chien noir emporte La Cigale. Le renouveau de la scène pop française!

0
465

Remarqué en 2021, dès son premier EP Histoire vraie, chien noir a remporté le chantier des Francofolies, ainsi que le Fair. Il est nommé dans la catégorie Révélation masculine, en 2022, aux Victoires de la Musique. Sa musique fait la synthèse de la Pop française des années 80/90, dans la lignée d’artistes comme Jean-Jacques Goldman, Michel Berger, Balavoine dans la musicalité de ses titres, Alain Bashung pour la poésie surréaliste d’un quotidien où les réflexions évoquent les grands espaces de la province et surtout une vie où le temps cherche du sens. Son style fusionne l’electro, le folk et dans certains titres le rnb US des années 90, avec des envolées jazz. 

Ses sources d’inspiration s’étendent de Phil Collins à David Bowie en passant par Bruce Springsteen et beaucoup d’autres. De ses années d’études en électro-acoustique au conservatoire de Bordeaux, où il a appris le piano à l’âge de 6 ans puis la guitare, on retient une composition musicale riche de nuances et d’orchestrations subtilement travaillées. Les choeurs des musiciens, le guitariste et la clavieriste enrichissent l’ensemble.

 

IMG 9941 chien noir emporte La Cigale. Le renouveau de la scène pop française!

chien noir dont le nom d’artiste fait référence à un pirate du roman de Robert Louis Stevenson “l’île au trésor” mais aussi à ce que Churchill appelait son black dog, son indécrot– table dépression a conquis un large public avec des textes sensibles et percutants.

Sa musique porte en elle un peu de Bordeaux, dont il est originaire. Elle est travaillée, modelée avec nuance et délicatesse, pour une mise en écrin d’un texte qui parfois murmure des pensées universelles, sur le premier amour, l’attachement à la mère, la mort, la liberté…

La mer est présente, comme un voyage intérieur, en référence à l’odyssée homérique d’Ulysse, qu’il cite lors du concert. Les titres se succèdent avec pour chacun une ambiance particulière, chien noir joue de la guitare, chante, raconte la genèse de ses chansons. Le concert monte progressivement en puissance et embrase la salle, attentive et réactive aux riffs de guitare. Elle est tantôt concentrée, exaltée sur les titres phares ton coeur, Beaux, Lumière bleue, Les mots qu’il faut, émue sur l’hommage à sa mère, qu’il a récemment perdue A quoi pensait-elle. Elle reprend en choeur les paroles de Je veux, je veux, je veux et Histoire vraie lorsqu’il descend dans la fosse, accompagné de ses musiciens pour une performance acoustique improvisée.

 

Prochaines dates de concert :

1er mars 2024 – Le Noumatrouff à Mulhouse

2 mars 2024 – La Maison Bleue à Strasbourg

16 mars 2024 – Le Transbordeur à Villeurbanne

5 avril 2024 –  Le Trianon Transatlantique à Sotteville Lès Rouen

23 mai 2024 – La Chiconnière à Vendeville

7 juin 2024 – Festival Le Haillan Chanté