[Live Report] 20 ans de Rock en Seine en 2023 – Un anniversaire mémorable

0
5229
© Louis Comar

La 20ᵉ édition de Rock en Seine marque les 20 ans du festival. Cette année, le festival a offert une programmation plus que diverse avec des concerts intenses et riche en émotions. Au total, c’est plus de 144 000 festivaliers qui se sont rassemblés sur les cinq scènes du domaine de St-Cloud pour pas moins de 76 concerts pendant quatre jours, dont trois affichant complet. Des résultats confirmant que l’engouement autour du festival francilien de renom ne fait qu’accroître d’années en années.

RES23 JOUR 02 BOYGENIUS LOUISCOMAR 8 [Live Report] 20 ans de Rock en Seine en 2023 - Un anniversaire mémorable
RES Jour 2 Boygenius © Louis Comar

 

Jour 1 :

L’édition 2023 s’est ouverte avec une journée entièrement dédiée aux artistes féminines, mettant en vedette Billie Eilish pour son unique concert en France de l’année (depuis son court passage au Global Citizen). La jeune artiste a livré une performance électrique qu’elle a clôturé sur un feu d’artifice et une communion devant un public plus que conquis en communion intense avec elle. 

RES23 JOUR 01 BILLIEEILISH LOUISCOMAR 12 [Live Report] 20 ans de Rock en Seine en 2023 - Un anniversaire mémorable
RES Jour 1 Billie Eilish © Louis Comar

On aura aussi eu l’occasion de voir Lucie Antunes, Girl in Red ou encore l’épatante Tove Lo. Sans oublier les découvertes Hannah Grae, Nieve Ella et Mae Stevens.

 

Jour 2 :

Pour sa deuxième journée de festival, Rock en Seine a vu large avec de nombreux concerts démentiels. Upsahl a ouvert le bal avec son énergie contagieuse, nous faisant chanter sur le tube “Drugs” et danser avec ses fans qui ont passé un moment plus que magique. 

RES2023 Jour02 UPSHAL OH84111 OlivierHoffschir [Live Report] 20 ans de Rock en Seine en 2023 - Un anniversaire mémorable
RES Jour 2 Upsahl © Olivier Hoffschir

On a retenu la ferveur des américains de Turnstile qui a fait sauter toute la scène Cascade, avec une apparition surprise de Julien Baker (Boygenius) pendant « Underwater Boi ». Il y avait aussi la découverte du jour avec Viagra Boys. Un groupe pour lequel l’engouement autour de lui ne fait pas que grimper. Menés par l’hypnotique Sebastian Murphy, il n’a pas fallu longtemps avant que le public devienne complètement fou et réceptif face a l’énergie du groupe et de leur set complètement déjanté. 

Juste après, ce fut au tour de Boygenius de monter sur la Grande Scène pour un concert très attendu par de nombreux fans et aficionados. Le supergroupe a prouvé qu’il ne déméritais pas sa réputation en faisant crier la foule dès les premières notes de « 20$ ». Leur set nous a aussi ému avec « We’re In Love » et « Anti-Curse » puis offert des moments inoubliables avec « Satanist » où Sebastian Murphy (Viagra Boys) et (Turnstile) sont venus en apparition éclair pour hurler au micro de Lucy Dacus et Phoebe Bridgers. Sans oublier un final épique sur « Not Strong Enough » et « Salt In The Wound » qui en a fait pleurer plus d’un.

RES2023 Jour02 Boygenius DSC 1837 OlivierHoffschir [Live Report] 20 ans de Rock en Seine en 2023 - Un anniversaire mémorable
RES Jour 2 Boygenius © Olivier Hoffschir

Pendant que les boys mettaient le feu à la Grande Scène, THÉA faisait bouger la Scène Île-de-France. La nuit presque tombée, on a vu le doux concert de Silly Boy Blue qui nous a touché en plein cœur puis on a bougé au rythme de Pogo Car Crash Control et Christine & The Queens en attendant la tête d’affiche du jour : Placebo. Les fans de ces légendes du rock qui les ont attendus toutes la journée aux premiers rangs de la Grande Scène n’ont pas été déçus, car ils nous ont servis un show spectaculaire qui valait chaque minute d’attente.

RES23 JOUR 02 THEA LOUISCOMAR 2 [Live Report] 20 ans de Rock en Seine en 2023 - Un anniversaire mémorable
RES Jour 1 THEA © Louis Comar

 

Jour 3 :

L’avant dernière journée a commencé tout en émotions et en puissance avec les chanteuses Uzi Freyja et Ethel Cain. Deux concerts absolument mémorables qui ont saisi le public. On retiendra l’enthousiasme de la foule pendant les chansons « American Teenager » et « Crush » d’Ethel Cain qui ont fait sauter le jeune public. 

20230823 ROCK EN SEINE Ethel Cain Victor Picon 53461 [Live Report] 20 ans de Rock en Seine en 2023 - Un anniversaire mémorable
RES Jour 3 Ethel Cain © Victor Picon

Un peu plus tard dans la journée on aura été séduits par L’Impératrice. Le groupe porté par la charismatique Flore Benguigui ne cesse de devenir meilleur et incontournable d’année en année. On a ensuite bien rocker avec The Amazons sur la scène Firestone avant de passer voir Dry Cleaning qu’on a dû laisser en cours de route pour laisser bercer par la douceur et le charisme angélique de Tamino.

Les grosses surprises de cette journée étaient sans aucun doute Coach Party qui ont ramené tout le monde à la petite scène Firestone grâce un set démentiel où les pogos se sont enchaînés sur « What’s The Point In Life » ou « Everybody Hates Me ». Ils ont aussi joués de nombreuses chansons de leur futur premier album à paraître en septembre. Une belle découverte pour la jeune scène punk rock britannique.

TAMINO RES ASTRID STAES 2 [Live Report] 20 ans de Rock en Seine en 2023 - Un anniversaire mémorable
RES Jour 3 Tamino © Astrid Staes
RES23 JOUR 03 COACHPARTY LOUISCOMAR [Live Report] 20 ans de Rock en Seine en 2023 - Un anniversaire mémorable
RES Jour 1 Coach Party © Louis Comar

Mais le set qui reste marqué dans les mémoires de tous en plus de celui de Coach Party, c’est bien celui de Yeah Yeah Yeahs. 10 ans que le groupe new-yorkais ne s’était pas produit à Paris. L’énergie des synthés et des guitares électriques ont fait danser la masse de monde agglutinée à la Scène Cascade. Tout était spectaculaire; des costumes portés par Karen O jusqu’à la scénographie magique qui accompagnait le groupe. La force du groupe s’est montrée à de nombreuses reprises sur des tubes comme « Heads Will Roll » ou « Zero ». Le moment le plus émouvant étant « Maps », chanson que la leadeuse du groupe dédie à Florence Welsh de Florence + The Machine, censée se produire sur la Grande Scène mais ayant annulé pour soucis de santé. Un show terriblement grandiose qui nous ravis le coeur et nous console face a l’absence de notre sorcière préférée Florence.

20230823 ROCK EN SEINE Yeah Yeah Yeahs Victor Picon 54759 [Live Report] 20 ans de Rock en Seine en 2023 - Un anniversaire mémorable
RES Jour 1 Yeah Yeah Yeahs © Victor Picon

 

Jour 4 :

Le quatrième et dernier jour du festival a été marqué par le concert extrêmement attendu des Strokes, célébrant les 22 ans depuis la sortie de leur premier album emblématique, « Is This It? ». Dès le début du concert, on a été saisi par une frénésie avec « What Ever Happened », la belle scénographie fait que l’on distingue difficilement les membres du groupes mais c’est ce qui fait le charme du concert.

Il y avait un côté très décousu voir très à l’aise entre Julian Casablancas qui faisait des blagues à nombreuses reprises, ses band mates tentant à la fois de rattraper les pots cassés et le laissant aller dans ses envies. Malgré quelques petits problèmes techniques en fin de concert, notamment sur une des chansons les plus attendues le concert fut plus qu’agréable. 

RES23 JOUR 04 THESTROKES LOUISCOMAR 7 [Live Report] 20 ans de Rock en Seine en 2023 - Un anniversaire mémorable
RES Jour 4 The Strokes © Louis Comar.
RES23 JOUR 04 NOVATWINS LOUISCOMAR 3 [Live Report] 20 ans de Rock en Seine en 2023 - Un anniversaire mémorable
RES Jour 4 Nova Twins © Louis Comar
RES23 JOUR 04 SNAILMAIL LOUISCOMAR 2 [Live Report] 20 ans de Rock en Seine en 2023 - Un anniversaire mémorable
RES Jour 4 Snail Mail © Louis Comar

 

 

 

 

 

 

 

 

Bien avant que les Strokes ne clôturent le festival, on a eu le droit a de nombreux concerts de très bonne qualité dans la journée. Pour commencer de nombreuses artistes féminines ont prit de nouveau d’assaut le festival pour notre plus grand plaisir : Angel Olsen qui nous a plongé dans son univers a la Scène Cascade. L’incroyable duo de Nova Twins qui a ouvert le bal sur la Grande Scène avec un set hardcore et puissant. Les londoniennes venues défendre leur dernier album « Supernova » nous on fait sauter et chanter avec elles sur « Antagonist » ou « Choose Your Fighter » et on en redemandait encore. Après ce duo gothique envoûtant, c’était autour de l’indie rock de Snail Mail de charmer le public amassé à la Grande Scène. Le tout en un set qui nous a plongé dans l’intimité de l’artiste américaine.

A la Scène Cascade, on a vu le retour du post-punk avec The Murder Capital. Le groupe irlandais qu’on avait précédemment retrouvé au festival Beauregard nous a une nouvelle fois surpris de par son énergie et son attitude. Le quintet mené par James McGovern était survolté sur scène et a bien prouvé qu’il a sa place parmi les nouveaux gros noms de la scène rock actuelle. On a pu crier sur « Return My Head » et voir des beaux surfcrowd sur « For Everything » ou « Gigi’s Recovery ». Une heure après le duo féminin de Wet Leg est venu assurer le show. Rhian Teasdale et Hester Chambers ont réussi l’exploit de faire danser tout le public de la Scène Cascade grâce à leur rock fun et entraînant. Pendant « Ur Mum » ont crié de rage avec elles et pendant « Wet Dream » on s’est touchés lascivement comme Rhian aime le faire sur scène. Petit bonus pour marquer le coup pendant les deux dernières chansons, une averse s’est déclenchée et a fait monter l’énergie de tous.tes dans une explosion de joie sur « Chaise Longue ». Cette dernière a continuée bien après leur départ de scène car les festivaliers sont restés à danser sous la pluie tandis que « Careless Whisper » de WHAM! jouait en fond sonore, une véritable scène de film !

RES23 JOUR 04 WETLEG LOUISCOMAR 5 [Live Report] 20 ans de Rock en Seine en 2023 - Un anniversaire mémorable
RES Jour 4 Wet Leg © Louis Comar
RES23 JOUR 04 THEMURDERCAPITAL LOUISCOMAR 14 [Live Report] 20 ans de Rock en Seine en 2023 - Un anniversaire mémorable
RES Jour 4 The Murder Capital © Louis Comar

 

Pour ses 20 ans, Rock en Seine a bel et bien vu les choses en grand et nous aura fait vivre quatre jours de folies. Malgré quelques points à améliorer notamment sur l’accessibilité, il est certain que cette 20ème édition restera dans les mémoires de ceux.celles qui auront pu être là et qu’on parlera encore longtemps des performances et découvertes réalisées cette année. Encore une fois, le festival francilien prouve qu’il joue définitivement dans la cour des grands. Rendez-vous du 21 au 25 août 2024 pour la prochaine édition de Rock en Seine !