Mon vœu le plus sincère, tome 1 : génie du coeur

0
59

Mon vœu le plus sincère est un webtoon signé Kiri. La dessinatrice française s’empare des codes du genre pour nous inviter à plonger dans une comédie romantique mâtinée de fantastique.

L’histoire

Api Cramberry a vingt ans. Elle mène une vie tranquille, partagée entre ses amis et son travail en librairie. Mais son quotidien va prendre une tournure inattendue lorsqu’elle rencontre un génie !

Du nom de Praince, ce dernier lui offre un seul vœu… mais refuse sa première demande, bien trop banale selon lui ! Devant l’indécision d’Api, et contre les règles de son peuple, Praince décide d’aider la jeune femme à trouver son « vœu le plus sincère ». Mais ce temps passé ensemble ne risque-t-il pas de chambouler l’ordre établi ?

Mon vœu le plus sincère : galop d’essai

Mon vœu le plus sincère s’inscrit dans la droite ligne du global manga, ces œuvres qui reprennent les codes graphiques nippons mais sous le pinceau d’artistes majoritairement occidentaux. Élargissant le champ des possibles, il était inévitable que le « phénomène » webtoon suive le mouvement ! Les plate-formes en ligne permettent par ailleurs aux jeunes auteurs de confronter directement leur œuvre au public, avant d’espérer être repéré par une maison d’édition.

Ce fut ainsi le cas pour Kiri, auteure française qui a débuté son œuvre sur l’incontournable Webtoon, avant que les éditions Kotoon n’enchaînent sur la version papier. Et grand bien leur en a pris, puisque c’est l’occasion pour les lecteurs amateurs de papier glacé de découvrir cette petite pépite d’humour doux-amer !

Kotoon nous offre avec ce premier tome une édition de qualité, rendant parfaitement hommage au travail de Kiri, dont le dynamisme transparaît depuis le petit mot en jaquette jusqu’aux couleurs utilisées, pastels et douces la plupart du temps, mais aussi tranchées et sombres dans les moments de tension.

Coup de foudre et coups du sort

Mon vœu le plus sincère est une histoire très drôle qui use savamment de multiples références à la pop culture. Impossible de rester de marbre lorsque l’auteure dégaine le pastiche d’un mythique manga/anime de magical girls ou lors d’une partie endiablée de RPG.

La fluidité du récit fait que la romance entre Api et Praince s’installe rapidement. Pour autant, ce n’est pas un mauvais point, car on prend plaisir à voir émerger les sentiments chez l’un et chez l’autre, alors même que le génie ne devrait pas être en mesure de ressentir ces émotions « bassement » humaines. Cela donne lieu à de mignons quiproquos, qui ne font que renforcer l’attachement que l’on porte aux personnages.

Mon vœu le plus sincère pourrait donc faire partie des nombreuses comédies romantico-fantastiques que l’on trouve en librairie. Néanmoins, Kiri parvient, par des séquences courtes mais impactantes, tout comme par un chara-design maîtrisé et lisible, à révéler le sombre passé de ses protagonistes.

Api, en tant que personnage principal, n’est bien évidemment pas en reste, puisque ce que l’on devine au détour de ce premier volume annonce la couleur : la jeune femme a vécu de nombreux traumatismes, qui encore aujourd’hui impactent sa vie et ses capacités à se lier aux autres.

Le monde des génies, auquel appartient Praince, apparaît également comme extrêmement codifié voire rigide au possible, avec l’arrivée d’un « contrôleur » qui devra s’assurer de la bonne marche de la mission de Praince.

C’est une valse lente mais extrêmement touchante qui se met en place entre nos deux héros. L’éclosion de sentiments inédits parviendra-t-elle à guérir les blessures anciennes mais encore béantes ? Comment sortir des diktats d’une société – magique ou non – et vivre pleinement sa vie ? La question du vœu, celle que l’on s’est tous posée un jour ou l’autre, reflète la quête de soi. Api parviendra-t-elle à combler ce vide dans son cœur ? Ou plutôt, acceptera-t-elle de le laisser se remplir ? La suite de Mon vœu le plus sincère promet une belle évolution pour la jeune dessinatrice, tout autant que de nombreuses révélations !

En conclusion, Kiri nous donne à lire une tranche-de-vie avec plusieurs niveaux de lecture, capable de remuer en profondeur tout autant que de faire pleurer de rire. Une très bonne découverte, qui se poursuit avec la sortie du tome 2 en mars dernier. Et pour poursuivre votre lecture, penchez-vous sur Seule la mort attend la vilaine, un autre titre chez Kotoon !