More
    More

      Dimension W, un premier épisode boulet de canon sur Wakanim !

      Adapté du manga de Iwahara Yuji, Dimension W débarque enfin en anime ! Diffusé dimanche soir sur la plateforme Wakanim, Dimension W nous a ouvert grand les portes d’un monde rempli et régi par de nouvelles technologies bien loin des nôtres. Un premier épisode qui nous laisse haletant grâce une trame déjà bien rythmée et riche en action et en péripéties !


      Dimension W



      dimension_w_4536Titre original : ディメンションW

      Titre français : Dimension W

      Genre : Science-fiction, Drame, Action

      Type : Seinen

      Année de production : 2016

      Diffusion : Wakanim (10 janvier au ? – en cours)

      Nombre d’épisodes : ? (nombre total inconnu)

      Studio : Orange (NORN9, Active Raid) Studio 3Hz (Sora no Method)

      Réalisateur : Kamei Kanta (Digimon, Blood+)

      CharaDesigner : Matsutake Tokuyuki (You’re under arrest, Getbackers)

       Synopsis


          2072.

      L’humanité a enfin trouvé la solution à tous les problèmes d’approvisionnement en énergie. Les coils, des bobines électromagnétiques qui fournissent des ressources inépuisables, ont relégué batteries et autres câbles au rang d’antiquités. Mabuchi Kyoma, lui, a tourné le dos à cette technologie révolutionnaire. Amoureux des bonnes vieilles voitures à essence, il préfère passer son temps à bricoler ses bolides. Pour gagner sa vie, ce chasseur de primes d’un genre nouveau s’est spécialisé dans la récupération des coils illégaux, qui, détournés de leur usage de base, peuvent se transformer en armes redoutables… Alors qu’il enquête sur deux petites frappes des bas quartiers, son chemin croise celui de Mira, une mystérieuse prisonnière dont le destin semble intimement lié aux coils. À ses côtés, Kyoma va vite découvrir que cette technologie miraculeuse pourrait bien conduire l’humanité à sa perte…

      Source : Ki-oon


       Personnages principaux



      Dimension W Mabuchi Mabuchi Kyoma

      Récupérateur mais aussi antiquité ambulante, Kyoma doit sa survie à ce boulot de récupération et aux coils illégaux qui circulent. Amateur de bonnes vieilles voitures à essence, il va devoir apprendre à travailler avec Mira, malgré son aversion pour la technologie.

       

      Mira dimension WMira

      « Fille » du professeur Yurizaki, inventeur du système global, elle se retrouvera prisonnière de l’un des gangs de la ville. Elle en profitera pour récupérer des coils illégaux et au passage, laissera en guise de souvenir à Kyoma un punch monumental. C’est un robot particulièrement poussé, aux réactions spontanées qui surprendront sur bien des abords.



      dw_logo-1-300x140

      Je tiens à préciser que cette présentation du premier épisode de Dimension W ne soulignera aucune comparaison entre le manga et son adaptation anime, n’ayant pas lu celui-ci.


       2072, les coils dominent le monde.


      Quelque part entre Cowboy Bebop et Lupin the Third, découvrez Dimension W, un polar d’anticipation explosif et funky ! [Ki-oon]

       

      De belles références qui ne peuvent qu’attirer les fans du genre. Mais qu’en est-il réellement avec ce premier épisode de Dimension W ? Dès les premières minutes, nous sommes plongés dans un monde futuriste, pourtant pas si éloigné que ça du nôtre, puisque l’histoire ne se déroule qu’en 2072. Mais il s’en est passé des choses en 56 ans ! Les voitures autres qu’électriques se font denrées rares, le prix de l’essence a explosé et la technologie permet de quasi tout contrôler. Tout ça, grâce (ou à cause pour certains) à la quatrième dimension, ou dimension W ainsi qu’au système global permettant de fournir de l’électricité à toute la planète. Les coils ont alors été créé par la firme New Tesla Energy afin de palier aux problèmes d’épuisement des énergies. Le problème ? Les coils sont bridés. Il devient donc intéressant de les modifier afin d’augmenter exponentiellement la puissance des armes qui en seront munies.

      Et c’est là qu’intervient notre héros ! Ou antiquité ambulante, voyez-le comme vous préférez. Mandaté pour récupérer de gré ou de force ces fameux coils illégaux, Kyoma se retrouve mêlé à de drôles d’histoires, mais se retrouve surtout avec un drôle de partenaire sur les bras ! Un scénario aussi bien ficelé au niveau de sa trame de fond et de son univers, qu’au niveau du script du premier épisode. Le tout baigné dans une belle ambiance graphique, apposée par la touche des deux studios Orange et Studio 3Hz.


      Androïde VS Antiquité : 1 – 0 !



      ©Square Enix/Yuji Iwahara/Dimension W Project
      ©Square Enix/Yuji Iwahara/Dimension W Project

      Ce premier épisode, fait la belle part au personnage de Ryoma. On y découvre ses bolides, son monde de vie, son aversion pour son boulot et tout ce qui touche de trop près aux coils et à la technologie, mais aussi son style de combat, plutôt dissuasif dans son genre. Un personnage principal ermite à sa façon, aux traits de caractère et aux relations qui s’avèrent complexes. Mais on oublie pas le personnage qui vient chambouler son petit monde excentré : Mira. Une androïde capable d’exprimer ses émotions comme une humaine, mais aussi d’envoyer un canapé et son assaillant avec à l’autre bout de la pièce sans effort. Un duo qui s’entrechoque et s’accroche dès le départ, mais qui finira par se rapprocher en fin d’épisode. Un duo qu’on voit bien venir mais qui émerveille tant les différences sont multiples et variées. Reste à voir comment Ryoma et Mira trouveront leurs marques, hormis à coups de claques (domaine où Mira risquerait fort de gagner).

      Un petit point noir peut être soulevé sur le physique de l’androïde, créant un penchant « fan service » dont on aurait pu se passer. Comme bien souvent, les formes de celle-ci ont bizarrement été multipliées en passant du manga à l’anime. Un très léger point noir dont il est plutôt facile de faire abstraction une fois pris dans l’histoire.


      En bref, Dimension W c’est une ambiance rythmée au son des combats et des rencontres, des graphismes sympathiques et un scénario accrocheur, que demander de plus ? Sans oublier nos deux protagonistes qui risquent de nous faire passer de bons moments dans les prochains épisodes…



      Dimension W est un anime que je suivrais sans hésiter cet hiver pour voir jusqu’où il saura nous mener. Et pour les indécis, je vous laisse par ici l’opening, et les superbes pas de danse de Ryoma, à ne louper sous aucun prétexte !


      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.