More
    More

      Critique « Guibord s’en va-t’en guerre » de Philippe Falardeau

      Pour son premier scénario original depuis Congorama en 2006, le réalisateur Philippe Falardeau raconte ici l’histoire de Steve Guibord, interprété par Patrick Huard (Starbuck, Mommy…), membre indépendant du Parlement Québec-Nord, respecté localement et attaché à ses valeurs, qui va se retrouver confronté à un véritable « dilemme cornélien ».
      En effet, suite à l’égalité des votes entre les deux partis majoritaires, il va être amené à devoir effectuer seul, un vote décisif, à savoir : le Canada doit-il entrer en guerre avec le Moyen-Orient ?

       

      Un politicien bienveillant jeté dans les affres du pouvoir

      Le vote de Guibord va bien sûr faire l’objet de convoitises depuis la plus haute sphère politique et les lobbys, chacun cherchant à satisfaire son intérêt et son désir de pouvoir. C’est là que se joue l’enjeu du film, dans l’opposition entre un pouvoir exécutif sans scrupules et un député indépendant, entré en politique pour les bonnes raisons. La question qui survient est donc la suivante : pouvons-nous encore croire en un homme politique pavé de bonnes intentions, qui serait prêt à défendre ses valeurs malgré l’appel du pouvoir ?

      guibord photo 2

       

      Une fable politique efficace

      Même si cette vision de la politique et de la démocratie peut sembler naïve de prime abord, elle s’avère finalement traitée subtilement et le personnage de Souverain, le stagiaire, interprété avec malice par Irdens Exantus, contribue à y apporter du réalisme. Passionné par les sciences politiques, et notamment par Rousseau et De Tocqueville, il va aiguiller Steve avec intelligence grâce à ses connaissances aiguisées sur ces sujets et gagne d’ailleurs progressivement en importance dans la prise de décision au fur et à mesure du film. Lors de leur road trip politique, Guibord et Souverain vont croiser des pacifistes, des miniers, des routiers ou encore des groupes aborigènes revendiquant respectivement leurs causes.

      On perçoit alors immédiatement que le député ressent une profonde sympathie pour tous ces gens, il se rend disponible et connaît bien son comté à défaut d’avoir des connaissances en politique. En effet, en ancien joueur de hockey respecté, Guibord s’est lancé en politique pour fédérer toutes les communautés autour de lui et défendre autant que possible leurs causes. C’est d’ailleurs ce qui fait sa force et les deux principaux protagonistes vont ainsi se compléter et développer une complicité basée sur la confiance et des valeurs humaines très fortes.

      Guibord-1200x513

       

      Un dilemme subtilement mis en scène

      Par ailleurs, Guibord ne se sent pas les épaules pour prendre une telle décision et ses doutes sont personnifiés par sa sphère intime. Effectivement, sa femme et sa fille, interprétées respectivement par Suzanne Clément (Mommy) et Clémence Dufresne-Deslières, incarnent avec conviction les deux choix qui se présentent à lui et renforcent l’idée de dilemme insoluble. Aussi, comme l’a affirmé Philippe Fardeau dans une interview :

      « Guibord arrive au constat suivant : le politicien se fait toujours des ennemis et sort souvent vidé et meurtri de son mandat. »

      Mais alors quelle sera la décision finale de Guibord ? Se laissera-t-il berner par l’appât du pouvoir et de l’argent ou restera-t-il fidèle à sa ligne de conduite politique ?

      La force du film réside dans les échanges entre les deux personnages principaux eux-mêmes mais aussi avec les différents protagonistes et vont donner lieu à des scènes complètement burlesques et drôlement réussies. Celles-ci ne font pas perdre un instant le fil de l’histoire et servent même intelligemment le propos du film en y apportant une fraîcheur et un optimisme, qui font du bien en ces temps de cynisme ambiant et de contexte politique toujours plus tendu…

      Bande-Annonce :

      https://www.youtube.com/watch?v=TYaXGOgDA6k

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité