More
    More

      Footballeur du Dimanche : le récit d’une passion

      Pour la plupart des gens, le foot ce sont des compétitions, des salaires stratosphériques et des stades gigantesques mais pas pour Tronchet, un footballeur du dimanche certes, mais totalement dévoué à sa passion.

      Le récit d’un fan

      Paru le 20 janvier 2021 chez Delcourt, Footballeur du Dimanche par Tronchet est la biographie d’une passion. Ce volume fait suite à son ode au cyclisme et, par une organisation classique d’une blague par page, le lecteur découvre la dure vie de ces amateurs passionnés. Rien ne va : ni le terrain, ni la tenue, mais la passion dépasse toutes ces difficultés. Il a joué sur tous les terrains – près d’un cimetière ou entouré par des pentes. Pour décrire les sentiments que lui procurent ce sport, il fait référence en même temps à Zweig et à Zidane. Tronchet en profite pour répondre aux critiques trop nombreuses sur son sport et sur le public. Pour lui, ce sport offre l’impossible car les hommes y dépassent leurs stéréotypes : un raciste joue avec un arabe, un fils de pauvre peut battre un riche … Même si le sport professionnel a dévoyé son sport, l’auteur regarde religieusement les matchs de l’équipe nationale avec une mauvaise foi réjouissante. En effet, comme il n’a connu enfant puis ado qu’une France perdante, il trouve normal de toujours soutenir son équipe.

      Footballeur du Dimanche

      La biographie d’un footballeur

      Ce thème est aussi une bonne occasion pour raconter ses souvenirs.  Le lecteur le découvre enfant dribblant seul ou à l’intérieur car la star de la cour de récré est le dribbleur fou plus que le bon élève. Dans Footballeur du Dimanche, un autoportrait se dessine par des indices glanés au fil des nombreuses blagues. Le foot évoque pour lui des souvenirs d’enfance, des matchs entre amis et une passion renouvelée chaque dimanche. Dès sa naissance, Tronchet voyait déjà son bébé avec un maillot de foot. Il a donc été ravi quand son fils a demandé à s’inscrire en club et nous fait rire en se décrivant comme une caricature des pères sur le côté du terrain. Tronchet est un très mauvais joueur et l’avoue dès l’avant-propos mais ces lacunes ne l’empêchent pas d’être un accro du ballon rond. Ce sport lui permet d’avoir à nouveau dix ans et voit la fin d’un match comme une douleur comparée à la mort. Il est tellement accro à ces lignes blanches que, lorsque l’entraîneur lui demande, il ne peut sortir du terrain pour laisser sa place. Il veut surtout se dépasser plutôt que de battre l’autre équipe.

      Footballeur du Dimanche, un pot-pourri de moments de vie autour de l’amateurisme des souvenirs de Tronchet et de sa passion encore actuelle. Le lecteur est touché par cette passion vive et par les nombreux arguments qu’il utilise pour défendre le foot amateur et les matchs professionnels. On sourit souvent de sa mauvaise foi mais on est totalement conquis par sa vision humaniste du monde. On espère cependant que, dans un deuxième volume, il mettra également en avant le foot féminin…

      Si vous aimez les récits atypiques, nous vous conseillons de lire les chroniques de La fuite du cerveau et Valhalla Hotel.

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité