More

    These Savage Shores d’Hi comics, le sang coule en Inde

    De fiers conquérants anglais viennent envahir l’Inde. Un instant hélas courant lors de la colonisation, sauf que cette fois, il s’agit de vampires…

    Des anglais à la découverte d’un nouveau monde

    These Savage Shores d’Hi comics, le sang coule en Inde

    Plusieurs siècles après les premiers contacts entre le Royaume Uni et les royaumes indiens, la Compagnie des Indes cherche désormais à passer des échanges commerciaux à la conquête de territoires. Face à eux, les princes locaux hésitent entre collaborations lucratives et farouche résistance. Sur un des navires de la Compagnie, un lord anglais vient d’être recruté comme attaché culturel. Mais il cherche surtout à sustenter sa faim insatiable. Lord Pierrefond est un vampire qui va vite découvrir que ce pays mystérieux cache aussi des êtres redoutables.

    Ce livre publié par Hi comics en août dernier démarre mystérieusement avec de multiples lieux et personnages qui intriguent le lecteur. Un couple se raconte des contes. Le deuxième épisode s’ouvre avec un nouveau personnage. Zachariah Sturn est un chasseur de vampire. Tous ces personnages sont présentés à travers différentes lettres qu’ils écrivent car These Savage Shores développe un rapport très fin entre différents écrits magnifiquement mis en valeur par le lettrage d’Aditya Bidikar.

    Un récit historique d’horreur

    Il s’agit certes d’un récit de vampires mais le cadre est original puisqu’il se passe en Inde au XVIIIe siècle, donc au début de la colonisation. Ce contexte est bien connu par le scénariste de Ram V et le dessinateur Sumit Kumar, tous les deux Indiens. Le lecteur passe de combats opposants de grandes armées au salon feutré pour des tractations entre les différents chefs. Face à la réalité douloureuse pour l’Inde, la lutte entre un monstre anglais et un démon indigène illustre la résistance de la culture locale. La plupart des personnages sont en lien avec l’histoire de la conquête européenne.

    Lord Pierrefond croit en un nouveau départ comme de nombreux nobles appauvris ou les cadets de famille de l’élite à cette époque. Le Prince Vikram des Zamorins sait très bien jouer entre collaboration et résistance selon son intérêt. Par la danseuse, on voit que les femmes indigènes étaient érotisées dans l’art. Zachariah Sturn veut débarrasser la région des monstres locaux qui vivent pourtant en harmonie avec les hommes. On peut voir le lien avec la mission civilisatrice et la conversion par des missionnaires européens.

    These Savage Shores d’Hi comics, le sang coule en Inde

    These Savage Shores : une bande-dessinée superbe

    Ces thèmes sont magnifiés par Sumit Kumar dont le dessin fait penser au style franco-belge. La mise en page en gaufrier rapproche ce comics de la BD. On peut aussi souligner les splendides couleurs de Vittorio Astone.

    Ce volume sorti aux États-Unis par un tout petit éditeur, Vault comics, est le succès public surprise de l’an dernier. Hi comics a non seulement le courage de sortir ce titre sans aucun artiste reconnu mais le livre est aussi magnifique. La couverture rappelle les manuscrits anciens avec un cadre doré. Chaque chapitre est séparé par une belle iconographie. La galerie d’illustration en bonus reprend l’ensemble des doubles pages de couverture de chaque chapitre.

    These Savage Shores est la réussite de cette rentrée BD. Il s’inscrit dans la ligne engagée progressiste d’Hi comics comme Coyotes sorti récemment et la suite de Skyward à venir en octobre. L’histoire d’amour est touchante alors que la vision donnée de la colonisation est subtile et évite le manichéisme. Les dessins sont vifs et splendides de la première à la dernière case.

    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.