Critique de Lycoris Recoil : Girl Power !!

0
233
lycoris recoil

Lycoris Recoil est une des dernières productions du  Studio japonais A-1. Sortie n 2022, la série propose un récit mêlant action/comédie centré sur un duo de jeunes filles un peu spéciales, terriblement efficaces, attachantes et drôles. Porté par une réalisation très léchée, cet anime est une petite bombe qui va vous enthousiasmer.

De l’autre côté du miroir

Le Japon passe pour le pays le plus sûr du monde. Ce que le grand public ne sait pas, c’est que cette sécurité est assurée par des agents très spéciaux : les Lycoris Recoils, des jeunes orphelines surentraînées qui nettoient la ville. Et elles ont fort à faire car le pays est la proie de trafiquants en tout genre, de terroristes, de hackers et d’assassins professionnels.  Chaque intervention est finement planifiée pour occasionner le moins de dégâts possibles et maintenir le secret.

Mais voilà, lors d’une mission, l’agent Takina n’obéit pas aux ordres. Certes, elle a éliminé la menace mais son insubordination (ce n’est pas la première) oblige ses supérieurs à la sanctionner. Elle est retirée du terrain et envoyée aider Chisato, une autre Lycoris à tenir un café. Entre les deux jeunes filles aux tempéraments différents se noue une forte amitié qui va les aider à traquer Majima, un mystérieux vendeur d’armes qui sème le chaos dans la capitale.

lycoris recoil

Lycoris Recoil : un travail d’orfèvre

La série se construit sur une proposition alléchante : offrir une série d’actions, d’espionnage à mi-chemin entre Mission Impossible et True Lies. Dès l’épisode 1, le ton est donné. Dans une séquence digne de True Lies, une lycoris met fin à une dangereuse prise d’otages. Après cette introduction détonante, le reste de la série continue sur le même rythme : attaque dans un métro, combat au sommet d’une tour, traque multiple dans la ville. La série déborde de gunfights énergiques, créatifs.

Tout ceci souligne l’excellent travail du studio A-1 qui livre une partition sans fautes. L’anime est en effet très beau que ce soit pour les décors nombreux, le design des personnages, les environnements. Les couleurs sont magnifiques, chatoyantes et créent donc un contraste avec la violence des affrontements. Car ceux-ci exploitent tout le potentiel de ses personnages offrant des combats à main nue impressionnants, exploitant toute l’architecture urbaine.

lycoris recoil

Des personnages touchants

La grande force de cette série tient dans la construction de ses personnages. D’abord Chisato et Takina fonctionnent comme les deux faces d’une même pièce. Chacune porte des cicatrices, une part d’ombre. Leur amitié, leur perfectionnisme les aident à devenir la meilleure version d’elle-même. D’autant plus qu’elles ont chacune au départ un arc particulier. Chisato à l’image de Kenshin est un agent qui répugne à tuer, d’où son usage de balles en caoutchouc. A l’inverse, Takina est très (trop) prompte à délivrer la mort. Elles sont vont devoir apprendre l’une de l’autre.

Les autres personnages secondaires sont tout aussi passionnants. Vous avez d’un côté les figures comiques qui portent l’histoire (les hackers par exemple, l’autre occupante du café …). Vous avez d’un autre côté les autres lycoris qui illustrent le sacrifice de ces jeunes filles à qui l’on vole leur jeunesse. Vous avez enfin des personnages mystérieux, Majima le terroriste, Mika le cuisinier et Shinji Yoshimatsu le scientifique. Leur passé, progressivement dévoilé, contraindra les lycoris à des choix cornéliens.

lycoris recoil

Lycoris Recoil : l’équilibre parfait de la narration

La série propose deux récits à l’esprit radicalement différent. L’un nous permet de suivre deux jeunes filles très mignonnes, tenancière d’un café et qui vivent une vie d’adolescentes normales faites de rencontres, de coups de cœur, d’instants shoppings. Cette partie comédie fonctionne parfaitement servie par les excellents personnages secondaires et le décalage constant entre le métier des jeunes filles et leur couverture. On est très proche de l’esprit de Full Metal Panic Fumoffu.

L’autre nous propose un récit d’espionnage beaucoup plus adulte. En effet, nos héroïnes souffrent, certaines meurent, leurs corps souffrent autant que leur psyché. Leur mission est d’une complexité sans nom, la moindre erreur est fatale comme le soulignent les derniers épisodes extrêmement dramatiques. De plus, leurs mentors cachent de terribles secrets  qui risquent de briser l’équilibre précaire de ce monde. Enfin l’antagoniste (les antagonistes) sont très réussis et conservent à la fin de la saison une part d’ombres laissant possible de nombreuses interprétations.

Vous pouvez donc vous précipiter sur Lycoris Recoil. Le studio A-1 livre, en effet, un travail techniquement irréprochable qui exploite une histoire, certes classique, mais parfaitement racontée et construite. Vous pouvez voir l’intégralité des épisodes sur cruchyroll.