More
    More

      Taika Waititi va réaliser l’adaptation de l’Incal en bd

      Alors que Dune est sorti au cinéma et que Foundation est sur Apple TV, un nouveau récit réputé inadaptable sort de terre : l’Incal et l’équipe vient de révéler le nom du réalisateur : Taika Waititi.

      De Thor à l’Incal

      Taika Waititi pour l'Inca (Credit Humanoids, Inc.)

      Créée par Jodorowski et Mœbius en 1980 chez les Humanoïdes associés, L’Incal est devenue une référence de la science-fiction à la française. Il n’est donc pas surprenant qu’un projet de cinéma soit en chantier depuis plusieurs années mais une étape majeure vient d’être franchie par la révélation du nom du réalisateur : Taika Waititi. Ce réalisateur iconoclaste et touche-à-tout de génie semble fait pour ce projet. Il a su montrer sa capacité à mélanger les dieux et la science-fiction dans Thor Ragnarok. Loin des blockbuster, Waititi a également démontré qu’il ne craignait pas les projets risqués comme Jojo Rabbit. Pour l’Incal, il participe à l’écriture du scénario avec ses collaborateurs Jemaine Clement et Peter Warren. En effet, il n’hésite pas à dire que « Les films et les bandes dessinées d’Alejandro Jodorowsky m’ont influencé, moi et tant d’autres, depuis très longtemps ». Ce choix a été fait par Fabrice Giger, le directeur de Humanoids avec le soutien de Jodorowsky.

      L’Incal, un récit majeur de la bd

      Une bd de référence l'Inca (Credit Humanoids, Inc.)

      Au fil de six albums de la série originale, on suivait les mésaventures de John Difool. Dans le futur, ce détective privé plutôt lamentable survit dans une immense mégalopole. Sa vie change quand un extraterrestre lui confie l’Incal. Il est alors poursuivi par diverses factions qui sont en conflit pour cet objet mystique offrant un pouvoir. Le duo créatif faisait mouche car le mysticisme de Jodorowski se mêlait à l’humour de Mœbius. L’Incal est depuis devenu non seulement la bande dessinée de science-fiction la plus vendue mais une référence marquante de la bd mondiale comme le montre le spin-off à venir Kill Tête-de-Chien par les Américains Brandon Thomas et Pete Woods. Cette série a donné naissance au Jodoverse, qui englobe des bandes dessinées à succès telles que La Caste des Méta-Barons ou Megalex.

      Dans le chemin qui mène de la bd au film l’Incal, le choix de Taika Waititi frappe très fort et projette le projet au top des attentes des cinéphiles. Vous pouvez vous faire une idée avec le teaser sur ce lien. C’est également le premier pas vers d’autres adaptations des bd des Humanoids au cinéma et sur les plateformes.

      1 COMMENTAIRE

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité