Re Zero kara Hajimeru Isekai Seikatsu : Notre avis sur les trois premiers épisodes.

1
3275
Re Zero kara Hajimeru Isekai Seikatsu
Re Zero kara Hajimeru Isekai Seikatsu

Diffusé pour la première fois le trois avril 2016, Re Zero kara Hajimeru Isekai Seikatsu promet de faire parler de lui. JustFocus vous en dit davantage.

Adapté du célèbre roman Re : Zero de Nagatsuki Tappei et Ootsuka Shinichirou, il raconte l’histoire d’un jeune lycéen Natsuki Subara qui se retrouve projeté dans un monde parallèle. Sous le choc, Subara ne comprend pas ce qu’il lui arrive mais il est très vite confronté à la réalité de cet univers.  Rejeté par tous les habitants, il devient la cible d’un groupe de brigands.  C’est à ce moment précis qu’il rencontre Satela, une magnifique demi-elfe aux cheveux argentés.

Sous le charme, il décide de lui rendre la monnaie de sa pièce en l’aidant à retrouver le médaillon qu’elle vient de se faire voler. Les deux nouveaux amis partent donc à l’aventure mais celle-ci se conclue rapidement par leur mort tragique.  Toutefois, cet événement est bien loin de marquer la fin de l’histoire. Le protagoniste se réveille à nouveau quelques heures avant leur assassinat.  Abasourdi, il découvre qu’il a le pouvoir de retourner dans le passé et de changer l’avenir. Son but sera désormais d’empêcher la mort de toutes les personnes qu’il a rencontrées jusque là.

Mais qu’en est-il de l’anime ?

L’histoire de base est captivante mais les studios White Fox ont frappé fort en donnant vie à ce monde hors du commun ou se côtoient humains, dinosaures et autres créatures en tout genre. Subara, le personnage principal n’est pas en reste : Charmant, drôle, un peu gauche …  Il a toutes les qualités pour plaire. Il est d’ailleurs très attachant et d’une générosité sans fin (surtout quand il s’agit d’aider ses compagnons au péril de sa vie). Les personnages secondaires valent aussi le détour tant ils sont mystérieux. Satela, Felt, Elza …. Aucune d’elles ne pourra vous laisser indifférent.

Pour dire vrai, il est très facile d’apprécier cet anime. Les épisodes sont fluides et donnent envie d’en savoir davantage. Ils alternent parfaitement les moments comiques et d’autres bien plus graves. Justement dosés, ils captivent l’auditoire avec brio ! Les graphismes légèrement inférieurs à ceux de l’attaque des titans sont plus que respectables. L’opening vitaminé, bien que peu explicite, ne torturera pas les oreilles les plus sensibles : C’est la chanteuse Suzuki Konomi qui interprète le titre phare « Redo ».

Re-Zero-Kara-Hajimeru-Isekai-Seikatsu-anime
Re Zero kara Hajimeru Isekai Seikatsu

Re Zero kara Hajimeru Isekai Seikatsu : un anime savoureux du printemps 2016 :

Si le rôle de l’épisode un est avant de tout de nous présenter le contexte et les protagonistes. Il n’en demeure pas moins respectable. Il fait correctement son boulot et nous tient en haleine jusqu’au bout. Il termine pile au bon moment pour nous donner envie d’en savoir toujours plus.

L’épisode deux et trois sont aussi passionnants et nous révèlent doucement l’intrigue. On pourrait les penser assez répétitifs mais chaque scène est différente. Ils nous montrent clairement qu’une simple petite action peut changer le destin de quelques personnes. Bien plus sombres que le premier, ils nous font découvrir l’un des méchants de l’histoire. Une demoiselle charismatique, cruelle et sournoise à souhait qui est prête à tout pour accomplir sa mission et récupérer le médaillon de Satela ….

Si vous voulez voir cette petite merveille, elle est d’ores et déjà diffusée sur la plateforme Crunchyroll en vostfr.

Comme vous l’aurez déjà compris, l’équipe de JustFocus est déjà sous le charme. Et qu’en sera t-il pour vous ? N’hésitez pas à nous donner votre avis quand vous aurez vu les premiers épisodes. Nous, on attend la suite avec impatience !

1 COMMENT

  1. Un article de qualité ! bravo, j’aime moi aussi cet anime que je trouve intéressant, l’épisode 3 est d’une intensité rare.

    Le reste est à suivre, l’anime devrait apparemment être plus dark et dramatique.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.