Mon Gainsbourg à moi par Mademoiselle A au théâtre Trévise

0
302

Justfocus a assisté à une représentation au théâtre Trévise de « mon Gainsbourg à moi ».

Fervente défenderesse des spectacles musicaux, j’ai saisi l’occasion de voir ce tout nouveau spectacle. Au vu du titre assez transparent du spectacle j’ai compris assez rapidement de quel artiste le répertoire serait tiré.

Jusqu’ici, je n’ai jamais été déçue par mes expériences musicales de ce genre (Une vie en rose et noire, Montand, …), j’ai donc pris le risque d’aller voir un spectacle sur un artiste dont je ne connaissais que la réputation sulfureuse et quelques duos célèbres avec des jolies femmes.

Premier constat : c’est une bonne idée d’avoir pensé à une feMon_Gainsbourg_a_moi_photo3mme pour rendre hommage à Serge Gainsbourg… lui qui aimait tant la gente féminine ! Je ne me mouille pas trop en disant qu’il serait plutôt flatté de faire encore rêver les femmes avec ses chansons inoubliables.

Le résumé du spectacle a tout de même attiré mon attention et attisé ma curiosité : « A travers une interprétation très glamour des chansons revisitées de son idole de toujours – Serge Gainsbourg – la jeune femme va chercher à atteindre un épanouissement sexuel et intellectuel absolu ». 

Les choses sont claires, la chaleur va monter d’un cran ce soir. Poursuivons…

L’idée du spectacle tient en quelques mots : la vie personnelle (comprendre : intime) de Mademoiselle A nous est raconté à travers les chansons de Serge Gainsbourg.

C’est un fil conducteur assez sympathique et innovant. A travers les grands titres de Serge Gainsbourg, Mademoiselle A nous interroge sur la quête du grand amour. Faut-il s’abandonner ? Se soumettre ou dominer ? Du côté des hommes ou des femmes ? Dans la douleur ? Dans l’abandon total, la soumission ou la domination ? Et s’il était un peu partout à la fois ? 

Au premier abord, assez sceptique concernant les questions soulevées, l’histoire permet à Mademoiselle A, de nous emmener, à travers les grands titres de Serge Gainsbourg, dans un univers érotico-musical qui répond à ces questions.

Les chansons sont revisitées avec beaucoup de charme et de sensualité. Les classiques trouvent leur place, que l’on parle des sucettes, de vieilles canailles ou de Harley Davidson. Moment coup de cœur pour comme un boomerang qui m’est resté en tête quelques jours après le spectacle.

Les deux artistes Mademoiselle A (chant et comédie) et Mathieu Lucas (piano et basse) assurent sur scène avec une complicité débordante. Leur jeu de scène complice dynamise les chansons et la narration. 

Mathieu Lucas est d’une grande virtuosité, il donne la note tout en discrétion. Discret oui, mais efficace, ce qui fait de lui un vrai partenaire de scène. Il contribue beaucoup au spectacle tant par sa pêche que son répondant.

Mademoiselle A, avec un grand A, artiste complète et talentueuse est dotée d’une présence scénique indiscutable. Elle se fait, tout à tour, sensuelle et sulfureuse et arrive à faire passer toutes les émotions avec un naturel déconcertant.

Les costumes sont recherchés, les jeux de lumière et la mise en scène aussi. Les projections vidéos donnent une couleur très sensible à ce très beau spectacle musical.  MOMENT le saviez-vous : le spectacle a été nommé aux P’tits Molières 2016 dans la catégorie « meilleure scénographie ». Le spectacle est aussi beau à écouter qu’à voir. 

Merci d’avoir sublimé les chansons de Gainsbourg et de nous avoir emportés avec votre prestance et sensualité dans votre Gainsbourg à vous !

 

mon Gainsbourg à moi

Théâtre Trévise, 14 rue de Trévise 75009 Paris

Mercredi 22 février, 1er mars, 22 mars, 24 mai, 7 juin.

25€ / 1h15