More
    More

      Pourquoi Captain Marvel se situera dans les années 90 ?

      Il a été annoncé l’année dernière que le prochain film Marvel, après Ant-Man et la Guêpe, prendrait place au début des années 90. Aujourd’hui, les producteurs nous éclairent (légèrement) sur ce choix.

      Captain Marvel s’avère intéressant à plus d’un titre. Surtout car il s’agit du premier projet du  MCU entièrement centré sur un personnage féminin (campé par Brie Larson), mais aussi parce que son intrigue se situe lors d’une période encore peu explorée par ses prédécesseurs. En effet, placer l’histoire dans ce contexte peut être sujet à questions, aussi bien au niveau du scénario que des personnages. Rappelons que, justement, le directeur du S.H.I.E.L.D. Nick Fury (Samuel L. Jackson) et l’agent Phil Coulson (Clark Gregg) seront à nouveau de la partie.

      Ainsi que le rapporte MovieWeb, le boss des studios Marvel Kevin Feige expliqua récemment dans une interview pourquoi cette ère était «  parfaite  ».

      «  […] You’ll see in the storytelling of the movie. But it allows us to play in an area that we have never played in before and tapping into a 90s action genre was fun for us and being able to see an earlier part of the MCU before Nick Fury knew anything about aliens or anything about super-powered people and also tapping into the Kree-Skrull War, which in the comics was a huge part of the comic mythology, seemed like a fun thing to try and a fun way to give Carol Danvers her own standalone origin story.  »

      «  […] Vous le verrez au scénario du film. Mais cela nous permet de jouer dans une zone à l’intérieur de laquelle nous n’avions jamais joué avant et puiser dans le genre de l’action des années 90 fut fun pour nous. Être capables de voir une partie plus ancienne du MCU, avant que Nick Fury ne sache quoi que ce soit des aliens ou des personnes possédant des super-pouvoirs et exploiter la guerre Kree-Skrull, qui est très importante dans la mythologie du comic [NDLR  : sur lequel est basé Captain Marvel], était quelque chose d’excitant à essayer ainsi qu’un moyen cool de donner à Carol Danvers sa propre origin story indépendante.  »

      Il semblerait que Feige soit attaché à la «  nouveauté  » qu’apporte cette période, notamment au sujet de Fury, dont on se demande le niveau d’importance dans le récit. Un des autres producteurs, Nate Moore, s’est également exprimé un peu sur cette temporalité.

      «  I think the way the film opens is much different than an origin movie, and because she is a heroine that you haven’t seen before, we’re able to tell this story structurally in a way that will feel unexpected and hopefully will keep audiences off balance. Still balanced enough that they can enjoy the film, but even just making it a period film is sort of interesting in that it’s not just a function of the world as we know it in the MCU today.  »

      «  Je pense que la façon dont le film commence est très différente d’une origin story, et parce qu’elle est une héroïne que vous n’avez jamais vue auparavant, nous sommes capables de raconter son histoire d’une façon inattendue et qui, nous l’espérons, portera le public. Une façon permettant d’apprécier le film, mais le situer durant cette période est intéressant parce que ce n’est pas le monde tel qu’on le connait dans le MCU actuellement.  »

      Réalisé par Anna Boden et Ryan Fleck, Captain Marvel s’annonce donc comme une sorte de contrepied à la direction suivie jusqu’à présent par les autres longs-métrages, tout en s’inscrivant dans le cycle du MCU.

      Nous attendons Captain Marvel dans les salles françaises pour le 6 mars 2019.

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.