Quels sont les effets des Covs sur la santé et l’environnement ?

0
404
effets covs
Business people discussing the charts and graphs showing the results of their successful teamwork

Les composés organiques volatiles (Covs) sont des composés chimiques qui contiennent du carbone. À forte température, ceux-ci ont tendance à être liquides ou solides, avec une pression de vapeur élevée. Cependant, ces dernières années, les Covs sont considérés comme des polluants qui ont des effets négatifs sur la santé. Quels sont alors les effets des Covs sur la santé et l’environnement ?

Les effets des Covs sur la santé

Les effets des Covs sur la santé sont de plusieurs ordres et dépendent des dangers toxiques de chaque composé.

La provocation des maladies aiguës

Comme vous pouvez le comprendre, les impacts que les Covs peuvent avoir sur la santé vont d’une part dépendre du type de polluant, et d’autre part du temps d’exposition. La plupart des Covs sont à l’origine de maux de tête et d’inflammation des yeux au cours d’une exposition de longue durée. Les composés organiques volatiles peuvent également provoquer des troubles cardiovasculaires, gastro-intestinaux ou neurologiques. Ceux-ci peuvent aller jusqu’aux atteintes hépatiques et rénales en présence de concentrations élevées.

Des impacts chroniques sur la santé

C’est aussi pareil pour les hydrocarbures aromatiques comme le formaldéhyde, le styrène et le benzène qui sont des substances cancérigènes connues. Ces derniers peuvent provoquer des troubles du système nerveux, des irritations des organes respiratoires et des troubles cardiaques et digestifs. Une liaison de cause à effet entre les émissions de Covs et l’apparition de certains cancers (sein, sang) peut aussi être décelée.

Les effets des Covs sur l’environnement

En plus des dangers et des explosions qu’elle est en mesure de provoquer, l’émission de COV dans l’atmosphère entraîne des conséquences irréversibles sur l’environnement.

La formation d’ozone dans la troposphère

L’une des répercussions des Covs sur l’environnement est la formation d’ozone troposphérique, qui conduit au smog. En effet, pendant la période estivale, les Covs peuvent intervenir dans la composition d’ozone troposphérique et influencent ainsi de façon indirecte le réchauffement de la planète. Ce qui peut selon les études avoir des effets toxiques sur l’environnement.

L’émanation de mauvaise odeur

En dehors de la formation d’ozone troposphérique, certains Covs peuvent causer des problèmes d’odeur, à cause de leur forte intensité olfactive. Des pratiques telles que l’incinération des déchets, la transformation des aliments et le traitement des eaux usées émettent beaucoup de gaz malodorants. Ces derniers font pour la plupart des cas l’objet de plaintes pour nuisances olfactives de la part des habitants. Les gaz malodorants, en occurrence le H2S, le NH3 et les COV, représentent un danger important pour plusieurs industries, surtout les domaines pharmaceutique, alimentaire et des boissons, du textile et de la tannerie.