel fou inquiète également l’ensemble de la pègre de la ville. Le Pingouin, roi de la pègre, conseille au Sphinx de fuir la ville et de se faire discret. Si ce début est classique, les multiples dessinateurs qui interviennent sont d’un très haut niveau, dont Sumit Kumar de These Savage Shores.

      Batman Joker War, le héros revient aux bases

      Un nouveau départ en arrière

      Dans le run qui précède, le scénariste Tom King a privé Bruce d’une grande partie de ce qui le constitue : ses coéquipiers sont partis, son père de substitution, ses alliés dont le commissaire Gordon et même sa ville ne sont plus à ses côtés. Mais, le nouveau scénariste James Tynion IV veut faire de l’action horreur dans la grande tradition de ce héros. Batman est relancé par ce volume en alliant le nouveau statut quo – Catwoman est en couple avec Batman, le majordome de Bruce est mort – tout en revenant à la base de la série.

      Un héros bien entouré ?

      Depuis la mort d’Alfred, Bruce n’a plus que Selina Kyle et Lucius Fox qui s’inquiètent de ses réactions violentes suite à ce deuil. Lucious tente de remplacer le domestique comme assistant du justicier mais il a dû mal à assumer ce rôle. Il est en même temps l’ingénieur du justicier. C’est lui qui réalise les nombreux et incroyables gadgets – un nouvel engin capable de grimper au mur et de voler mais il y a encore plus délirant. Joker War présente un Batman plus proche de James Bond que du meilleur détective du monde. Catwoman est toujours aussi ambivalente. Ancienne criminelle, elle pensait avoir fait une croix sur son passé mais elle craint qu’un mystère brise son couple. Elle va jusqu’à déterrer le Joker pour être sûre de sa mort. Sa relation avec Bruce est très sensible. Wayne va de l’avant par un projet de restructuration de Gotham car la ville a changé. Le policier bourru Bullock est devenu le commissaire général de la ville.

      Batman : Joker War, le héros revient aux bases

      A côté de ces alliés, Batman fait face à de nombreux ennemis dont l’un surgit du passé des super vilains. Harley Quinn intervient pour aider Catwoman alors que Batman doit décrypter les messages du Sphinx. Son piège est d’ailleurs très actuel en cette période de pandémie. Il piège la ville en l’entourant de bombes et la survie de toute une ville dépend de Batman.

      Le premier tome de Joker War est divertissant même si le début est un peu lent et manque de surprise. La seconde partie est meilleure après que le grand méchant se soit révélé.

      JustFocus vous propose également les sorties les plus attendues de l’automne sur ce lien.

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.