More
    More

      [Critique]Mei-chan no Shitsuji entrez dans une académie pas comme les autres

      Mei-chan no Shitsuji
      Découvrez un drama entre comédie, école et romance. Ou les majordomes et les lady n’auront plus de secrets pour vous !

      Titre : Mei-chan no Shitsuji
      Pays : Japon
      Période de diffusion : du 13/01/2009 au 17/03/2009
      Épisodes : 10
      Durée : 46 minutes
      Genre : ecole / comedie / romance

      Les personnages principaux 

      3039849753_1_3_BhbABIkU Mei Shinonome (Eikura Nana)
      est une jeune fille ordinaire qui va voir sa vie basculer le jour où ses parents vont mourir. Un majordome du nom de Rihito vient lui annoncer qu’elle vient d’une famille riche. Elle doit alors changer d’école pour rejoindre une académie de luxe pour les élites de la société.

       

       

       

      shibata-rihito Rihito Shibata (Mizushima Hiro)
      est un majordome de rang S (le plus haut grade des majordomes) sa famille a toujours travaillé pour celle des Hongo. Il devient le majordome de Mei afin de l’aider dans sa nouvelle vie et déjouer les plans de Lucia.

       

       

       

      3247074678_1_11_mpxm2VhK Lucia (Yamada Yu)
      est une jeune femme prête à tout pour réussir. Elle à une rancune envers Mei et souhaite posséder Rihito. Celui-ci étant son ancien majordome avant l’arrivée de Mei.

       

       

       

       

      vlcsnap-34138 Shinobu (Mukai Osamu)
      est un majordome prêt a tout pour satisfaire les moindres désirs de Lucia. Il n’hésite pas à sacrifier certaines personnes pour accomplir sa mission.

       

       

       

       

       

      téléchargement Kento Shibata (Sato Takeru)
      est le frére cadet de Rihito. Il était dans la même école que Mei et ils sont amis d’enfance. Il décide de devenir majordome par jalousie pour son frére et par amour pour Mei.

       

       

       

       

      Synopsis :

      Mei est une fille un peu garçon manqué qui aide ses parents à tenir un restaurant de nouilles. Elle se chamaille souvent avec Kento, un de ses camarades de classe qui est en fait secrètement amoureux d’elle. Un accident va emporter ses parents mais, Mei reste déterminée à vivre toujours la même vie et à continuer de faire tourner le restaurant familial.

      Pourtant, Rihito, un « majordome » mais aussi le frère de Kento, vient lui annoncer qu’elle est la petite-fille d’un richissime homme d’affaire et qu’elle doit désormais se rendre dans la prestigieuse école de Sainte Lucia. Cet établissement luxueux et démesuré n’accueille que des filles de bonnes familles qui peuvent se permettre d’en payer les frais d’inscription d’un montant exorbitant. Celles-ci sont de plus accompagnés en permanence par un « majordome » qui veille à accomplir leurs moindres désirs.

      Mei refuse d’abord de se rendre dans cette école mais, les menaces qui pèsent désormais sur elle l’oblige à se plier aux ordres de son grand-père qui veut la forcer à devenir une « lady ». Elle va donc fréquenter cette école où elle reçoit un accueil plus que froid de la part des autres élèves mais, où Rihito va tout faire pour l’aider. Kento, inquiet pour Mei, va décider de devenir lui aussi « majordome » pour rentrer à Ste Lucia et garder un œil sur elle.

      Bon à savoir : le drama se base sur le manga « Mei’s Butler » de Miyagi Riko publié chez Glénat.

       

      La loi inviolable : interdiction de relation amoureuse entre une lady et son majordome

      screen-mei-chan-no-shitsuji-j-drama-5557755-1280-720 Quoi de plus déroutant pour une jeune fille ordinaire que de se retrouver dans une académie pour filles de bonne famille. C’est le nouveau quotidien que va devoir supporter Mei. Suite à la mort prématurée de ses parents, elle va apprendre que son père est issu d’une famille aisée et que son grand père veut faire d’elle une « lady » afin qu’elle reprenne les rennes de l’entreprise familiale. Mais Mei qui a toujours vécue une vie « banale » entre l’école et le restaurant de la famille (elle y travaille) va avoir du mal à se faire à l’idée d’être servie par un majordome la suivant comme son ombre. Ce majordome de rang S (plus haute distinction de l’académie des majordomes) qui n’est autre que Rihito, le frère aînée de Kento autant vous dire qu’on lui donne la crème de la crème !

      Inutile, de vous dire que la jeune fille va très vite tomber sous le charme du jeune homme (et nous aussi d’ailleurs) ! Rihito va tout faire pour simplifier la vie de sa nouvelle « maîtresse » sachant que les jalousies de ses camarades ne vont pas lui faciliter la tâche. Dans cette école pour jeunes filles, il ne faut surtout pas s’attacher à son majordome sous peine de se voir renvoyer mais, pourtant chaque lady à une relation privilégiée avec celui qui la sert et cela nous rend curieux de voir comment chaque « binome » se comporte au fil des épisodes. Bien que Mei ait un peu de mal au début à se faire accepter par les autres comme elle est une « roturière »,  elle finit par devenir une des leurs grâce à sa gentillesse et sa persévérance.

      Elle est le boute en train de service et Mameshiba (surnom donné à Kento par Mei) n’est pas en reste pour faire des gaffes et autres bêtises. D’ailleurs, il ose lui avouer ses sentiments chose qui surprend Mei puisqu’elle n’avait jamais pensé à ce genre de relation entre eux. Voila donc avec un beau petit triangle amoureux à la fois drôle et touchant comme on aime les trouver dans ce genre de comédie dont les Japonais ont le secret.

       

      Le traditionnel duel de l’Académie pour filles Sainte Lucia

      final-fghting S’il y a beaucoup de règles et de conditions dans l’académie Sainte Lucia, il y en a une qui reste absolu et ne peut être changé. Le duel entre majordome et lady qui s’applique en cas de différent entre les deux parties. Le plus souvent ce sont les majordomes qui sont mis a contribution pour défendre l’honneur de leur belle. Les deux hommes par l’intermédiaire d’un combat d’escrime montrent ainsi leur dévotion. La récompense du gagnant est défini en même temps que le « jeu » choisi par celle qui demande le duel. Bien sûr, ce n’est pas un combat à mort, n’oublions pas qu’on est dans du divertissement avant tout ; c’est surtout une question d’éthique et de morale apprenant à ses jeunes filles la vie en communauté.

      Il y a néanmoins quelques défauts à souligner, le drama se centrant sur la classe de Mei, on a un peu l’impression que l’académie est vide car il n’y a aucun figurant dans les jardins couloirs ou lieu de cours. Il en est de même pour les dortoirs où aucune autre lady de l’extérieur n’est présente chez les Ombra, Sole et Luna, ce qui est dommage car on pourrait croire que tout se déroule à huit clos finalement. Et puis le système de rangs qui semble important au début, finit par à peine exister . On reste un peu sur notre faim bien qu’on se doute de comment cela va finir et que les personnages restent attachants et bien joués.

      Conclusion 

      Une bonne petite comédie scolaire, qui malgré quelques défauts reste plaisante et amusante à regarder. En particulier si vous aimez les gars en uniformes et les histoires assez simples ou si simplement vous souhaitez vous détendre devant un drama.

       

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.