Joaquin Phoenix en Joker : projet démentiel ou fausse bonne idée ?

Joaquin Phoenix en Joker : projet démentiel ou fausse bonne idée ?

Il se murmure sur la planète Hollywood que Joaquin Phoenix serait en négociations pour jouer l’iconique personnage du Joker.

Le Joker est aujourd’hui considéré, à juste titre, comme l’un des meilleurs méchants du cinéma et par extension de la pop-culture. Il aurait même récemment coiffé au poteau Dark Vador selon certains sondages. Cependant, plusieurs questions peuvent se poser aujourd’hui. D’une part, est-ce réellement une bonne idée que de lancer un nouveau projet de film sur le plus célèbre ennemi de Batman ? Rappelons que ce projet a été annoncé il y a quelques temps déjà, alors que le personnage souffrait encore des retombées du très critiqué Suicide Squad. D’autre part, est-ce que s’intéresser aux origines du personnage ne risque pas aussi de lui nuire ? La particularité du Joker, c’est justement qu’il est imprévisible : on ne sait pas d’où il vient, on ne sait pas où il va. C’est sur ce point que s’ancre son aspect dangereux et pas sur de quelconques pouvoirs ou capacités physiques. Évoquer en détails ses origines ne serait-il donc pas le démystifier aux yeux du grand public ?

Alors le talent de Joaquin Phoenix n’est plus à démontrer me direz vous : nommé aux oscars à trois reprises (Gladiator, Walk the Line, The Master) et bon nombre de succès à son actif (Her, Le Village). Mais n’oublions pas qu’incarner un tel personnage, c’est créer une grosse attente au sein de la très nombreuse communauté de fans et beaucoup d’acteurs chevronnés ont pu en faire les frais.

 

Le cinéma en terme de business, c’est avant tout une question de timing et ça, les sociétés de production, notamment du côté de chez Warner Bros, semblent l’avoir oublié. Tout n’est que précipitation depuis qu’ils essayent d’emboîter le pas au monstre du box office qu’est devenu Marvel avec l’appui soutenu du géant Disney. Alors qu’en oubliant un tant soit peu l’aspect financier de la chose et en se concentrant davantage sur l’adaptation et l’aspect artistique de leurs créations, DC pourrait aisément créer une réelle concurrence grâce à une atmosphère plus sombre et des personnages forts, déjà bien intégrés dans notre imaginaire collectif. Fort heureusement, ce film devrait, semble-t-il, se détacher du DCEU (DC Extended Universe) et pourrait par là-même, donner une nouvelle chance à Warner de se remettre sur les rails en matière d’adaptations de comics.

Le long-métrage, qui pourrait être réalisé par un certain Martin Scorsese et qui prendrait la forme d’un film noir, n’en est qu’à ses premiers balbutiements. Mais après le gangster Jack Nicholson, l’anarchiste Heath Ledger et le psychopathe Jared Leto , quel genre de Joker le talentueux Joaquin Phoenix pourrait-il nous interpréter ? En attendant de le savoir, vous pourrez le retrouver à l’affiche de Marie-Madeleine, dans le rôle ni plus ni moins que de Jésus Christ, dont la sortie au cinéma est prévue pour cette année.

Laissez votre commentaire