More
    More

      [Critique] Bates Motel saison 5 premiere : un bijou à ne pas manquer

      Bates Motel revient pour son ultime saison, et elle commence extrêmement bonne ! Critique et spoilers du premier épisode la cinquième saison.

       

      Dans cette dernière saison, nous avons rattrapé la timeline de Psychose, le film culte d’Alfred Hitchcock. Norman Bates a commis l’acte impensable d’assassiner sa mère adorée, et son dédoublement de personnalité est maintenant pleinement actif. 

       

      Norman Bates, tiraillé entre deux réalités

       

      A l’image du titre Dark Paradise, l’épisode entier de cette nouvelle et dernière saison de Bates Motel est un oxymore. Le spectateur est immergé dans l’esprit malade de Norman Bates où il vit (plus ou moins) heureux avec sa mère. Puis à quelques moments, on nous offre un aperçu du monde réel, celui dans lequel Norma Bates est morte et son cadavre se trouve dans le sous-sol de la maison.

      On commence l’épisode sur une note très joyeuse, avec des couleurs chatoyantes, de la musique jazz, un matin très agréable où Norman se réveille avec des fleurs fraîches sur sa table de chevet, et surtout, la présence de Juno, le chien empaillé de Norman. Ce détail prouve que Norman est toujours enfermé dans son monde imaginaire. Dès qu’il sort de cette maison et que la porte se referme derrière lui, la réalité reprend forme : une maison froide, vide et en désordre… Dans une interview donnée à TVLine, Kerry Ehrin, la créatrice de la série, révèle que 18 mois se sont écoulés entre la fin de la saison 4 et le début de la saison 5. Norman vit donc avec le cadavre de sa mère depuis plus d’un an.

      bates motel saison 5 norma norman

       

      Norman sait qu’il perd connaissance et est inquiet : il note tous ses faits et gestes sur un petit carnet, y compris ses blackouts. Il s’est enfermé dans son mensonge pour supporter la mort de sa mère. Dans son esprit, Norma prétend être morte aux yeux du monde pour se consacrer à 100% à son fils et le protéger. Aucune interaction avec le monde extérieur n’est donc possible.

      Toutes les mauvaises actions de Norman sont justifiées par Norma et deviennent un acte de protection et une preuve d’amour. La mise en scène brillante permet de comprendre ce qu’il se passe dans la tête de Norman, encore mieux que dans le film.

       

       

      Deux « échanges » entre Norman et Norma résument parfaitement cette ultime saison de Bates Motel :

      Norman : Mother, what are we trying to do ?

      Norma : What everyone’s trying to do : just survive.

      Et cette remise en question de Norman qui sent que quelque chose ne va pas :

      Do you ever have the feeling that you’ve had the same nightmare over and over again but that you can’t remember it? You just remember the feeling of it…

      tumblr_olr8ze4rVu1tdhxbho1_1280

       

      Des ennemis se dévoilent

       

      On le savait, Alex Romero sera la plus grande menace pour Norman. Il est actuellement en prison, rempli de haine et assoiffé de vengeance, mais cherche par tous les moyens à tuer Norman. A la fin de l’épisode, on apprend qu’il a envoyé le vieil homme, Jim, pour l’assassiner.

      Samuel Loomis ne nous a pas encore été officiellement présenté, mais c’est bien ce personnage sorti du film original qui se présente au Bates Motel. Joué par Austin Nichols (The Walking Dead, Les Frères Scott), il veut réserver une chambre visiblement pour lui et sa maîtresse. En parallèle, nous faisons la connaissance de Madeleine Loomis, vraisemblablement sa femme. Il y a fort à parier que lorsque Norman apprendra sa réelle identité, il ne restera pas impartial, ce qui risque de lui créer des ennuis. De plus, il serait logique que la maîtresse de Samuel Loomis se révèle être Marion Crane, et nous savons tous quel sort lui est réservé…

      Enfin, Caleb pourrait être celui qui met tout le monde sur la piste de Norman. Il vient de se faire mettre à la porte de chez Dylan et Emma (qui ont construit une vie maritale parfaite avec une maison, un emploi stable et un bébé !). Sa seule solution serait donc de toquer à la porte du Bates Motel, où il s’attend à voir Norma…

      En passant, saluons la petite référence au tableau d’Edward Hopper « House by the Railroad » (1925) qui a en effet inspiré Hitchcock pour l’esthétique de la maison du film original Psychose.

       

      Edward Hopper Bates Motel saison 5 

      L’esthétique a toujours eu une grande part dans Bates Motel, mais cet épisode (et on suppose le reste de la saison) met en oeuvre une cinématographie magnifique pour illustrer la double réalité dans laquelle vit Norman. Soulignons également le jeu d’acteur de Freddie Highmore et de Vera Farmiga, qui nous éblouissent encore une fois.

      C’est avec tristesse mais excitation que nous allons profiter de cette ultime saison de Bates Motel.

      1 COMMENTAIRE

      1. « Baltes motel  » un petit chef d oeuvre remarquablement interprété par les 2 personnages principaux Norma et Norman . Même si je connais la fin pour avoir vu le film d Hitchcock j ai hâte de voir la cinquième saison ! Merci pour cette série géniale

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité