More
    More

      Qu’est devenu « Ambiancé », le film le plus long de l’histoire ?

      Au coeur de nombreuses discussions et interrogations durant les derniers mois de 2020, le film expérimental Ambiancé, qui se voulait être « le plus long film réalisé qui n’existe pas« , créé par le réalisateur suédois Anders Weberg, semble avoir disparu des radars, nous laissant sans projection aucune. Alors s’il ne fait aucun doute que l’oeuvre est désormais détruite, comme l’avait annoncé son réalisateur dès la création du projet, le mystère demeure autour de ce film unique auquel on a pu prêter moult significations, entre explications métaphysiques et théories sataniques. Retour sur l’histoire d’Ambiancé, le film le plus long de l’histoire qui aujourd’hui n’est plus.

      La création du projet Ambiancé en 2012

      Avant de nous pencher sur cette oeuvre unique, intéressons-nous à son réalisateur, Anders Weberg : ce suédois né le 14 août 1968 se décrit lui-même sur son site comme « un artiste travaillant avec la vidéo, la photographie, le son, les nouveaux médias et les installations et qui s’intéresse principalement à l’identité. » En vingt ans de création, il est à l’origine de plus de 500 films et projets plus ou moins long, qu’il poste régulièrement sur son compte Vimeo. Il est par ailleurs le fondateur d’un festival de vidéo artistique, et expose régulièrement dans les galeries et musées, notamment au Centre Pompidou de Paris ou au Musée d’Art Contemporain de Santa Fe en Argentine. Et lorsqu’il ne travaille pas sur ses oeuvres, Anders Weberg profite d’une vie simple dans la campagne suédoise, élevant des bêtes et produisant son propre miel et sa nourriture avec sa famille.

      Anders Weberg
      Anders Weberg

      En 2012, l’artiste pense à une oeuvre ultime, qui pourrait clore sa carrière : le thème du temps lui semble alors tout désigné pour parler des sujets universels qui lui tiennent à coeur. Ayant déjà réalisé un film de 9 heures, 9 minutes, 9 secondes et 9 images le 9 septembre 2009, il se lance dans une aventure encore plus inédite : un film de 30 jours. C’est ainsi que nait Ambiancé, le projet d’un film de 720 heures (soit 30 jours complets) qui abordera le temps de manière inédite, dans lequel Anders Weberg tissera avec ce concept incontrôlable un lien unique pour créer l’oeuvre cinématographique la plus longue de l’histoire.

      Tout commence alors avec une première page web : www.thelongestfilm.com. Si aujourd’hui la page signe la fin du projet, il y a 9 ans, elle en annonçait l’arrivée avec un collage des 720 premières images du film, qui formaient en lettres rouges « Ambiancé c’est fini Anders Weberg« . « C’est fini » était alors le sous-titre du film, qui va se perdre au fur et à mesure de l’avancée du projet pour revenir le 31 décembre 2020, jour de la fin. La boucle est bouclée.

      www.thelongestfilm.com en 2012
      www.thelongestfilm.com en 2012

      Le réalisateur nous laisse par dessus ce message crypté quelques informations sur son projet : l’année de sa sortie, 2020, la durée du film ainsi qu’un message cité : « Ceci sera le dernier film que je ferais« . Un dernier message est également indiqué : une « courte » bande-annonce de 72 minutes sera publiée en décembre 2012. Mais il faudra attendre 2014 pour que de nouvelles images d’Ambiancé apparaissent.

      Une première bande-annonce de 72 minutes se dévoile en 2014

      Le 4 juillet 2014, les premières images d’Ambiancé sont diffusées sur la page Vimeo d’Anders Weberg, et sont relayées en France grâce au festival Videoformes de Clermont-Ferrand. Si la bande-annonce est désormais introuvable car volontairement effacée par le réalisateur, quelques très courts extraits du film sont cependant toujours disponibles.

      C’est à ce moment que le projet commence à véritablement faire parler de lui dans la presse internationale, avec des dizaines de relais partout dans le monde sur ce film évènement qui se veut être « le plus long jamais réalisé ». Anders Weberg va alors poster un message sur le site du film, apportant une dimension toute autre à ces images :

      « Je n’étais pas du tout préparé à cela. J’ai partagé le teaser de 72 minutes le 4 juillet pour rendre hommage à mon fils « André » qui a été retrouvé mort 6 mois plus tôt, à seulement 21 ans d’une overdose de drogue.
      Le teaser est ce qu’un teaser est censé être. Des fragments, des bribes prises hors contexte et rassemblées pour promouvoir le film. Tous ces fragments que j’ai sélectionnés le concernent en tout point et c’est pourquoi je les ai choisis. Je n’avais pas de plan directeur/plan marketing ou quoi que ce soit. Donc ce qui s’est passé est encore très difficile à comprendre. Si j’étais intelligent, j’aurais un tas de gens qui travailleraient pour moi et me donneraient des conseils sur la façon de réagir à ce qui se passe et comment je pourrais utiliser cela pour me faire … quoi ? Je n’en ai aucune idée. Je n’ai pas besoin de quoi que ce soit. Je suis très heureux de continuer à travailler sur mon petit projet et c’est ce que je vais faire. »

      Si les premières images montées de la bande-annonce sonnent alors comme un hommage à son fils disparu, il ne faut cependant pas y voir le message principal du projet : Ambiancé est une oeuvre antérieure à ce drame, et même si ce dernier va forcément influencer le réalisateur dans son film, il ne nous semble pas remplacer le message premier : le temps et son aspect éphémère.

      Premières interprétations et concept d’éphémère

      Au fur et à mesure que le succès d’Ambiancé grandit, le public s’interroge de plus en plus sur cet OVNI du monde cinématographique ; de nouvelles explications et réponses se trouvent alors dans le passé d’Anders Weberg.

      Alors qu’une nouvelle information apparaît sur le site du film, elle se justifie par le parti-pris de son auteur : après sa diffusion en 2020, Ambiancé sera supprimé, faisant du film « le plus long film réalisé qui n’existe pas« Cette décision n’est pas vraiment étonnante lorsque l’on apprend qu’Anders Weberg est le créateur du concept de peer-to-peer movie : « L’œuvre originale est d’abord partagée par l’artiste jusqu’à ce qu’un autre utilisateur l’ait téléchargée. Ensuite, l’œuvre sera disponible aussi longtemps que d’autres utilisateurs la partageront. Le fichier original et tout le matériel utilisé pour le créer sont supprimés par l’artiste. » Cette initiative s’inscrit ainsi dans un concept d’éphémérité, où l’oeuvre vit par elle-même grâce à ceux qui la transmettent, et où le créateur n’a plus aucun contrôle sur celle-ci.

      www.thelongestfilm.com
      www.thelongestfilm.com

      Si Anders Weberg prévoit donc de diffuser Ambiancé une seule et unique fois, et que celui-ci doit durer 30 jours consécutifs, il est alors impossible que quelqu’un d’autre que le réalisateur voit l’oeuvre entièrement. « Ce sera donc à coup sûr une expérience éphémère et la seule chose qui restera sera le souvenir des petits morceaux et des parties que le spectateur a pu voir. » Ainsi, même lorsque cette oeuvre n’existera plus, les souvenirs de celle-ci seront là tant qu’il y aura des témoins qui partageront leur expérience ; comme la vie humaine, Ambiancé est éphémère et aura une mort inévitable et programmée. Les seules images qui resteront du film seront alors les quelques posters numérotés vendus sur le shop du site, mis en place pour financer le projet, et s’approprier une fraction de cette histoire.

      Une deuxième bande-annonce qui bat déjà un record en 2016

      Comme annoncé sur le site, le second trailer d’Ambiancé sort en 2016, le 17 mars au festival VideoFormes et le 30 mars sur le Vimeo d’Anders Weberg. Cette bande-annonce de 7h20 (oui oui, vous avez bien lu) est d’ailleurs toujours disponible pour les curieux et les courageux qui souhaitent tenter l’expérience :

      Ce plan fixe et continu filmé en noir en blanc, qui met en scène les deux comédiens Stina Pehrsdotter et Niclas Hallberg sur une musique du compositeur allemand Martin Juhls, explore un à un les concepts énoncés à son début : vie, quête, pouvoir, mort, évasion, repos, amour. Le temps y semble distendu, suspendu, les images se superposent dans une dimension double et vertigineuse. Et pour cause : à sa sortie, la bande-annonce bat le record du plus long teaser jamais réalisé. Comme un avant-goût de l’expérience sensorielle qui nous attend fin 2020.

      La bande-annonce commence d’ailleurs par ces mots : « Filmé en une seule prise en octobre 2015 sur la même plage où Ingmar Bergman a filmé la scène d’échecs dans Le Septième Sceau. » Cette scène mythique du film, qui a fait connaître le réalisateur aujourd’hui établi comme l’un des plus grands du cinéma, mettait en scène une partie d’échecs entre la mort et un chevalier, afin que celui-ci obtienne un sursis qui lui permettra de répondre à ses questions existentielles encore irrésolues.

      "Le Septième Sceau", Ingmar Bergman
      « Le Septième Sceau », Ingmar Bergman

      La bande-annonce d’Ambiancé rappelle évidemment cette scène, avec ce personnage vêtu de blanc et celui de noir, ces pierres noires et blanches qui figurent les quatre coins d’une échiquier et l’omniprésence de la mort avec cette tombe centrale. Ces éléments construisent « l’absurdité et le hasard de l’existence« , qui se résument en ces quelques mots : vie, quête, pouvoir, mort, évasion, repos, amour. Le film prend alors une dimension nouvelle plus métaphysique, qui se veut interroger les grands concepts humains qui rythment la vie et l’existence.

      Les significations se construisent autour d’Ambiancé et la curiosité se crée

      Si le premier teaser avait déjà fait parler de lui, cette bande-annonce inédite de 7h20 va véritablement faire la renommée du film. Les curieux vont alors commencer à se poser des questions autour d’Ambiancé, et Anders Weberg se verra accorder quelques interviews, dans lesquelles il dévoilera de précieuses informations sur ses intentions.

      Tout d’abord, il va évoquer le propos de l’oeuvre, qui était alors encore obscur : comme présagé par certains, Ambiancé n’est pas un film linéaire au sens classique. Weberg le construit comme un témoignage de sa vie et de ses souvenirs, un « film mémoire » selon ses mots, où les scènes s’enchaînent non pas de manière chronologiques, mais sensorielles et mémorielles. Un souvenir où une émotion en appelle un autre, et ainsi de suite. Les 720 heures seront donc des fragments de vie mis en scène et représentés selon une vision biaisée du temps, témoins de l’existence de son réalisateur :

      « Dans Ambiancé, l’espace et le temps sont entrelacés dans un voyage onirique et surréaliste au-delà des lieux et constitue un résumé narratif abstrait et non linéaire du temps que l’artiste a passé avec l’image en mouvement. »

      Et chacune des secondes qui composeront ces 30 jours ininterrompus a son importance : chaque image compte, chaque fragment a un sens.

      www.thelongestfilm.com
      www.thelongestfilm.com

      Le temps même du film est également expliqué par son réalisateur : les 30 jours seraient issus d’une norme vidéographique, qui imposerait ce temps précis pour compléter le film. Et les 720 heures composent également une singularité mathématique, puisqu’il s’agit des nombres d’Harshad : 1x2x3x4x5x6 = 720.

      Alors que les réponses sont données autour de ce mystérieux film, et que les médias parlent de plus en plus de ce record incroyable, la date de diffusion se rapproche lentement. Mais tout ne se passera pas comme prévu.

      Le réalisateur disparaît et les théories se diffusent

      Le 1er février 2018, un nouveau message d’Anders Weberg va venir bousculer les plans de ce projet : « I’m taking a break« . Sans plus d’explication, le réalisateur disparaît pendant près de 3 ans et nous laisse seuls avec ce site abandonné. Une nouvelle bande-annonce de 72h qui devait être mise en ligne en 2018 ne sortira jamais, et plus aucun message ne sera publié avant le 31 décembre 2020.

      C’est vers août 2020 que le grand public va découvrir le plus massivement l’histoire d’Ambiancé, mais par le regard tronqué de quelques youtubeurs qui vont tomber dans les théories sataniques et le sensationnalisme. Les réseaux sociaux et notamment Twitter vont s’emparer du sujet, à coup d’hypothèses infondées alimentées principalement par une fausse bande-annonce, la date de sortie qui mettrait fin à une année 2020 chaotique, et des images sorties de leur contexte.

      Capture d'écran Youtube
      Capture d’écran Youtube

      Alors qu’Ambiancé va faire de plus en plus parler de lui, tout le monde attend sa diffusion le 31 décembre 2020, qui pourtant n’arrivera pas.

      31 décembre 2020 : c’est fini

      Alors qu’arrive la date de diffusion du film, qui devait avoir lieu simultanément dans le monde entier dans certains musées comme annoncé, rien ne se passe. Le 31 décembre 2020, seul un message est laissé par Anders Weberg sur la page du site, qui est aujourd’hui le même : « C’est fini« , avec la date de diffusion initiale et le nom du réalisateur. Alors, qu’est-il arrivé à cette oeuvre ? Aura-t-elle été diffusée dans le plus grand secret ? Ou bien gardée intimement, ou encore jamais terminée ? Nous avons tenté de contacter Anders Weberg, qui pour l’instant reste silencieux sur le sujet, gardant pour lui les précieuses réponses qui manquent à notre compréhension.

      Si Ambiancé restera certainement dans le jardin secret de son réalisateur à tout jamais, l’histoire incroyable de ce film et les quelques images qu’il en reste seront le témoignage d’un art personnel et expérimental hors du commun, qui en inspira certainement beaucoup d’autres par la suite : la trace métaphysique d’un passage sur terre, qui interroge notre existence et l’éphémérité de nos vies.


      Sources :
      https://www.weberg.se
      http://www.thelongestfilm.com
      https://www.youtube.com/watch?v=C1fsU7Pu6hg
      https://www.lepoint.fr/insolite/le-film-le-plus-long-07-09-2014-1861009_48.php
      https://www.dailymotion.com/video/x4eydmt
      https://www.youtube.com/watch?v=f4yXBIigZbg
      https://vimeo.com/weberg

      +1

      1 COMMENTAIRE

      1. Seul le numérique permet ce type de création car à l’époque des films sur pellicule le coût eut été faramineux donc impossible à réaliser.
        Mais est-ce réellement un progrès ? …

        0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité