More
    More

      Ore Monogatari : drôle, désarmant et attendrissant !

      Un physique monstrueux mais l’âme la plus pure : tel est le problème de Takeo, personnage principal de Ore Monogatari (ou Mon Histoire). Alors que démarrent le lycée et les histoires de cœur, quelle est donc cette histoire que nous promet le titre de l’anime?

      ore03 .


       Titre original : 俺物語!! (Ore Monogatari!!) 
      Année : 
      2015
      Genre : 
      Shôjo, comédie, amour & amitié
      Nombre d’épisodes : 
      24
      Durée des épisodes : 
      25 minutes
      Studio :
       Madhouse
      Disponible sur : Crunchyroll


       

      Synopsis :

      « Takeo Goda est un lycéen qui, à cause de sa morphologie impressionnante, passe à côté de nombreuses histoires d’amour. En effet, dès qu’il tombe amoureux d’une camarade, celle-ci s’intéresse plutôt à son ami d’enfance, Sunakawa, beau-gosse populaire. La roue tourne le jour où Takeo se porte au secours d’une jeune fille en pleine agression…« 

      ore02

      .

      Avis :

      Ore Monogatari nous offre un premier épisode original et hilarant.

      Comme pour la plupart des anime depuis 2013-2014, les graphismes et l’animation sont fluides, esthétiques, au top. La bande-son est rafraîchissante et sympathique. On démarre déjà avec de la qualité au niveau de la forme.

      Pour ce qui est du contenu, l’histoire s’affiche en césure totale avec les shôjo habituels : ici, le héros est tout sauf agréable à regarder. Pourtant, on s’aperçoit très vite que Takeo est une très belle personne, pleine de bonté et munie d’un sens de la justice irréprochable… tant et si bien qu’il effraie presque toujours les personnes qu’il souhaite protéger! Malheureusement, lorsque avec un physique pareil on se poste à l’entrée d’une école primaire après avoir entendu qu’un pervers venait y rôder, dans le seul but de le dissuader… on se fait très vite signaler auprès de la Police.

      J’insiste cependant sur le « presque toujours » … car la vie et le cœur de Takeo basculent quand, en secourant une jeune lycéenne se faisant tripoter dans le métro, celle-ci se retourne les yeux embués de larmes pour le remercier. Nullement effrayée et extrêmement reconnaissante, elle va accompagner Takeo au poste de Police pour y dénoncer le pervers : et heureusement, car ce dernier va tenter de jouer du physique menaçant de Takeo pour l’accuser devant le policier… qui aurait été prêt à le croire si la jeune fille n’était pas restée témoigner!

      .

      ore07
      Je me sens tout de suite rassurée.

      .

      Cette dernière, prénommée Rinko, n’a pas l’intention de s’arrêter là pour remercier Takeo. La voilà qui débarque chez lui un beau jour, ayant obtenu son adresse au poste de Police, afin de lui ramener du gâteau! Car il s’avère que cette dernière est très bonne pâtissière, ce qui ne manque pas de ravir davantage l’adorable Takeo.

      Il y a cependant une personne qui s’ajoute au duo : Sunakawa, le meilleur ami de Takeo. Il est incroyablement beau, intelligent, mais aussi très froid. Son succès avec les filles est indéniable, et tout au long de leur enfance, celles dont Takeo était amoureux se confessaient finalement auprès de son bel ami (qui les repoussait pourtant toujours). Malgré cela et bien que tout les oppose, rien n’a jamais pu remettre en cause leur amitié. Il est d’ailleurs clair que Sunakawa, qui incarne l’indifférence même, ne s’ouvre réellement et ne parvient à sourire qu’en compagnie de son ami d’enfance.

      .

      Eh ouais, c'est dur, à cet âge.
      Eh ouais, c’est dur, à cet âge.

      .

      Alors, lorsque Rinko se montre insistante pour revoir Takeo, ce dernier totalement désarmant d’innocence et malgré les sentiments qu’il commence à nourrir pour elle en déduit directement qu’elle est amoureuse de Sunakawa et se met en tête de tout faire pour l’aider. Après-tout, elle est la première fille dont son ami dit du bien, elle aurait peut-être une chance… et surtout, il refuse de la voir le cœur brisé.

      Mais ne soyons pas dupes, cet anime est plus « comédie » que « drame » : l’épisode nous laisse comprendre qu’en réalité, pour on ne sait quelle raison, la mignonne Rinko en pince totalement pour l’effrayant Takeo !

      S’en suivra très certainement une bonne série de quiproquos, rythmés par les manigances de Takeo pour rapprocher celle qu’il aime (et qui l’aime!) avec Sunakawa (qui pourrait finalement ne pas être indifférent à Rinko…). Il y a de grandes chances pour que la route soit longue avant que le naïf Takeo comprenne les vrais sentiments de la jeune fille, et on ne va pas s’en plaindre!

      .

      Ore Monogatari est donc un anime qui bouscule les codes du shôjo avec un héros masculin et repoussant au premier abord, bien que rempli de qualités qui savent le rendre tout à fait attendrissant. Et pour une fois, la fille ne tombe pas amoureuse du beau-gosse, mais bien de ce dernier qui est très trèèès loin de s’y attendre! Mêlant à tout cela une bonne dose d’humour, nous obtenons une des meilleures surprises de cette saison printemps 2015, s’adressant finalement à un public bien plus large que ce à quoi l’on pouvait s’attendre.

      ore06

       

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.