More
    More

      Les Frangines unissent leurs voix en Hommage à Notre-Dame de Paris

      Dans un clip publié le 15 avril. C’est avec délicatesse et philosophie que les Frangines ont voulu rendre hommage à la cathédrale de Paris. Une date mémorable, car elle représente le jour d’anniversaire de l’incendie de la cathédrale. 

      Les Frangines ?

      C’est un duo composé de deux amies, Anne Coste et Jacinthe Madelin qui ont comme différents genres musicaux : la variété française, le pop-folk ainsi que la musique acoustique.

      Les Frangines

      Leur nouveau clip 

      Sur les quais de Paris, aux abords de la cathédrale de Notre-Dame. Les deux jeunes femmes s’approchent d’un joueur d’orgue de barbarie.

      Le papier à musique se met à défiler et les Frangines – Anne et Jacinthe, le duo à succès créé depuis 2017 – marient leurs voix : « Le feu brûle dans nos cœurs trop petits. Qui s’allume peu à peu dans la nuit. Et nos yeux d’une seule voix qui supplie. Voient les flammes qui ravagent Notre-Dame ».

      Marquées par l’univers chrétien dans lequel elles ont grandi, ressort un message presque spirituel : « On en a tous une cathédrale à rebâtir, à reconstruire. On a tous en nous le bien, le mal. Qui prend feu parfois ».

      Leur chanson est une invitation à faire le bien en soi. « Le bien peut sortir d’un événement tragique. Ce qu’il y a de beau dans cet événement, c’est le « bien » qui en émerge, l’unité qui en découle pour travailler à la reconstruction ».

      Le refrain de leur chanson est d’ailleurs éloquent sur ce point : « On en a tous une cathédrale. A rebâtir à reconstruire. On a tous en nous le bien le mal. Qui prend feu parfois pour nous dire ».

      Découvrez ce nouveau clip des Frangines sans plus attendre !

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité