More
    More

      Critique « Dark Grimoire » (Kana) : un premier tome du manga en demi-teinte !

      Aujourd’hui, on vous propose de parler manga et on a choisi de parler de Dark Grimoire de Haru SAKURANA, sorti chez l’éditeur Kana. L’intrigue aborde le domaine de la magie et se focalise plus précisément sur un établissement scolaire à travers le regard de deux personnages diamétralement opposés mais liés par un mystérieux grimoire interdit !

       

      Cet avis contient des spoilers. A lire à vos risques et périls.

       

       

      Dark Grimoire

       

      Dark GrimoireTitre original :  グリモワールの庭 – Grimoire no Niwa

      Titre alternatif : Dark Grimoire – Garden of Grimoire

      Mangaka : Haru SAKURANA

      Genre : Quotidien – Fantastique

      Type : Shonen

      Éditeur français : Kana

      Editeur japonais : Kodansha

      Date de parution : 20 avril 2018

      Nombre de volumes parus : 1 (France) & 4 (Japon)

      Statut : en cours

      Prix : 7,45 €

       

      Synopsis :

      Atli est élève dans une école de sorcellerie. Il tombe un jour sur un mystérieux grimoire renfermant des sorts de « magie interdite ». Lors d’une sortie scolaire, son ami/ennemi Leon est tué sous ses yeux par une mystérieuse créature ! Atli parvient à le ressusciter à l’aide de ses nouvelles connaissances. Mais quel destin attend Atli et Leon qui partagent désormais un secret inavouable ? Et qui a mis dans les mains d’Atli un tel grimoire aux pouvoirs aussi extraordinaires que dangereux ?

      Source : Kana

       


      Sorcier malgré lui

      Dark Grimoire
      © 2016 Natsuki TAKAYA / Hakusensha

      Dark Grimoire est un manga à l’allure d’Harry Potter en effet, nous y suivons l’histoire de deux protagonistes qui ne s’entendent pas très bien. Le premier, Atli est le fils d’une riche famille de marchands ne souhaitant pas reprendre le flambeau familial, le voici donc dans cette école. Leon, le second personnage, est quant à lui l’ancien héritier d’une famille noble ruinée. Celui-ci en veut à Atli car ses parents auraient volé tous ses biens. L’histoire se centre ainsi sur deux camarades de classe qui sont ennemis mais surtout sur l’événement qui va bouleverser leur quotidien…

      Atli découvre par la suite un livre contenant des formules issues de la magie interdite, il cherche un moyen de le détruire mais cela se révèle impossible. Une occasion se présente pourtant lors d’un examen pratique de magie où ce dernier pense alors enfin pouvoir se débarrasser du grimoire. Hélas, le destin ne semble pas de cet avis et un malheureux accident survient impliquant également ce cher Leon. Le jeune homme se voit alors contraint et forcé de recourir à la magie interdite après la mort cruelle et inexplicable de Leon. Et c’est ainsi que les ennuis commencent pour les deux personnages !

       

       

      Un terrible secret

      Dark Grimoire
      © 2016 Natsuki TAKAYA / Hakusensha

      Il est assez simple de reconnaître au premier coup d’œil Leon et Atli puisque leurs apparences physiques diffèrent. Leon est blond alors que Atli est brun, l’un a les cheveux longs et l’autre plus courts. Bref, vous serez vite à l’aise avec les deux héros de ce manga. Leur chara-design reste classique mais tout de même agréable avec un souci du détail dans les vêtements, la coiffure et les expressions faciales très soignées. Cependant, le trait reste peu original et propre au style fantastique, ce qui est légèrement dommage.

      La trame principale est intéressante et on découvre un univers mystérieux avec le secret planant sur la magie interdite dont on aimerait savoir l’aboutissement. Tout un monde se met en place dans ce premier tome avec un rythme ni trop lent, ni trop court et on assiste au début d’une relation qui changera petit à petit entre nos deux apprentis magiciens. On y découvre de l’humour malgré une intrigue sérieuse dont le fameux secret semble déjà titiller d’autres personnages. Le duo est attachant, on apprend à les connaître à travers les divers sentiments que l’on entrevoit.

       

      Avenir incertain

      Haru SAKURANA exerce son métier depuis 2010, certains trouveront son nom familier puisqu’elle est l’auteur des Boy’s Love : Sensei no Koi Nikki, Piano Danshi et Idol Ryou no Yokujou Rule (non disponibles en France). Quand on y regarde de plus près la relation de Léon et Atli, cela nous rappelle ce registre. Aura-t-on un soupçon de romance entre nos deux garçons ? En tout cas, pour cette première parution chez nous, le manga s’avère être une œuvre pour un large public contrairement aux précédents. Après la lecture de ce premier tome, il en ressort un air de déjà-vu en partie à cause du thème de l’école de magie.

      L’intrigue prend cependant un tournant bien pensé vers la fin du tome alors qu’on s’attendait à simplement avoir un pitch autour de notre duo. Le scénario et le dessin ne brillent pas par leur originalité, cela manque de profondeur et tourne un peu en rond. Globalement, l’histoire n’est pas mauvaise mais ne se démarque pas des autres titres disponibles sur le marché. Le manga reste cependant plaisant, en espérant que le prochain tome soit plus dynamique et rempli de rebondissements !

       

      Dark Grimoire
      © 2016 Natsuki TAKAYA / Hakusensha

      Le manga Dark Grimoire touche au domaine du fantastique à travers l’histoire d’une magie interdite et réprimée dont deux apprentis vont faire l’expérience à leurs dépens.

      Vous pouvez lire un extrait et découvrir ce titre chez l’éditeur Kana.

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.