More
    More

      Chill & Cult : Découvrez Dragons sur Netflix

      Avouons-le : les films d’animation restent, peu importe notre âge, notre pêché mignon ! De son titre original, « How to train your dragon » Dragons nous transporte au sein d’un univers vikings où les dragons sèment le trouble sur l’île de Beurk. Seulement, quel genre d’anti-héros osera les affronter ? Dreamworks nous livre, une fois de plus, une animation singulière.

      Un univers fascinant

      Inspiré du livre de Cressida Cowell, ce film animé brille par sa réalisation. Le film est fluide, les décors et l’atmosphère nous entrainent jusqu’au générique de fin sans même jeter un oeil sur l’horloge.
      Nous sommes immergés au sein d’une tribu de vikings sur l’île de Beurk. Casques à cornes, poils de bêtes, moustaches fournies, armements faits main et banquets (très) garnis, une ère sauvage règne. Pour pouvoir mieux tuer les dragons qui viennent voler leur bétail, les vikings les étudient en rassemblant toutes les informations récoltées pendant les combats au sein d’un recueil. On retrouve alors toute sorte de dragons aussi impressionnants les uns des autres. Les spécificités s’enchaînent et réveillent en nous notre imagination ! 

      On découvre des dragons si attendrissant qu’ils en deviennent des animaux de compagnie. Leur peau est flamboyante et leur regard si pur. Et si on en avait un nous aussi ?

      Des personnages hors-normes

      Dragons a été scénarisé et réalisé en 2010 par Chris Sanders et Dean Deblois. Ces deux réalisateurs non méconnus du grand public nous laissent à nouveau pantois devant des personnages peu communs. Rappelons qu’ils ont également pris part à deux productions pour le groupe Disney, Mulan et Lilo et Stitch, où les protagonistes se distinguaient par leur volonté de s’extirper de toute norme sociale. Mais alors, que nous réservent-ils dans Dragons ?

      D’abord, le héros du film, Harold, se trouve être un personnage atypique marqué par la pression sociale qui pèse sur ses épaules. En effet, n’arrivant pas à trouver sa place parmi une communauté emplie de virilité et destinée à ôter la vie des dragons, Harold est définitivement le boulet de l’île. Chétif et maladroit, on ne peut cependant pas lui reprocher son incroyable talent créatif et son courage. Or, là où ça coince, c’est que son père, Stoïc, est le chef des vikings. Et, contrairement à son fils, son caractère est assidu tout comme sa robustesse et ses idées. Ainsi, leurs valeurs les divisent.

      Hormis la bande d’Harold menée par sa bien aimée et non féminine Astrid, on découvre un dragon mystérieux. Il est rapide, n’avait encore jamais été aperçu, de couleur noire avec de grands yeux verts, et il s’appelle… Krokmou. Outre son nom bien trop craquant, ce furie nocturne créera sous nos yeux un lien très puissant avec Harold. Il deviendra même le sujet central du film et de diverses séries animées. 

      Alors que Dragons 2 a déjà fait son apparition, un troisième (et apparemment dernier) opus va voir le jour en 2019 ! Nous avons hâte de reporter ce casque légendaire des vikings pour planer encore un peu à dos de dragon, pas vous ?

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité