More
    More

      Batman créature de la nuit : le super-héros arrive dans la réalité

      Et si Batman pouvait aider un orphelin dans le monde réel ? C’est en partant de ce postulat que Kurt Busiek et John Paul Léon construisent une œuvre et unique.

      Batman : héros réel ou folie personnelle ?

      En 1968 à Boston, dans le Massachusetts, le jeune Bruce Wainwright, est un fan de Batman. Cependant, le héros de papier n’a rien pu faire quand la vie du garçon s’est brisée. A l’image de son héros préféré, ses parents sont abattus. Cependant, contrairement à Bruce Wayne, il n’a pas d’Alfred pour le soutenir. Le jeune enfant tombe dans une profonde dépression qui semble sans fin. Devenu adolescent, il est désespéré et se croit perdu. De plus, il est suivi par un homme caché dans le noir. Ce dernier semble lui venir en aide. Est-ce Batman ou Bruce bascule-t-il dans la folie ?

      Une autre perle du Black Label

      Batman créature de la nuit, le super-héros arrive dans la réalité

      Ce titre est publié dans la collection Black label d’Urban comics dédiée aux séries limitées les plus originales de l’éditeur DC comics. Nous vous avions déjà parlé d’Harleen dans cet article mais on trouve de nombreux titres importants de la bande-dessinée comme V pour Vendetta d’Alan Moore. Bien que peu productif, Kurt Buziek est un scénariste majeur du monde des comics. Après avoir créé son propre univers de super-héros dans la série indépendant Astro City, il a œuvré sur la plupart des grandes séries en les marquant de son empreinte – Avengers, Superman – mais Batman créature de la nuit est définitivement à part.

      Ce titre a tout d’abord une histoire éditoriale très heurtée. Débutée en 2017, la mini-série en quatre épisodes s’est achevée en 2019. Ce retard important s’explique par les problèmes de santé récurrents du scénariste dont le sang est empoisonné au mercure. Hélas, ces retards successifs ont fait passer la mini-série sous les radars. Au départ, elle était prévue comme une suite de Superman – Identité secrète qui reposait aussi sur l’idée de confronter un super-héros à la réalité. Dans ce titre qui ressort également cet automne, Kurt Buziek proposait une vision lumineuse de la vie où un homme peut protéger le monde tout en ayant une vie privée apaisée.

      Créature de la nuit, est plus conforme à l’ambiance des récits sombres du héros de Gotham. Le monde est bien plus hostile. Et on se demande si ce n’est pas l’extérieur qui est plus perturbée que Bruce Wainwright. Dans chaque recoin de la ville, la violence est omniprésente et ce Batman fait gicler le sang. Même à l’école, les enfants harcèlent les plus fragiles. On ne peut s’empêcher d’imaginer que cette douleur est à l’image de celle ressentie par le scénariste pendant une période compliquée de sa vie.

      John Paul Léon : un dessinateur expressionniste

      Batman créature de la nuit, le super-héros arrive dans la réalité

      A l’image d’un film noir des années 50, le dessinateur joue énormément sur la noirceur. Cette couleur omniprésente dans chacune des cases plonge le lecteur dans les ténèbres du récit et dans les tourments de Bruce. En même temps, les visages très réalistes permettent de rendre réelle chaque action, même la plus improbable. Ce contraste entre épure et réalisme est une merveille. On peut aussi souligner la mise en page hyper fluide qui, derrière une forme assez classique, cache une réflexion forte pour servir le scénario.

      Maîtrisée de bout en bout par un duo de créateurs unique, cette histoire en un tome est une splendeur. Publié par Urban comics, Batman créature de la nuit est un nouveau diamant noir qui embellit la couronne du Black Label. Cependant, si cette pierre rare est sombre, le scénario chemine peu à peu vers la guérison. Sans jamais verser dans l’apitoiement. Ce titre unique montre que l’on peut survivre à un traumatisme.

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité