More
    More

      Critique de One Piece: Stampede Tome 1 : le manga prend des couleurs

      Le 3 février dernier, la maison d’édition Glénat a sorti le Volume 1 et 2 de One Piece: Stampede. Ce sont les adaptations en manga/comics du film d’animation sorti en 2019 du réalisateur japonais Takashi Otsuka. Ce long-métrage célèbre les vingt ans de l’anime japonais basé sur une histoire originale écrite par l’auteur Eiichiro Oda. Le film offre aux fans des combats impressionnants, des moments d’émotions et des alliances surprenantes.

      One Piece: Stampede est un manga/comics en deux volumes centrés sur l’histoire du capitaine Luffy et son équipage. Ils sont sur le point de participer au plus grand rassemblement mondial de pirates. L’équipage du chapeau de paille embarque dans le dangereux Pirate Fest organisé par un diabolique personnage nommé Buena Vista. Dans ce premier tome, on retrouve la moitié de la trame de l’histoire racontée dans le film d’animation.

      Mais alors, que vaut cette adaptation de l’animé One Piece: Stampede ? La rédaction de Just Focus vous donne sa critique du Tome 1.

      À lire également : Mashle T01 : Et si vous mélangiez Harry Potter et One Punch Man ?

       

      Le retour des anciens ennemis

      Pour l’adaptation au format comics, on retrouve l’éditeur Jump Comics. Il offre aux fans des combats impressionnants, des moments d’émotions et des alliances surprenantes. On retrouve dans ce volume 1, une multitude de protagonistes de l’univers One Piece. En plus de l’équipage du chapeau de paille, les fans pourront apprécier la présence de mythiques personnages de l’histoire originale. On retrouve Baggy, Crocodile, Vice-amiral Smoker et Tashigi. La génération terrible est également présente avec Killer, Eustass Kidd, Trafalgar Law, Jewelry Bonney, X-Drake, Scratchmen Apoo, Basil Hawkins, Capone Bege et Urouge. Ainsi que les nouveaux personnages du film, Douglas Bullet (ancien membre de l’équipage de Roger), Donald Moderato (le maître de cérémonie), Ann (invitée spéciale du Pirate Fest) et Buena Festa (organisateur du Pirate Fest).

      Les nouveaux personnages introduits dans l’univers du Pirate Fest sont très intéressants de par leurs passifs et leurs pouvoirs. Les deux protagonistes les plus saisissants dans cette histoire sont Douglas Bullet et Buena Festa. En les découvrant au fil des pages, on ne peut que souhaiter qu’ils soient intégrés au prochain chapitre de One Piece. Douglas Bullet est un ancien membre de l’équipage de Roger, il permet d’introduire l’ancien roi des pirates dans le comics et également, d’avoir un nouveau méchant de taille à la façon Thanos. Le personnage de Buena Festa est le marionnettiste derrière chaque décision prise dans le Pirate Fest, il est le compère de Douglas Bullet. L’idée d’avoir une personne qui tire les ficelles rend l’histoire de One Piece: Stampede captivante et surprenante.

      Cette line-up est surprenante car elle rassemble des personnages qui ont marqué l’histoire originale du manga. Comme Baggy, Crocodile ou bien le Vice-amiral Smoker. La présence de tous ces protagonistes souligne bien pourquoi One Piece: Stampede a été créé : pour faire plaisir aux fans ! Par conséquent, on ne peut s’empêcher de se demander si cela vaut vraiment le coup de lire cette histoire sachant qu’elle n’existe pas vraiment dans la trame originale. Eh bien, on vous confirme que si, cela vaut le coup car ce n’est pas tous les jours qu’on peut apprécier une bonne trame, de beaux dessins et un rassemblement de personnages aussi génial que ceux qui sont réunis dans ce comics.

      One Piece Stampede Volume 1

      C’est du 100% fan service

      Eiichiro Oda, le créateur de One Piece, ne le nie pas, il le revendique ! Le fan service dans One Piece: Stampede est très bien imagé et écrit par le duo Takashi Otsuka et Atsuhiro Tomioka. Avec cet anime comics, les nouveaux lecteurs de One Piece pourront apprécier ce comics sans devoir absolument lire les nombreux chapitres du manga original. C’est une bonne alternative car il serait impossible d’avoir le temps de tout lire. Et cela pourrait aussi permettre d’agrandir la fanbase.

      One Piece: Stampede Volume 1 est en quelque sorte un hors-série. Il permet de prendre un chemin de traverse lors de la lecture du manga original puis de le reprendre sans être déboussolé. En lisant ce comics, je me suis surprise a vouloir que le Pirate Fest soit intégré à One Piece tout comme les nouveaux personnages.

      Une adaptation réussie ?

      Oui, c’est une adaptation réussie car la magie de l’univers de One Piece est présente à chaque page. Lors de ma lecture du volume 1 de One Piece: Stampede, je n’étais pas très à l’aise avec la présence de couleurs car étant une fan de manga, j’aime le noir et blanc. Mais je me suis surprise à apprécier ce visuel car il permet d’apprécier encore plus la subtilité des dessins et les impressionnantes scènes de combats.

      Dans ce comics, on retrouve nos personnages préférés qui participent au Pirate Fest. Sachant cela, on ne peut s’empêcher de lire vite les premières pages pour tomber sur une scène d’introduction ou de rassemblement. Le film d’animation One Piece: Stampede est à la base créé pour célébrer les vingt ans d’existence des animés du manga. Avec ce livre, la célébration continue en alliant les couleurs de l’anime et le format d’un manga classique.

      La rédaction de Just Focus vous recommande de lire le Volume 1 de One Piece: Stampede et de pourquoi pas, continuer à lire les aventures de l’équipage du chapeau de paille avec le Volume 2. Les fans d’anime s’y retrouveront avec ces dessins haut en couleurs et ces multiples scènes de combats impressionnantes. Les fans de manga ne seront également pas déçus par ce Volume 1 car malgré la non présence du noir et blanc, la magie de l’univers One Piece est intacte.

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité