[Report] Jaws Of Love. au Pop-Up du Label : l’émotion à l’état pur

[Report] Jaws Of Love. au Pop-Up du Label : l’émotion à l’état pur

31 janvier, Pop-Up du Label. Le chanteur de Local Natives vient nous présenter son projet solo Jaws Of Love. plein d’émotion et de frissons.

Jaws Of Love., c’est le projet solo de Kelcey Ayer, chanteur du groupe américain Local Natives. Au compteur, un seul album : Tasha Sits Close to the Piano, sorti en septembre dernier. Sa particularité, des points à chaque titre de morceau, comme au titre du projet. Émouvant et prenant en studio, Kelcey Ayer est venu nous présenter tout cela au Pop-Up du Label ce 31 janvier.

 

Jaws Of Love. : projet solo du chanteur de Local Natives

Seul avec son musicien, Kelcey Ayer nous joue l’album dans son intégralité, provoquant beaucoup de frissons. Après deux morceaux, il affirme : « C’est la première et sûrement unique tournée de Jaws Of Love. en Europe, je n’essaie pas d’avoir votre pitié, c’est juste que je ne sais pas si j’aurai l’occasion à nouveau ». La plupart du public de la salle semble étranger mais réceptif à la musique. Un enthousiasme qui rassure Kelcey Ayer, qui dit avoir joué devant une douzaine de personnes à Gand, en Belgique la veille.

Les émotions passent : Hawaiian License Plates. et Lake Tahoe. sont sublimes. Comme sur l’album, tous les morceaux sont joués au clavier car il affirme avoir une relation spéciale avec, ce n’est pas pour rien que « piano » figure dans le nom de l’album. La seule exception est Love Me Like I’m Gone., jouée à la guitare. Derrière le morceau, une histoire dans laquelle Kelcey a imaginé mourir dans un avion et la réaction de sa femme.

 

Un projet plein de passion

Plus tard dans la soirée, il parle de Nightlight. sur le fait de se réveiller en plein milieu de la nuit. Nous aurons droit à un titre inédit, sorte d’essai live : Michael and Me. En dehors de la beauté de ses compositions, Kelcey Ayer est plein d’humour dans ses paroles, tout en lâchant un « Fuck Trump » au début d’un titre.

Après une cinquantaine de minutes, le concert se Termine sur Jaws Of Love., joli titre éponyme. Puis au final non, il veut continuer. À court de chansons de Jaws Of Love., le chanteur décide de jouer Colombia, issu de Hummingbird, album de Local Natives qui a soufflé sa cinquième bougie récemment. Cependant, il choisit d’interpréter le morceau dans sa version démo de 8 minutes. Même s’il sait que le public est là pour le chanteur de Local Natives et pas pour Jaws Of Love., il le remercie une dernière fois de croire en son projet solo qui lui tient à cœur. Honnêtement, ça ne peut pas ne pas se voir. Avec Jaws Of Love., Kelcey Ayer dégage une passion et une émotion qui ne laissent pas de marbre. On ressent toutes ses expériences évoquées dans les paroles dans sa voix, en live encore plus qu’en studio.

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.