More
    More

      Erased, du manga à l’animé: Un thriller intense

      Erased (Boku dake ga Inai Machi)

       

       

      Après Le berceau des esprits et l’Île Hozuko, le mangaka Kei Sanbe est de retour pour un thriller captivant! Erased est un seinen publié depuis 2012 chez Ki-oon Edition comportant déjà 5 volumes.

       

      Erased

       

      Auteur : Kei Sanbe

      Editeur : Ki-oon Edition

      Sortie du prochain tome : le 11 février 2016

      Nombre de tomes disponibles en France : 5

      Prix : 7, 65 €

       

      Erased: Une enquête à travers le temps

       

      L’histoire se déroule au Japon, en 2006. Un cadre assez banal est rapidement posé : jeune homme n’ayant pas de charisme cherche à percer en tant que mangaka. Satoru Fujinuma est âgé de 28 ans et travaille à mi-temps comme livreur de pizza. Contrairement à ce que le lecteur s’imagine, assez rapidement, un accident survient…

      Si le héros parvient à se sortir, physiquement, indemne de cet accident, il n’en est pas de même pour son psychisme. Depuis le début du manga, on comprend que des évènements se reproduisent après un « boum » ; le héros doit à la suite réussir à éviter un certain incident qui doit se produire afin de retrouver son présent. A chaque retour en arrière, il doit chercher « l’erreur » qui lui permettrait de sauver quelqu’un. Mais depuis son accident, le héros semble avoir compris comment fonctionne son don (ce qui va s’avérer inexact par la suite), surtout lorsqu’il trouve le corps d’une personne de son entourage, assassinée quelques minutes plus tôt. On le devine, ce manga ne sera pas comme Bakuman où les deux héros cherchent à percer en tant que mangaka. Loin de là ! Ici, le héros va devoir empêcher que des accidents ne se répètent. Les premiers chapitres ne sont cependant qu’un prélude précédant la véritable enquête.

      Alors qu’il croit maitriser son nouveau don, le héros tente de retourner quelques heures en arrière afin d’éviter un « accident » des plus regrettables. Malheureusement pour lui, rien ne se passe comme prévu et il se retrouve en 1988, alors âgé de 10 ans, c’est-à-dire lorsque le bourreau commence ses crimes…

      erased4

       

      Un thriller captivant

      Il ne s’agit plus de trouver « l’erreur » dans l’environnement du personnage, mais bien de démasquer un criminel qui perpétue des meurtres envers des jeunes filles ayant une dizaine d’années. Malgré les histoires difficiles de certains personnages, le lecteur ne prend pas beaucoup de peine à se plonger dans la lecture de ce manga. On se surprend même à mener notre propre enquête, pour découvrir (ou non) l’identité du criminel. Par ce procédé, l’auteur aborde des thèmes encore tabous comme le harcèlement, la solitude, l’isolement scolaire ou les enfants qui se font battre. L’auteur offre également une vision novatrice de la police. En effet, celle-ci ne sert qu’à mettre en valeur le criminel étant donné qu’elle ne fait qu’accuser des innocents. Le lecteur est alors confronté à une vision tragique mais réelle : une fois que celle-ci croit que le coupable est condamné, l’affaire est classée « résolue ».

      En plus d’apporter une vision assez crue des choses, l’auteur ne prend pas grand mal à être impitoyable avec son personnage. Celui-ci est d’abord critiqué (il serait égoïste de par le fait de se sentir coupable du moindre évènement qu’il aurait pu empêcher) puis, au fil des chapitres, on sent une certaine évolution. Bien qu’étant âgé de 28ans, le héros ne se trouvait pas si mature. Il faut attendre qu’il remonte jusqu’en 1988 pour qu’il puisse enfin, se rendre compte qu’il faut profiter de ses proches. L’évolution suit donc un fil logique, et le héros nous montre qu’il faut savoir demander de l’aide pour parvenir à ses fins (ici à sauver les futures victimes).

      Du côté du coup de crayon de l’auteur, il est vrai qu’il peut avoir des défauts, notamment à cause des dessins qui ne sont pas forcément agréables à regarder lors des premières pages, mais il a malgré tout la qualité de bien rendre compte de la personnalité de chacun. Par exemple, Kayo possède un regard de côté, ce qui montre bien qu’elle ne se montre pas comme elle est, les yeux de Kenya ne sont pas complètement ouverts, caractéristique principale des personnages réfléchis (comme on l’entend souvent, « plus les yeux sont fermés, plus le héros est fort »). Malgré les défauts du premier abord, les personnages sont plutôt bien développés et si l’un semble mis en arrière, méfiez-vous, il pourrait finir par prendre son importance…

      14323

      Des personnages attachants, une histoire attrayante où le lecteur peut participer à l’enquête, ainsi qu’une façon de dénoncer les faits tabous par l’auteur assez singulière, le manga a tout pour plaire aux fans de thriller ou de simples histoires policières.

      Ayant rencontré un grand succès, le manga Erased (de son titre japonais Boku dake ga Inai Machi), a pu être adapté en animé et sera disponible dès le 7 janvier sur Wakanim. Et vous, qu’attendez-vous pour trouver le coupable ?

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité