More
    More

      Critique “Survivor’s club” aux éditions Delcourt – Des attentats en cascade

      Écrit par Aoisei et illustré par Anajiro, le premier tome du manga Survivor’s club est paru aux éditions Delcourt le 19 mai dernier.

      Des attentats contre le harcèlement

      Trois ans auparavant, dans la classe de Takumi Shindô, au collège Shiroiwa, un élève victime de harcèlement scolaire commet un attentat suicide à la bombe. Seuls sept élèves y survivent. Trois ans après l’événement, ils décident de se retrouver dans leur ancienne classe. C’est alors que, dans un autre lycée, une élève victime de harcèlement moral prend sa classe en otage, le corps recouvert d’explosifs. 

      Delcourt

      Une enquête du Survivor’s club

      Le seinen Survivor’s club ne se contente pas de présenter des histoires parallèles et semblables. Il semblerait qu’un point commun les lie entre elles : les personnes commettant les attentats ne se sont pas procurés les bombes seules. Une personne pourrait les leur avoir données. Pire encore, Takumi Shindô pense qu’il s’agit d’un des survivants de l’explosion dont le survivor’s club a été victime il y a trois ans. 

      Delcourt

      Une intrigue intéressante

      Le tome 1 de Survivor’s club ne se contente pas de dénoncer le fléau que représente le harcèlement scolaire, mais promet de s’intéresser en profondeur à la psychologie des personnages. Ces derniers ne sont pas présentés de manière manichéenne. Au contraire, l’auteur s’attache à traduire la complexité de la psychologie humaine. Les illustrations sont agréables et permettent une lecture fluide du récit.

      Delcourt

      L’intérêt de ce premier tome de la trilogie Survivor’s club réside davantage dans son histoire que dans ses dessins. Il présage une aventure et une enquête intéressantes que nombre de lecteurs suivront avec plaisir.

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité