More
    More

      Interview de Temps Calme : Un trio français talentueux

      Nous avons eu la chance de réaliser l’interview d’un groupe français encore peu connu du grand public et pourtant talentueux : Temps Calme. Un trio Lillois qui a vu le jour en 2018 et que nous découvrons un peu plus grâce à cette entrevue.

      INTERVIEW Temps Calme

      Just Focus : Vous êtes musiciens au sein de plusieurs projets lillois (Ed Wood Jr., Black Bones, Louis Aguilar…), comment cette aventure a-t-elle pris naissance ?

      Temps Calme : À l’origine, on ne se connaissait pas vraiment, on s’était principalement croisé sur des dates avec d’autres projets. Genre on se fait coucou de la tête avec politesse. Puis, lors d’une rencontre providentielle au marché, Olivier a proposé à Sam de monter un nouveau projet. Nico a rapidement rejoint l’aventure les baguettes sous le bras.

      JF : Pourquoi avoir choisi ce nom de groupe ?

      TC : C’est avant tout une expression qui nous a plu dans sa sonorité. Le bonus, c’est qu’on a l’impression qu’on parle de nous dans les écoles et dans les stations météorologiques.

      JF : Quelle est la qualité que chacun apporte au projet ?

      TC : Avant tout des qualités capillaires je pense. (rire)
      On a déjà tous un bon background en groupe, ce qui facilite pas mal le boulot ensemble. Sam et Olivier sont à l’origine des compositions, ils se complètent bien dans l’écriture. Et Nico ajoute son jeu de batteur pop là-dessus. Après chacun apporte son truc, que ce soit créativement, en gestion du projet, en enregistrement, et en graphisme.

      JF : Et si je vous demande de définir Temps Calme en un adjectif ?

      TC : Glucose

      JF : Comment appréhendez-vous le climat actuel ?

      TC : Plutôt en t-shirt jusque-là, mais je vais remettre un pull bientôt. (rire)
      Covidement parlant, on attend gentiment que tout aille mieux, on en profite pour peaufiner les morceaux, penser à des captations live, etc.

      JF : Quand aurons-nous la chance de découvrir votre album et que représente-t-il pour vous ?

      TC : « Circuit » est prévu pour le 6 novembre. Il représente une grosse année de travail, mais surtout une découverte musicale entre nous, comme on ne se connaissait pas tant que ça au départ du projet. (Et pour tout vous dire, la mayo a pas mal pris.) Donc on est assez fier du résultat, il nous ressemble pas mal et on a hâte, en espérant que ce soit possible, de le défendre sur scène et de composer à nouveau.

      JF : Qu’espérez-vous pour les prochains mois ? Quels sont vos projets, vos actualités ?

      TC : On espère pouvoir jouer cet album sur scène, avec des gens debout, on sait que c’est assez 2019 comme concept, mais on est vieux jeu. (Franchement, vivement qu’on sorte de cette crise). Niveau actu, on vient de sortir le single “Dancing Owl” avec une session live. Ensuite un clip réalisé par Dana Schechter sortira au moment de l’album.

      Une interview forte sympathique avec un groupe plus que doué. 

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.