More
    More

      Critique « WandaVision » épisode 5 : un caméo totalement dingue

      Ce cinquième épisode de WandaVision entre dans le vif du sujet. Dans la continuité du précédent, ce nouveau chapitre développe des éléments inédits liés au Marvel Cinematic Universe (MCU). Les intentions de Wanda sont plus claires, Vision commence à émerger, et le twist final est attendu mais renversant. Focus :

      WandaVision : le clash commence à débuter

      L’intérêt premier de ce nouvel épisode, c’est la clarification de la situation. Ce chapitre 5 permet de préciser les intentions de Wanda, son but, ses désirs et ses hantises. Le S.W.O.R.D avance bien dans son enquête et réalise que toute cette ville, Westview, est contrôlée par La Sorcière Rouge. Les spectateurs apprennent que Wanda retient en otage toute une ville et ses habitants contre leur volonté. Grâce à l’enquête de Monica Rambeau, les choses évoluent, ce qui pousse même Wanda à sortir du dôme le temps d’un instant, pour menacer le S.W.OR.D de toute sa puissance. Une séquence parfaitement dirigée, qui rappelle à quel point La Sorcière Rouge est dangereuse. Une scène puissante, où Elizabeth Olsen revient enfin dans la peau d’une Sorcière Rouge à qui personne ne doit « chercher des noises. »

      Critique "WandaVision" épisode 5 : un caméo totalement dingue

      Cet épisode 5 permet également de confirmer que Wanda contrôle toute sa réalité. Que c’est également elle qui décide du montage des différents passages en sitcom. En bref, elle décide de tout. De ce que les spectateurs voient, de ce dont le S.W.O.R.D a accès, et elle contrôle même la pensée de Vision lui-même, qui commence cependant à se poser des questions. Ce dernier tente lui aussi de sortir du joug de son épouse, se pose des questions sur son passé, sur sa vie antérieure, ce qui laisse présager un futur affrontement qui promet d’être explosif. Scénaristiquement, c’est intéressant aussi, puisque le S.W.O.R.D va pouvoir compter sur l’aide de Vision à l’intérieur de Westview.

      Un épisode bourré de références

      Ce cinquième chapitre ancre un peu plus WandaVision dans le reste du MCU. L’épisode regorge de références au reste de l’univers connecté Marvel, et de nombreux indices sont laissés aux lecteurs de comics. Un épisode qui offre des références à Avengers : Endgame, à Captain Marvel ou encore aux X-Men. Monica Rambeau n’hésite pas à rappeler que Wanda est la plus puissante des Avengers et a failli tuer Thanos à elle seule.

      Critique "WandaVision" épisode 5 : un caméo totalement dingue

      L’identité de Agnès, la joyeuse voisine de Wanda semble se préciser. Agnès, incarnée par Kathryn Hahn, pourrait être quelqu’un d’autre. De plus en plus d’éléments semblent confirmer qu’Agnès est en fait Agatha Harkness, une puissante sorcière qui a été la nounou de Wanda et du fils de Reed Richards et Jane Storm dans les comics. Sa connaissance de l’environnement, et son aptitude à ne pas être surprise par la magie de Wanda suggèrent fortement qu’Agnès est elle aussi une sorcière.

      Enfin, l’épisode de cette semaine se conclut sur un twist impressionnant. La suite de cet article va donc contenir de gros spoilers quant au contenu du dernier épisode de WandaVision. C’est bon ? Vous êtes toujours là ? Eh bien, le twist final de cet épisode 5 est absolument génial pour les lecteurs de comics et les fans du MCU. C’est une idée attendue mais absolument renversante. Une idée qui permet de ramener facilement les X-Men dans le MCU. C’est bon, vous êtes prêts ?

      Critique "WandaVision" épisode 5 : un caméo totalement dingue

      Quicksilver est de retour dans l’univers Marvel. Mais au lieu que ce soit Aaron Taylor-Johnson qui reprenne son rôle qu’il détenait dans Avengers : l’ère d’Ultron, Jac Schaeffer a décidé de ramener Evan Peters dans la peau du personnage. Ce dernier a incarné Quicksilver à trois reprises : dans X-Men : Days of Future Past, dans X-Men : Apocalypse et dans X-Men : Dark Phoenix. C’est donc la première connexion officielle entre les X-Men et le reste du MCU.

      Un caméo lourd de sens

      En plus de confirmer l’arrivée prochaine des X-Men dans le Marvel Cinematic Universe, ce retour est lourd de sens. Déjà, le fait que le protagoniste soit joué par Evan Peters et non par Aaron Taylor-Johnson n’est pas sans conséquence. Cela signifie que Wanda est peu à peu en train de perdre le contrôle de sa réalité. Que celle-ci ne lui obéit pas au doigt et à l’œil. Et au vu de sa réaction, elle n’avait pas prévu le retour de Pietro, encore moins avec un visage différent.

      Ainsi, il semblerait qu’une force supérieure intervienne dans la série, et prenne des décisions à la place de Wanda. Le retour de Pietro ne semble pas être issu de son bon vouloir. Et visiblement, quelqu’un se moque d’elle en lui ramenant un autre Quicksilver. Et si cet individu mystérieux était le puissant Mysterio ? Comme beaucoup le suggèrent. En tout cas, il s’agit d’un tour de passe-passe génial, qui va permettre d’offrir des références au X-Men, et de faire avancer le show en attendant Spider-Man 3 et Dr Strange 2, qui devront gérer les conséquences des changements initiés par WandaVision.

      Critique "WandaVision" épisode 5 : un caméo totalement dingue

      C’est une idée brillante pour intégrer les mutants au MCU, et de développer en parallèle l’évolution des multivers. L’arrivée des X-Men a donc débuté. Avec la création de Westview, Wanda semble avoir ouvert une brèche, qu’il va être difficile de refermer. Avant les nombreux retours qui sont prévus dans Spider-Man 3, que ce soit Alfred Molina, Jamie Foxx ou voir Andrew Garfield et Tobey Maguire, c’est donc Evan Peters le premier à reprendre un ancien rôle, extérieur au MCU, cette fois en son sein. Le multivers de la folie est donc officiellement lancé !

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.