More
    More

      Critique « WandaVision » épisode 4 : la série entre dans le vif du sujet

      L’épisode 4 de WandaVision est disponible sur Disney +. Et cette fois, la série met un sacré coup d’accélérateur et se connecte davantage au reste du Marvel Cinematic Universe (MCU). Jac Schaeffer entre enfin dans le vif du sujet. Cette fois, ça ne rigole plus. Attention spoilers !

      La connexion à Avengers : Endgame

      Cet épisode 4 débute avec une scène d’ouverture percutante et passionnante. Jac Schaeffer décide de connecter WandaVision directement avec Avengers : Endgame. Assez habillement, elle réutilise le snap de Thanos pour l’incorporer dans le show. Les premiers instants de cet épisode 4 débutent dans un hôpital et met en scène le retour de Monica Rambeau. Vraisemblablement, cette dernière est morte lors du snap de Thanos. Comme la moitié de l’univers elle est partie en fumée à cause de l’action nihiliste du titan fou. Cinq ans après, quand Hulk claque des doigts, elle revient à la vie avec le reste de l’humanité. Le début de ce nouvel épisode prend place exactement à ce moment précis, quand Hulk claque des doigts, et offre ainsi l’envers du décor. Cinq ans après sa disparition soudaine, la protagoniste interprétée par Teyonah Parris revient d’entre les morts.

      Critique "WandaVision" épisode 3 : la série entre dans le vif du sujet

      C’est donc un parallèle intelligent proposé ici par Marvel. Parce que cette thématique, à peine abordée dans Spider-Man : Far From Home, est enfin développée ici. Que ce passe-t-il quand la moitié de l’univers revient à la vie ? Quelles en sont les conséquences ? Comment l’humanité peut-elle gérer un tel changement ? WandaVision offre enfin quelques éléments de réponse et met en scène ce double renversement. Une modification significative presque aussi déroutante que celle engendrée par Thanos cinq ans plus tôt.

      Après tout, c’est assez logique, la moitié de l’univers qui revient comme ça, par magie, ça a de quoi foutre un sacré bordel. Que ce soit de manière générale, mais aussi à l’échelle de l’individu, dérouté, qui redevient conscient après cinq années d’absence. Sa vie a changé, le monde a changé, et la réadaptation peut s’avérer difficile. Ce qui a de quoi traumatiser les individus. Mais pas Monica, qui reprend du service presque instantanément, et ce malgré le décès de sa mère (qui est d’ailleurs à l’origine de la création du S.W.O.R.D.). WandaVision offre un aperçu pertinent et utile sur ce deuxième snap, presque aussi destructeur pour l’équilibre mondial que le premier.

      WandaVision : les choses s’accélèrent

      La suite de l’épisode apporte de nombreux éléments explicatifs sur les trois premiers chapitres du show. Jac Schaeffer quitte Westview et les deux héros pour aller vers d’autres horizons. La série développe le personnage de Monica, mais également le S.W.O.R.D dans sa globalité. On en apprend davantage, que ce soit sur la façon dont l’héroïne rejoint Westview, sur le mystérieux apiculteur, ou sur l’identité de celui ou celle qui contrôle tout.

      Sans surprise, Wanda à l’air d’être totalement au courant de ce qui se passe. Visiblement, c’est elle qui est à l’origine de cette réalité alternative, créée de toute pièce. C’est elle qui contrôle les personnages, les lieux, les temporalités, tout ça pour ramener Vision à la vie. WandaVision présente également deux personnages déjà connus des fans du MCU : Jimmy Woo (incarné par Randall Park) et Darcy Lewis (interprétée par Kat Dennings) l’assistante de Jane Foster dans les deux premiers films Thor.

      Critique "WandaVision" épisode 3 : la série entre dans le vif du sujet

      Ainsi, cet épisode 4 apporte des éléments de réponse, et se situe en parallèle des événements des trois premiers épisodes. Ce nouveau chapitre raconte tout ce qu’il se passe en dehors de Westview pendant les trois premiers épisodes. On en apprend plus sur Monica Rambeau, on sait qui a tenté d’entrer en contact avec Wanda par la radio, on sait comment Wanda contrôle tout ceci, et enfin on en apprend davantage sur ces mystérieuses sitcoms. Pour la première fois, Wanda paraît menaçante.

      Le show prend une tournure dramatique et plus ambitieuse, jusqu’à ramener la vision horrifique du cadavre de Vision. Pour la première fois, l’ambiance prend un air creepy inattendu. Wanda n’a pas fini de nous surprendre, et l’étendue de ses pouvoirs commence enfin à se manifester. Des capacités pharamineuses, capables de recréer une ville entière, une réalité complète et des personnages en tout genre. Ce qui laisse entendre que Wanda pourrait être la grande méchante de la série… Cette fois, on est en plein dedans !

      Enfin, WandaVision décolle. Un épisode 4 passionnant qui sort de la routine imposée par les 3 premiers chapitres. Le show part vers d’autres horizons, offre une autre approche, amène son lot d’explications et de nouveaux personnages. Le MCU est bien de retour !

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.