More
    More

      Critique « WandaVision » épisode 3 : les premières connexions avec le reste du MCU

      Après deux premiers épisodes qui ont décontenancé les fans du Marvel Cinematic Universe (MCU), WandaVision continue son chemin sur Disney +. Le 22 janvier dernier, l’épisode 3 du show de Jac Schaeffer a vu le jour sur la plateforme. Un nouveau chapitre qui s’inscrit dans la droite continuité des deux premiers épisodes.

      WandaVision : le passage à la couleur

      Jac Schaeffer continue de rendre hommage aux sitcoms, mais cette fois, avec le passage à la couleur. WandaVision quitte le noir et blanc pour faire un saut dans le temps et ainsi rejoindre la couleur. L’épisode précédent se concluait avec Wanda qui utilisait ses pouvoirs pour créer un monde en couleur, et ainsi changer de ton. Et ce nouvel épisode propose un petit coup d’accélérateur. Jac Schaeffer entre doucement dans le vif du sujet, en développant légèrement son intrigue principale. Le mystère de cette réalité alternative pèse de plus en plus sur les protagonistes ; Vision commence à se poser des questions ; les voisins sont de plus en plus bizarres ; et Monica Rambeau, incarnée par Teyonah Parris, prend de l’importance. Cette dernière, déjà présente enfant dans Captain Marvel, sera un personnage récurrent dans le futur du MCU. Et elle sera par ailleurs de retour dans Captain Marvel 2. La fin de l’épisode confirme aux spectateurs qu’elle travaille pour le S.W.O.R.D, qui surveille étroitement les protagonistes.

      Critique "WandaVision" épisode 3 : les premières connexions avec le reste du MCU

      Cet épisode 3 offre le premier twist. Un final grandiose et intrigant, qui laisse suggérer que Wanda est bien maître de ses pouvoirs et de cette réalité. Un final intéressant, qui plonge l’assistance plus profondément dans cette ambiance étrange, dans cette écriture ambitieuse. La Sorcière Rouge cherche à tout contrôler, que ce soit son époux ou les différents voisins. Et personne n’ira à l’encontre de ses désirs et de son déni.

      Les premières connexions avec le reste du MCU

      Ce chapitre 3 propose surtout les premières véritables connexions avec le reste du MCU. Alors que le show était assez discordant avec le reste du MCU, étrange et inhabituel, Jac Schaeffer propose enfin les premières connexions concrètes avec le reste de l’univers Marvel. La série se lie avec Avengers : l’ère d’Ultron et offre la première référence à Pietro, le frère décédé de Wanda. Enfin, le MCU donne ce que les fans du genre veulent voir : des connexions pour les replacer dans un univers connu et sécurisant. Enfin, le show semble emmener les spectateurs vers une identité plus large, et prend en importance par rapport au reste de l’univers connecté. Quant à la mention de Pietro, elle n’est peut-être pas anodine, et suggère éventuellement son retour prochain dans le show.

      Critique "WandaVision" épisode 3 : les premières connexions avec le reste du MCU

      De même, les références aux comics se multiplient, avec notamment l’arrivée des jumeaux de Wanda. Si dans les comics, ces enfants sont des illusions créées de toute pièce par la mutante, reste à savoir si la série va prendre le même chemin ou non. Peut-être qu’elle va se servir de ces deux enfants pour introduire Wiccan et Speed, les deux enfants réels de Wanda dans les versions papiers. Il se murmure même qu’Evan Peters, le comédien qui campe Vif Argent dans la saga X-Men, pourrait apparaître dans WandaVision, non pas sous les traits de Pietro, mais bien de Speed. Affaire à suivre.

      En tout cas, ce troisième épisode de WandaVision est beaucoup mieux que les deux précédents. Enfin Marvel nous donne ce qu’on veut voir, avec cinq dernières minutes superbes, qui placent toute l’ambiance et l’intrigue du show. Premier twist, première menace, premières connexions et l’intérêt est relancé. 

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité