More
    More

      L’épisode de Noël de Sense8 : un retour à la fois tendre et puissant

      Avec cet épisode, on peut vraiment parler d’un retour maîtrisé pour une série ! Sense8 nous a fait redécouvrir nos huit personnages dans un épisode de deux heures où pas une minute n’est ennuyeuse. Si vous cherchez un épisode où la magie de Noël vous transporte d’un bout à l’autre, vous n’avez malheureusement pas frappé à la bonne porte : pour un épisode « spécial Noël », celui-ci reste loin de la féérie et des fêtes de fin d’année pendant une grande partie de l’épisode. De retour avec une bande-originale à couper le souffle et des images plus belles encore, Lana Wachowski offre aux fans de la série un nouveau départ pour Sense8 et ça fait vraiment du bien.

       

      Une magnifique redécouverte des personnages

      La scène d’introduction de l’épisode est probablement l’une des plus belles réalisées, toutes séries confondues. On retrouve les personnages principaux, un à un, avec une approche touchante du besoin de s’évader, d’être libre, de se changer les esprits. Pour rappel, à la fin de la première saison, Sun est en prison, Nomi est fugitive, Will et Riley se cachent de Whispers, Kala est marié à un homme qu’elle ne semble pas aimer totalement, Wolfgang voit son meilleur ami dans le coma après s’être fait tirer dessus, Lito est menacé de voir sa sexualité dévoilée dans la presse, et Capheus se retrouve avec son véhicule de travail criblé de balles. Après tout ça, ils sont tous en quête d’un bonheur qu’ils savent d’avance éphémère et cette scène d’introduction met donc du baume au cœur sur nos sentiments fragiles.

      La découverte la plus intéressante de ce début d’épisode est bien sûr celle du personnage de Capheus : son interprète dans la saison 1, Aml Ameen, ayant quitté la série, il a été remplacé par Toby Onwumere. Et ce qui fait plaisir à voir, c’est que ce changement de visage est assumé jusqu’au bout, de la part des acteurs comme des personnages. Nous n’en dirons pas plus, pour ne pas ruiner le plaisir. Même si le sourire pur d’Aml Ameen va probablement nous manquer, c’est agréable d’avoir face à nous un acteur conscient de la place qu’il occupe et qui vit son rôle avec autant d’intention. Attention Toby, beaucoup d’espoirs reposent sur toi !

      sense8_3

       

      Des scènes collectives qui relèvent du bonheur et de l’onirisme

      Les relations entre les personnages sont réexploitées dans l’épisode et elles sont tout simplement belles à voir. Si le duo Will-Riley reste plutôt exclusif (à l’exception des scènes collectives), les autres prennent du plaisir à voyager les uns vers les autres, à se découvrir et surtout à comprendre le fonctionnement de cette connexion mentale. Comme dans la première saison, on aime retrouver la complicité entre Sun et Capheus, l’ambiguïté entre Kala et Wolfgang ou encore la recherche de réconfort entre Nomi et Lito. Ces relations que nous avions laissé à la fin de la première saison sont toujours là et cette constance est rassurante autant pour eux que pour nous !

      À côté des scènes en duo, il y a les scènes avec tout le monde. Et là, on peut dire que nous sommes très convenablement servis. De la joie, de l’érotisme, de la danse, du romantisme, tout y est et tout est à sa place. Les images sont magnifiques, certains plans sont même par moments semblables à de véritables tableaux (en particulier lors d’une scène dont l’érotisme dépassera toutes vos attentes). Une tendresse infinie peut être perçue dans chaque mot, chaque mouvement qu’ils ont les uns envers les autres. Cette relation instaurée par leur connexion mentale, c’est ni plus ni moins d’une beauté transcendante et cela se ressent filmiquement.

      sense8_5

       

      Une bande originale à toute épreuve

      Rien d’étonnant venant d’une Wachowski, et encore moins lorsqu’il s’agit de Sense8. La série avait déjà montré qu’elle regroupait d’excellents crus musicaux dans la première saison et cet épisode spécial place la saison suivante dans la même voie. Avec des morceaux puissants comme Feeling Good de Nina Simone repris par Avicii ou encore cette version terriblement émouvante d’Halleluah de Jeff Buckley interprétée par Daniel Martin Moore et l’Appollo Chorus de Chicago, l’épisode nous transporte dans tous les états émotionnels possibles. Et c’est précisément ce qu’on aime avec Sense8.

       

      Cet épisode spécial Noël était encore plus beau que ce que l’on pouvait espérer. On a même eu droit à un petit caméo de Lana Wachowski elle-même au cours de l’épisode ! La réalisatrice s’est cette fois retrouvée sans sa sœur Lilly pour la saison 2 de Sense8, mais cet épisode de départ laisse présager une suite à nous retourner la tête ! La deuxième saison sera disponible sur Netflix à partir du 5 mai 2017 mais en attendant, vous pouvez vous plonger la tête la première dans ce qui pourrait être l’un des plus beaux épisodes de Noël cette année. Et comme dirait Wolfgang dans le trailer : « Happy f*cking new year« .

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité