More
    More

      Robert des noms propres par Amélie Nothomb – Critique

      Le livre Robert des noms propres est une biographie romancée de la chanteuse RoBERT, écrite par Amélie Nothomb et publiée en 2002 aux éditions Albin Michel. Auteur, compositrice et interprète depuis le début des années 1990 de sept albums, dont son mari Mathieu Saladin est très souvent compositeur, RoBERT est un ange tourmenté à la voix cristalline et envoûtante qui nous conte à la fois l’enfance, l’amour et la mort.

       

      Une amitié profonde

       

      Le roman d’Amélie Nothomb est né d’une amitié solide qui s’est développée entre les deux femmes depuis 1997. Amélie Nothomb signe les paroles de la chanson « L’appel de la succube » sur l’album Princesse de rien, ainsi que celles de six chansons sur l’album Celle qui tue de RoBERT. Dans ce dernier notamment, la chanson « Requiem pour une sœur perdue » fait référence à leur amitié et pose les bases du roman Robert des noms propres :

       

      « Je n’aurai pas dû, Amélie
      Resserrer mes mains sur ton cou.
      C’est une habitude délétère
      D’étrangler ceux que l’on préfère. »

      C’est ainsi qu’Amélie rédigea la biographie de RoBERT, inspirée de sa vie réelle mais également romancée.

       

      Un rêve brisé

       

      Inspiré de l’enfance difficile de la chanteuse, RoBERT des noms propres dessine le parcours d’une jeune enfant qui rêvait de devenir danseuse classique professionnelle. Poussée par sa mère, Plectrude (pseudonyme attribué à Robert par Amélie dans le livre) sacrifie tout à sa passion, y compris sa santé physique.

       

      • « Tu ne me trouves pas jolie, comme ça ?

      • Non. Tu es grosse.

      • Enfin, maman ! Je pèse quarante kilos.”

       

      Elle sombre ainsi peu à peu dans l’anorexie, jusqu’au jour où, trop faible physiquement, un accident lui interdit à jamais de réaliser son rêve. Reniée par sa mère incapable désormais de vivre par procuration, elle devient comédienne et perd tout goût à la vie.

       

      Une histoire d’amour et de vie

       

      Au-delà du rêve brisé de la jeune danseuse, du déchirement provoqué par l’abandon de sa mère et du désespoir qui s’ensuit, Amélie Nothomb nous raconte une histoire d’amour tout aussi touchante que celle de Roméo et Juliette. S’étant perdus de vue en petite école, alors amoureux secrets, Mathieu Saladin se pose en sauveur de la jolie Plectrude, en la sauvant in extremis d’un choix fatal en lui avouant son amour.

       

      “Plectrude découvrit une chose surprenante : on pouvait être heureux à l’âge adulte.”

       

      C’est alors que lui et Plectrude se lancent dans la musique pour l’émerveillement de tous.

      Liant à la fois le vécu réel d’une RoBERT douce et touchante, pleine de volonté, accompagnée du talentueux Mathieu Saladin, et l’amitié à la vie, à la mort qu’elle partage avec Amélie, Robert des noms propres est un livre à la fois drôle et intelligent qui nous en apprend beaucoup sur l’une des plus talentueuses chanteuses françaises de notre temps.

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité