More
    More

      Critique de la BD George Sand, Fille du siècle

      Dans cette nouvelle collaboration entre l’auteure Séverine Vidal et la dessinatrice Kim Consigny, nous pouvons découvrir l’épopée de la vie de George Sand. Elle est une figure emblématique de la littérature et de l’émancipation des femmes au XIXe siècle. Nous découvrons la vie de George Sand au fil des pages de son arrivée à Nohant enfant, jusqu’à sa mort. Nous côtoyons aussi au fil des pages les personnes qui vont partager sa vie les membres de sa famille que son mari, ses amants ou bien ses amis.

      Une histoire saisissante

      L’histoire débute lorsque George Sand, de son vrai nom Aurore Dupin, arrive à Nohant avec sa famille dans la maison de sa grand-mère paternelle.

      Le livre se divise en plusieurs parties accompagnées de citations des œuvres de George Sand comme son autobiographie L’Histoire de ma vie. Retraçant de façon romanesque l’histoire de la BD, elle débute avec un événement malencontreux : la perte du petit frère de George Sand, encore nourrisson souffrant de fièvre. Quelque temps plus tard, la mort de son père suit. A partir de là, elle verra sa grand-mère et sa mère se déchirer durant son enfance autour de sa garde et de son éducation. Dès son plus jeune âge, elle se révèle déjà pleine d’ambition pour s’émanciper face à sa grand-mère pour rejoindre sa mère à Paris.

      La fin de son adolescence s’achève par la mort de sa grand-mère et par son mariage avec Casimir Dudevent. Par la suite, nous suivons la naissance de ses deux enfants Maurice et Solange. Elle passe par une certaine déception vis-à-vis de son mariage lorsqu’elle pense s’émanciper en se mariant. Elle se retrouve finalement prisonnière de son mariage.

      Nous allons y découvrir aussi ses célèbres amis Eugène Delacroix, Théophile Gautier, sa correspondance avec Balzac et ses amants comme Musset et Chopin qui l’accompagneront dans sa vie. On y découvrira George Sand en toute intimité que ce soit dans son combat pour l’égalité entre homme et femmes ou pour l’écriture de ses plus grandes œuvres au cours de sa vie. L’œuvre est accompagnée du grand désenchantement politique que connait la France à cette époque. Les différents régimes instaurés comme la Monarchie, la République, l’Empire et les grands événements historiques comme la révolution de 1830 ou les artistes exilés sous Louis Napoléon Bonaparte. George Sand est l’une des figures emblématiques romantiques qui subit ce siècle comme ses confrères de littérature.

       

      La représentation de George Sand dans la BD

      Cette BD permet de mettre en perspective par le dessin la vie de George Sand. Tout d’abord, l’illustration met au premier plan le personnage de George Sand. Son dessin permet de voir d’une part son évolution physique de son enfance à l’âge adulte.

      D’autre part, sa transformation physique qui montre son émancipation en tant que femme face à la société patriarcale du XIXe siècle. Par exemple, elle s’habille en homme pour aller à Paris ou lorsqu’elle se coupe les cheveux. Les dessins n’ont pas de couleurs, mais on peut observer une dualité: Celle de George Sand qui est revêtue d’habits noirs comme les hommes alors que les femmes sont en blanc. De plus, cette différence s’accentue avec sa fille avec laquelle elle s’oppose physiquement.

      De plus, George Sand a les cheveux bruns comme son père. Alors que toutes les femmes représentées dans la BD ont les cheveux de couleur claire comme sa mère, sa grand-mère et sa fille. Enfin, on observe sur les planches une évolution des costumes selon les époques représentant la mode de chaque décennie.

      La liberté de l’auteure

      L’auteure exerce une liberté sur les dialogues entièrement romancés et inventés afin d’agrémenter la BD. De plus, nous traversons au cours du livre des ellipses de plusieurs années. Lorsque George Sand séjourne durant son adolescence plusieurs années au couvent et sa rencontre avec son mari Casimir Dudevent. Enfin, l’idylle entre Marie d’Orval et George dans la BD est inventée par l’auteure puisque dans la réalité, Marie d’Orval n’est qu’une très grande amie fusionnelle de George Sand.

      Ce que nous apprend cette BD sur la vie de George Sand

      Nous pouvons dire que cette BD est un récit de l’histoire de George Sand, l’une des premières féministes qui a su s’imposer dans la société mais aussi en littérature. En abordant un pseudonyme d’homme pour s’affirmer en tant que femme. George Sand a accompagné de nombreux combats pour que notre société évolue. Notamment sur l’égalité pour les hommes et les femmes et l’émancipation de la femme et de sa condition dans la société française. À l’époque, la femme est considérée comme une mineure sous la tutelle de son mari dans le code civil de Napoléon Bonaparte.

      Cette oeuvre est disponible chez Delcourt.

      Découvrez la critique sur la série The Underground railroal.

       

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité