More
    More

      [critique] Nezumi, Edo wo Hashiru 2 le retour du voleur-detective !

      On vous propose de découvrir un drama historique. Ce drama japonais n’est autre que la saison deux de notre voleur au grand cœur. Nous y suivons la vie quotidienne des petits gens sous le règne des Tokugawa. Vols et mystère sont au rendez-vous !

       

      Nezumi, Edo wo Hashiru 2

       

      nezumi2_zpsjfzrowsfTitre original : Nezumi, Edo wo Hashiru 2 – 鼠、江戸を疾る2

      Pays : Japon

      Épisodes : 08

      Période de diffusion : du 14 avril au 02 juin 2016

      Réalisateurs : Mayuzumi Rintaro, Kawamura Taisuke, Nakanishi Kenji, Yoshimura Masaaki

      Scénaristes : Omori Sumio, Kawasaki Izumi, Sato Tomoharu, Seko Masahi

      Genre : historique – action

       

      Les personnages principaux de Nezumi, Edo wo Hashiru 2

       

      jiroTakizawa Hideaki

      Il aime défendre les faibles contre les méchants. Le jour, il est  le marchand de saké Jirokichi, qui vit dans une maison avec sa sœur cadette Kosode. La nuit, il court sur les toits de la ville comme le voleur Nezumi Kozo qui vole l’argent et les biens des résidences de samouraïs qu’il remet ensuite aux pauvres.


      soeurAoyama Misato

      Kosode est la sœur cadette de Jirokichi. Une fille toujours de bonne humeur, terre-à-terre et qui aime son frère. Elle aime manger. Contrairement à la plupart des femmes, elle met tout son cœur et son âme dans les arts martiaux et est maître de l’épée courte. Elle connait la véritable identité de Jirokichi et l’aide en tant que partenaire dans la résolution des cas.


      chefTakashima Masahiro

      Tokugoro est le représentant de la loi et l’ordre dans la ville d’Edo. Il souhaite l’arrestation de Nezumi Kozo, mais au fond, il ne le méprise pas d’être du côté du peuple. Une partie de lui croît au principe de Nezumi Kozo qui est de ne jamais tuer des gens et il sent une sorte de communion avec lui.

       

      Synopsis

      L’histoire fait suite à la saison précédente sortie en 2014 et se situe à l’ère Edo (1603-1868), alors que les plus pauvres souffrent toujours de la domination des riches.
      Jirokichi est un vendeur de saké, qui vit avec sa sœur cadette Kosode. Mais la nuit, celui-ci devient Nezumi Kozo (homme-souris), un justicier qui vole aux riches afin de redistribuer aux pauvres. L’inspecteur Tokugoro le poursuit toute les nuits sans succès. Mais pour aider les habitants, Nezumi Kozo ne peut pas seulement redistribuer de l’argent ; il résout aussi les différents mystères qui l’entourent. Afin de combattre les injustices et les complots. Un jour, Jirokichi ramasse un bébé appelé Suzu mais, les événements prennent une tournure inattendue sur le chemin du retour après un vol…

      Source : Nautiljon

      Vie quotidienne

       

      144863_originalPour ceux qui n’ont pas vu la première saison, pas de panique, l’histoire est simple et vous ne serez pas perdu. Pour les autres, il y a quelques changements au niveau du casting avec une nouvelle Kosode et un nouvel adjoint au chef Tokugoro. Mais ce n’est pas gênant, on s’y fait assez rapidement. Nous retrouvons avec plaisir Jirokichi qui ne travaille toujours pas (marchand de saké étant une couverture pour voler la nuit). D’ailleurs, on lui fait souvent la remarque ! Un drama qui nous donne l’impression de vivre le quotidien des Japonais de l’époque avec des personnages attachants. Un personne nous attire en particulier, celui d’Osome la gérante de la boutique de Soba (pâte faite de sarrasin est très consommé au Japon) qui a toujours une oreille qui traîne et elle a toujours un petit mot gentil pour détendre l’atmosphère du lieu. Le docteur Chigusa apporte un côté moderne dans ce contexte historique tout en étant complémentaire de Jirokichi ( ils aident les nécessiteux) dont elle soupçonne l’identité secrète ! A travers les rues de la capitale, on a l’impression de voyager, de part l’architecture des demeures ou les forêts environnantes.

       

      Voleur et enquêteur

       

      144348_originalQuand Jirokichi devient Nezumi, rien ne se passe comme prévu. En effet, alors que celui-ci vole aux riches, il se retrouve pris dans un engrenage du destin. Ne pouvant se résoudre à laisser faire le chef Tokugoro, il n’hésite pas avec Kosode à chercher le fin mot de l’histoire. C’est ainsi que tous deux cherchent des indices pour rétablir la vérité cachée derrière un crime, un vol ou une contrefaçon. Chaque épisode ayant une fin parfois heureuse ou non, on ne tombe pas dans la routine bien que le fil conducteur soit toujours le même, Nezumi étant toujours là au mauvais endroit et au mauvais moment. L’épisode du petit garçon volant pour ses frères est des plus touchants, ce qui amène aussi Jirokichi à se poser des questions sur son mode de vie. A noter que les combats qui ponctuent chaque histoire, sont plutôt réussis et donnent un peu de rebondissements et de piment à l’intrigue. L’histoire n’a rien d’originale, mais on passe un bon moment de détente en se délectant des plats qu’on nous propose (dango, légumes marinés…).

       

      Un drama historique, tout en simplicité; mais avec des personnages hauts en couleurs !

      Trailer de Nezumi, Edo wo Hashiru 2

       

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité