More
    More

      Critique tome 1 Jusqu’à ce que nos os pourrissent : un pacte mortel

      Après la critique d’un manga seinen, nous allons changer avec un shônen qui vous laissera bouche bée : Jusqu’à ce que nos os pourrissent de Yae UTSUMI. Ce manga, sorti en 2018 chez Pika Edition, comporte 7 tomes ainsi qu’un suspense… Effrayant !

       

      Tome 1
      Tome 1 Jusqu’à ce que nos os pourrissent

       

      Chaque été, cinq amis d’enfance se réunissent devant la tombe

      d’un cadavre qu’ils ont enterré au fond  d’une grotte.

      Ils se remémorent ainsi leur crime et renouvellent leur serment d’amitié.

      Mais cette fois-ci, leur rituel morbide ne se passe pas comme prévu :

      Le corps à disparu…

      Pire : un maître chanteur menace de révéler leur secret !

      Peur et suspicion s’immiscent alors dans le groupe d’amis.

      Un effrayant secret

      La première page nous propulse directement dans l’ambiance que l’auteur veut nous faire ressentir par son coup de crayon. Il nous dévoile une ambiance sombre où cinq enfants se remémorent d’un terrible crime, unis main dans la main.

      Chapitre 2
      Chapitre 2

      Quand la première page est tournée, on s’éloigne de cet univers morbide pour se concentrer sur la vie de nos protagonistes. Bien sûr, cela ne va pas durer : on est plongés dans un thriller quand même ! On va donc suivre l’histoire de Shintarô et ses amis. Chaque personnage a un caractère propre ce qui nous permet de les identifier sans trop de difficultés.

      Alors que nous venons de dévorer les deux premiers chapitres, le mangaka parvient à pénétrer nos pensées, de telles sortes que le lecteur se pose des questions. Des interrogations auxquelles les réponses ne nous sont pas encore dévoilées comme « Qui est ce cadavre ? » ou encore « Qu’est ce qui a poussé de jeunes adolescents à tuer quelqu’un ? ».

      Cependant, leur vie tranquille et monotone est interrompue par un mystérieux personnage : un maître chanteur. Le terrible secret risque d’être dévoiler au grand public s’ils n’obéissent pas à ses ordres. C’est ainsi que l’enfer commence pour nos jeunes novices.

      Un univers sanglant

      Dans ce manga, Jusqu’à ce que nos os pourrissent, Yae UTSUMI parvient à nous faire ressentir certaines émotions tels que la peur, le dégout. On peut en effet les observer sur les expressions du visage de nos personnages. Grâce à un dessin très réaliste, le lecteur plonge aisément dans ce manga.

      L’auteur arrive également à attirer notre attention grâce à un scénario captivant, qui ne laisse en aucun cas place à de l’ennui, l’ennemi du lecteur ! Chaque personnage a une histoire bien à lui, ce qui nous donne l’envie d’en savoir plus sur chacun d’eux. On va voir que de simples lycéens ont une vie, un passé bouleversant.

      Ce premier tome nous jette directement dans le vif du sujet : la quête d’une vérité dérangeante. Peut-on réellement avoir confiance en notre entourage ? en notre groupe d’amis ? C’est ce que l’auteur veut nous faire comprendre à travers ce manga. Que lorsqu’un secret terrible est révélé, il est difficile de soupçonner les personnes de notre entourage. Il vous sera donc difficile de décrocher de l’univers de Yae Utsumi une fois le premier des sept tomes commencé. 

      Souris Verte
      Une grande fan de manga et d'animés. Une passion qui ne cesse de grandir dans mon quotidien et dans mon cœur. Partager mon univers et en découvrir de nouveaux sont deux choses que j'apprécie.

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité