More
    More

      Top 15 des manga qui ont marqué ces dernières décennies ( PART II )

      JustFocus vous a présenté sa première partie sur les manga qui ont marqué les dernières décennies. Voici une nouvelle fournée de ces œuvres à déguster sans modération.


      Death note de Tsugami Ohba et Takeshi Obata :


       

      death-note

      Pré-publié de mai 2003 jusqu’à mai 2006 dans le Weekly Shonen Jump, ce manga n’a jamais cessé de faire parler de lui. Il a su laisser sa marque dans le cœur des amateurs de thriller psychologique et de surnaturel. Il relate l’histoire de Light Yagami, un jeune lycéen surdoué qui souhaite suivre les traces de son père en devenant policier. Blasé des injustices du monde dans lequel il vit, il fait son possible afin d’exceller à l’école et de pouvoir un jour changer les choses. Il n’aura pas longtemps à attendre puisqu’un beau jour, il découvre le Death note, un cahier un peu spécial qui permet de tuer la personne dont le nom est écrit à l’intérieur. Attisé par la curiosité, Light tente l’expérience en écrivant le nom d’un criminel qui meurt quelques instants plus tard. Motivé par ce nouveau pouvoir, le jeune homme espère servir la justice en exterminant ceux qu’il considère comme nuisibles à la société. Son but : Devenir le dieu d’un nouveau monde où le mal n’aura plus sa place. Toutefois, sa mission se complique lorsque L, le détective le plus perspicace de la planète, se met à enquêter sur la mort de ces criminels et fait tout son possible pour l’arrêter.

      just

      Ce manga a tout pour plaire. Un scénario finement mené, des rebondissements qui ne vous laisseront pas indifférents, des personnages étonnants et complexes qui dynamisent le tout. Les deux protagonistes valent le détour tant ils apportent une réflexion profonde sur le bien, le mal, la religion, la justice. Tout y est mûrement réfléchi afin de mettre en place une atmosphère sombre et désarmante. Le lecteur est captivé par ses intrigues venues d’un autre monde. De plus, les dialogues le poussent à réfléchir sur les actes de Light mais aussi ceux de L … Et même des siens. Comment aurait-il agit s’il avait été à la place de l’un ou de l’autre ? Les dessins de Takeshi Obata sont sombres, précis et détaillés. Un charme visuel qui peut parfois vous faire frémir tant les émotions sont bien retranscrites et l’ambiance maîtrisée. Chapeau bas pour cette œuvre aux atouts inégalables. Toutefois, si vous plongez dans cet univers, sachez aussi qu’il y a  de fortes chances que vous soyez déçus par certains événements qui peuvent venir ternir ce tout si bien orchestré.

      Son petit plus : Son histoire innovante. La complexité des thèmes abordés.  La rencontre entre le surnaturel et le monde réel. Light et sa Némésis.


      Akira de Katsuhiro Otomo


      akiraa

      Publié à partir de 1982, Akira est un manga à lire au moins une fois dans sa vie. Phénoménal, grandiose et novateur, il est encore aujourd’hui une référence à ne pas oublier. Celle-là même qui a participé à la diffusion du manga en occident. Il nous plonge en 2019, à Neo-Tokyo, une ville mal famée et corrompue où une petite bande de motards fait sa loi. Tetsuo est l’un d’entre eux. Adepte de sensations fortes, il a l’habitude de sillonner la ville à une vitesse folle.  Un soir, il va être victime d’un accident de moto en tentant de sauver la vie d’un jeune garçon. Rapidement, tout s’accélère. Sans même comprendre pourquoi, il est capturé par l’armée et devient le cobaye du projet Akira. Un projet qui va lui permettre d’obtenir des pouvoirs étonnants, mais qui va aussi changer sa vie à tout jamais …

      Ce manga est tout simplement superbe. Akira est sans aucun doute l’un des monuments du genre. Un univers complet et effrayant qui tranche avec tout ce qu’on a pu connaitre jusque là. Des personnages attachants bien loin d’être des coquilles vides. Des dessins hors du commun, d’une beauté presque troublante, qui peuvent aussi bien vous charmer que vous effrayer. Des détails à vous couper le souffle. Une tension omniprésente parfaitement retranscrite sur les différentes planches. Des thèmes passionnants qui peuvent se calquer sur notre société actuelle. Bref, Akira devient intemporel, révélateur d’une peur souvent présente dans nos esprits : Celle d’un monde en perdition.

      Son petit plus:  Ses dessins qui ne cessent de nous impressionner.


      One piece D’Eiichiro Oda


      one

      Publié dès 1997, One Piece a connu un succès fulgurant, si bien qu’il est devenu le manga le plus vendu au Japon. Impossible de ne pas en avoir entendu parler. Ce titre est dans toutes les bouches ! Véritable phénomène de société, il ne cesse d’être l’une des références les plus citées de la décennie. Monkey D Luffy est un jeune homme dont le but ultime est de trouver un trésor fabuleux qui lui permettra de devenir le roi des pirates. Accompagné par un équipage déjanté, il voguera à travers les mers afin d’accomplir sa destiné. Loin d’être un garçon comme les autres, il possède aussi un pouvoir hors du commun qui lui permet d’étirer ses membres à volonté. Un pouvoir qu’il a obtenu après avoir mangé le fruit du Gumgum. Toutefois, il n’est pas le seul a avoir goûté l’un de ces fruits magiques …

      L’histoire qui peut paraître bien simple au premier abord nous fait voyager à travers les océans où se déroulent bon nombre de combats épiques et de rencontres étonnantes. C’est un univers sensationnel inspiré de plusieurs époques, de plusieurs légendes. Cette spécificité en fait donc un manga complet et ambitieux. Pourtant, cet argument est bien loin d’être le seul. Les personnages, bien loin d’être originaux, deviennent toutefois très intéressants et nous entraînent dans leur monde sans même que l’on comprenne pourquoi. Luffy qui semble un peu trop vif au début de l’œuvre nous donne envie de poursuivre son rêve avec lui.  Chacun des protagonistes  a une petite spécificité qui attise notre curiosité. Presque addictif, le manga apporte à son lecteur des moments intenses et épiques, retranscrits d’une main de maître. L’humour tient aussi une place importante et apporte un vent de fraîcheur dans cette mer de confrontations et de combats. Une tornade d’amitié , saupoudrée d’un peu d’aventure et de fantaisie, il n’en fallait pas plus pour faire de One Piece un chef d’œuvre aussi bien adulé que critiqué … Notons aussi le talent du mangaka, qui maîtrise sa plume avec brio, mais qui nous offre parfois un fan service dont l’on pourrait bien se passer.

      Son petit plus : 81 tomes de folie. Son univers incommensurable.


      Great Teacher Onizuka ( GTO ) de Toru Fujisawa.


      gto

      Publié dès 1997 au Japon, GTO est un manga qui a connu un succès phénoménal et l’on comprend pourquoi. Eikichi Onizuka est un jeune homme de vingt deux ans, au passé bien étrange. Ancien voyou, il  décide de devenir professeur afin de pouvoir charmer les jeunes lycéennes. Toutefois,  rien ne se passe comme prévu puisqu’il obtient un poste dans une classe de quatrième. Une classe dont l’activité favorite est de tourmenter les professeurs qui s’y aventurent. Pourtant, une relation étonnante va très vite s’installer entre cet homme hors du commun et ses élèves …

      Décalé et attachant, tels sont les mots pour décrire Eikichi Onizuka. Il est sans aucun doute le point fort de ce manga, tout comme l’humour qui semble avoir une place prédominante dans cette œuvre. Toutefois, derrière cette fantaisie, on y découvre des thèmes on ne peut plus intéressants, comme le conflit des générations, la violence et le mal-être chez les jeunes.  GTO semble être un manga intemporel, porteur d’un message fort et d’une envie certaine de faire bouger les choses. L’ensemble vous touche en plein cœur et vous donne envie d’en savoir plus sur l’évolution de ces adolescents et de leur sulfureux professeur.  Rien n’est laissé au hasard … Les dessins sont aussi un atout phare de l’œuvre tout comme certaines scènes à mourir de rire. Les vingt cinq tomes sont à dévorer de toute urgence. A lire et à relire sans modération.

      Son petit plus : L’évolution du personnage principal et la relation spéciale qu’il entretient avec sa classe.


      Nana de Ai Yazawa.


      Nana6Ce manga de vingt et un tomes nous sort un peu de ce que nous avons pu découvrir jusque là. Il n’y aucun combat épique, ni même de magie, mais il était indispensable de l’évoquer dans ce top. Nana Komatsu est une demoiselle au cœur d’artichaut qui tombe amoureuse de tous les hommes qu’elle croise. Toutefois, un beau jour, elle trouve l’amour auprès de Shoji, et décide de le rejoindre à Tokyo. C’est lors de ce voyage qu’elle rencontre Nana Osaki, une chanteuse au caractère bien trempé qui semble avoir quelques points communs avec elle. Quelques temps plus tard, les deux jeunes femmes se retrouvent par hasard et décident d’habiter ensemble afin de partager le loyer d’un appartement. Une amitié va rapidement naître en ces deux colocataires bien différentes …

      L’histoire, bien que simple, nous entraîne dans la vie de ces deux nanas. Elle nous plonge dans un monde où les sentiments et l’amour sont au cœur de la trame. Toutefois, l’auteur nous surprend sans cesse avec des retournements de situations et des intrigues dramatiques qui vont à l’encontre du proverbe : la vie est un long fleuve tranquille. Dans ce manga, tout n’est pas tout beau, tout n’est pas tout rose comme dans les contes de fées. C’est certainement cette force qui a su séduire la majorité de son public. Tout comme les personnages qui sont loin d’être des coquilles vidées dénuées de sens. Ce manga, c’est l’histoire d’une vie qui aurait pu être la notre en tant que femme, en tant qu’homme. « Nana » est frappant et profond malgré cette apparence enfantine. L’œuvre est créative, pleine de bon sens. Ses dessins délicats mais travaillés avec talent. C’est sans doute pour cela qu’il est une référence pour un bon nombre de jeunes filles.

      Voici donc la deuxième partie des manga qui ont su marqué ces dernières décennies. La suite viendra très prochainement pour conclure ce top. Toutefois, il est certain que beaucoup d’autres manga auraient pu se trouver dans cette liste, tant il existe de nombreux chefs-d’œuvre, tant de scénarios inégalables et de dessins captivants.

      Si vous avez raté la première partie de notre classement, rendez-vous ici.

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité