More

    Les artistes s’engagent contre les violences policières

    Le meurtre de l’américain George Floyd est sans doute l’une des affaires les plus médiatisées du moment. Les violences policières aux États-Unis sont une nouvelle fois démontrées. La population ne supporte plus de rester les bras croisés face à ces injustices. C’est pourquoi, de nombreuses célébrités ont levé leur voix pour s’engager contre ces violences.

    Les faits de l’affaire George Floyd

    Lundi 25 mai dernier, un Afro-Américain de 46 ans est mort suite à une altercation avec un policier dans la ville de Minneapolis. Le policier plaque au sol George Floyd, pose son genou sur son cou ce qui l’empêche de respirer, il décède. Ce n’est pas la première arrestation illégitime qui dérape aux États-Unis. En 2014, Eric Garner avait subi le même sort.

    Le maire de Minneapolis s’est exprimé sur ce sujet sur Twitter:

    “Être noir en Amérique ne devrait pas être une peine de mort. Pendant cinq minutes, on a vu un officier blanc appuyer son genou sur le cou d’un homme noir. Pendant cinq minutes.  Quand tu entends une personne crier à l’aide, tu es censé l’aider.” […] A notre communauté noire, à la famille : je suis désolé.”

    Il a confirmé par la suite que quatre policiers étaient impliqués dans la mort de George Floyd et ont été renvoyés.

    L’assassinat est ici caractérisé comme un acte raciste. Les célébrités s’expriment sur le sujet notamment à travers les réseaux sociaux.

    Deux discours qui marqueront les esprits

    Omar sy est un acteur engagé Il écrit une tribune dans les colonnes du Nouvel Obs du nom de “Réveillons-Nous”. Un titre fort tout comme son texte qui est percutant. Quelques lignes sont particulièrement marquantes :

    “A terre, le cou écrasé dans le bitume par le genou d’un policier, étouffé, asphyxié, George Floyd est mort. Pour rien. Un élan d’indignation, naturel et évident, a saisi les foules aux quatre coins du monde. J’ai marché pour George Floyd aux Etats-Unis. Le nom de George Floyd en charriait bien d’autres en écho dans ma tête. Celui d’Adama Traoré, en France. […] George Floyd et Adama Traoré avaient des points communs : ils étaient tous deux noirs, de grande carrure, leurs vies ont basculé dans l’horreur en quelques heures. Pour rien. 

    Déjà, en 2016, il avait de suite soutenu la famille d’Adama Traoré décédé dans des circonstances encore floues. En 2020, il marche aux Etats-Unis pour George Floyd.

    Suite à ce texte, une pétition contre les violences policières a vu le jour sur Change.org menée par Omar Sy.

    A Londres, l’acteur britannique John Boyega, interprète de Finn dans Star Wars, s’est exprimé lors d’une manifestation de protestation après la mort de George Floyd.

    Il s’est emparé d’un mégaphone et a pris la parole sur le sujet, délivrant un discours antiraciste rempli d’émotions. Il dit :

    «Je vous parle du fond de mon cœur. Je ne sais pas si j’aurais une carrière après ça, mais tant pis. C’est tellement essentiel. J’ai besoin que vous compreniez à quel point c’est douloureux de se voir rappeler chaque jour que sa race n’a aucune valeur. Nous sommes la représentation physique de Georges Floyd.”

    Ces deux hommes ne sont pas les seuls à avoir extériorisé leur point de vue.

    Chanteur ou encore acteurs : tous s’engagent contre les violences policières

    De nombreux artistes se sont révoltés et ont élevé leurs voix pour défendre ce défunt. Plus que de défendre George Floyd, il s’agit surtout de s’exprimer sur un sujet qui ne cesse de se perpétuer aux États-Unis.

    La chanteuse Adèle a posté sur son compte Instagram :

    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.