Dimanche soir funk au Bataclan avec Cymande et Mc Solaar!

Dimanche 22 octobre au soir s’est déroulé un concert mythique au Bataclan. Mythique ? Car le groupe Cymande s’est récemment reformé et que Mc Solaar nous faisait part de sa présence exceptionnelle.

C’est le Mellotron et DJ Soulist qui ont assuré la première partie. Mise en jambe sauce funk avec des sons tels que le Sexual Healing des Hot 8 Brass Band. Dans la salle il y a déjà un énergumène très chaud qui se dandine : l’excitation du dimanche soir !

Arrivée des Cymande à point nommé, le groupe ne se fait pas attendre et entame illico avec le célèbre Brother on the slide. Quatre albums sortis dans les années 70, puis le groupe se reforme en 2012 ; et à la suite du nouvel album A simple act of faith sorti en 2015 Cymande repart en tournée.

Tous originaires des Antilles, les huit britanniques ont produit une musique entre le funk, la soul, le reggae et le calypso. Steve Scipio (basse et chant) et Patrick Patterson (guitare et chant) sont les deux moteurs du groupe. Leur musique a un quelque chose qui fait qu’elle a largement inspiré la scène groove des années 80. Sur les neuf présents sur scène ce soir-là au Bataclan, six sont des membres d’origine.

Brother on the slide c’est le reflet de leur musique : facile à écouter et sur laquelle danser mais qui garde un sens profond. De Crawshay avec ses envolées jazzy à Bra qui nous a offert un magnifique solo de trompette, nous voilà déjà parti sur un répertoire reggae avec God’s Highway.

Getting it back nous envoûte avec son gimmick de saxo et Do it (this time with feeling) est plus proche de la balade soul.

Lorsqu’arrive Willy’s headache, Cymande dédie le titre aux évènements tragiques du 13 novembre 2015 qui ont eu lieu au Bataclan.

De Friends, titre accrocheur et dansant, à Dove, titre instrumental où le passage du bâton de pluie a rendu l’assemblée silencieuse, le groupe a toujours autant d’énergie sur scène. Avant dernière-étape de la set list, Crazy game et son solo de piano. Chaque membre du groupe aura pu dévoiler ses talents ce soir !

Music is the message and the message is music ! Lorsqu’arrive The Message c’est l’esprit de convivialité dégagé par cette musique qui est probant !

C’est alors qu’Mc Solaar vient interpréter son Bouge de là, datant de 1990. Il faut dire que Cymande a été extrêmement samplé, surtout du côté du rap et hip-hop à cette époque -puis remixé plus récemment. Leur musique a influencé de nombreux artistes : Bra repris par De La Soul sur Change in Speak et Dove par Wu-Tang Clan sur Problems et The Fugees sur The Score sont les exemples les plus connus. Côté remix, on aime le Pulse Rework sur Brothers on the slide.

Claude M’Barali aka Mc Solaar, c’est LE pionnier du rap français, un rap plus poétique et aux mélodies travaillées. Après dix ans d’absence sur scène, le rappeur qui vient de sortir Sonotone le 1er septembre dernier, nous a fait le plaisir de sa présence: trop courte, il faut dire que la frustration est immense. Mais cela n’est que de bon augure : son album Géopoétique sort le 3 novembre (avec dix-neuf nouveaux titres) et laisse entrevoir l’espoir d’un live.

Lorsque Cymande revient sur scène interpréter son dernier titre, entonnant you know tonight is a chance for us, le Bataclan ne veut plus les laisser partir ! A écouter et réécouter à l’infini.

Cymande au théâtre Fonda (Los Angeles), Crédits Jonathan Shanks

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.