[Critique] Bungou Stray Dogs : Une agence de détectives pas comme les autres !

0
563

Aujourd’hui, nous vous proposons de vous plonger dans l’une des nouveautés 2017 de chez Ototo : Bungou Stray Dogs !

 

Bungou Stray Dogs 

 

24256

 

Titre alternatif : Bungō Stray Dogs

Titre original : Bungou Stray Dogs / 文豪ストレイドッグス

Scénariste : Asagiri Kafuka

Dessinateur : Harukawa 35

Éditeur VO : Kadokawa Shoten

Éditeur VF : Ototo 

Prépublié dans : Young Ace

Nb volumes VO : 11 (En cours)

Nb volumes VF : 2 (En cours)

 

 

 

 

Synopsis :

Après avoir été expulsé de son centre d’accueil, Atsushi Nakajima se retrouve seul et à la rue… il rencontre alors un étrange jeune homme du nom d’Osamu Dazai. Ce dernier fait partie de l’Agence des Détectives armés, une troupe d’enquêteurs aux pouvoirs paranormaux, à la recherche d’un mystérieux tigre mangeur d’hommes. Atsushi semble avoir d’étroits liens avec ce tigre, et se retrouve enrôlé malgré lui parmi ces fameux Détectives sur l’initiative de Dazai. Action et batailles entre illustres écrivains à Yokohama !

Ototo

 

 Attention: Cet avis contient  des informations issues des deux premiers volumes de la série. A lire à vos risques et périls.

 

Capture2Nous voilà plongés dans un univers où le mystère côtoie le surnaturel ! En effet, nous suivons Atsushi, où, comme nous, il découvre un monde où les humains peuvent être dotés de pouvoirs surnaturels (je ne donnerai aucun exemple pour ne pas vous gâcher la surprise). 

Nous voilà donc partis à l’aventure, admirant les enquêtes que l’Agence des Détectives Armés résout avec facilité et brio, ce qui est assez amusant à certains moments. Pour ma part, j’ai été beaucoup amusée par le comique de situation. En effet, la façon de faire de certains personnages est très drôle. Je pense notamment à Dazai puisque l’un de ces objectifs premiers est de se suicider. On le suit donc dans sa quête du suicide (qui n’aboutit pas, rassurez vous) et le fait qu’il y pense à un moment qui n’est pas forcément très approprié rend l’histoire encore plus plaisante à lire ! De plus, la façon dont Kunikuda prend des notes sur ces différentes manières est encore plus comique. Je pense plus particulièrement au début du premier volume quand Dazai lui donne les détails concernant une « méthode de strangulation bonne pour la santé ».

 

 Bungou Stray Dogs

Graphiquement, on retrouve Harukawa 35 qui a un coup de crayon très agréable ! Les personnages se démarquent tous grâce à des traits ou des expressions qui leur sont propres. On peut aussi observer les différentes expressions des personnages au fil des pages comme la peur, la joie, la folie… . Cela donne une dimension « différente » à l’oeuvre puisque qu’il est encore plus facile d’y plonger. On peut s’imaginer les émotions qu’ils ressentent et en ressortir après la lecture est plus difficile, car c’est en étant absorbée pour ma part, que j’ai lu ces deux premiers volumes. 

Bungou Stray Dogs est donc une série très intéressante, qui mélange action, humour, et surnaturel avec brio ! Si vous appréciez les situations dangereuses mais pleines de rebondissements, alors nous vous conseillons de découvrir cette série si ce n’est pas encore fait !

 

 

Pour ceux qui aimeraient découvrir la série de Asagiri Kafuka et Harukawa 35 sous un format différent, pour pouvez regarder l’anime chez la plateforme de simulcast légale spécialisée dans les anime, Crunchyroll !