Un mois, une auteure: Chimamanda Ngozi Adichie

0
731

Ce mois-ci, nous allons nous attarder sur une auteure contemporaine majeure. Il s’agit de Chimamanda Ngozi Adichie

 

Un mois, une auteure: Chimamanda Ngozi Adichie

 

Enfance

Née à Enugu au Nigéria le 15 septembre 1977, elle est originaire d’Abba dans l’Etat d’Anambra au sud-est du Nigéria. Adichie a grandi dans un milieu intellectuel: son père était professeur de statistiques à l’Université du Nigéria, Nsukka (UNN) et sa mère était responsable du bureau de la scolarité. 

Ainsi, suivant les traces de son père, Adichie se dirige vers les sciences lorsqu’elle entre à l’université: elle commence à étudier la pharmacologie au Nigéria. Cependant, elle change assez vite de voie et immigre vers les Etats-Unis pour étudier la communication et les sciences politiques à Philadelphie en Pennsylvanie. 

 

Débuts dans la littérature 

L hibiscus pourpre Un mois, une auteure: Chimamanda Ngozi Adichie

Dès son arrivée sur le continent Américain, Adichie publiera son premier livre qui n’est autre qu’un recueil de poèmes nommé Decisions. Il sort en 1997, puis elle enchaîne avec une piècede théâtre en 1998 appelée For Love of Biafra – qui sera ni plus ni moins les premières esquisses et sources d’inspirations pour son roman Lautre Moitié du Soleil. En effet, ce dernier raconte la vie de deux soeurs séparées pendant la guerre du Biafra. Il remportera le pris Orange Prize for Fiction ainsi que le Anisfield-Wolf Book Award. Il sera également adapté au cinéma en 2014. 

L’autre Moitié du Soleil est le deuxième roman d’Adichie, qui confirma son immense succès suite à sa première révélation: L’Hibiscus Pourpre, sorti en 2003. L’Hibiscus Pourpre est également l’histoire d’une fratrie qui cherche à s’émanciper du milieu familial. Il mêle politique, violences domestiques, intolérance religieuses et beaucoup d’autres thèmes qui deviendront importants dans la vie de l’auteure. Le roman est proclamé meilleur premier livre du prix littéraire Commonwealth Writer’s Prize en 2005. 

 

Consécrations

L’auteure publie un troisième ouvrage en 2009, un recueil de nouvelles, intitulé Autour de ton cou (The Thing Around Your Neck). Puis, en 2013, elle publie le roman qui la rendra mondialement célèbre: Americanah. Americanah raconte l’histoire d’Ifemelu, une Nigériane originaire de Lagos qui immigre aux Etats-Unis pour étudier. On peut facilement comprendre qu’à travers Ifemelu nous vivons en fait ce que l’auteure a dû vivre en arrivant aux Etats-Unis: être exposée au racisme comme elle ne l’avait jamais connu avant au Nigéria. A travers cette histoire, nous voyageons entre Lagos, le Nord-Est des Etats-Unis ainsi qu’à Londres en Angleterre, où l’amour d’adolescence d’Ifemelu, Obinze, est parti vivre. Il est sélectionné par le New York Times comme l’un des « 10 meilleurs livres de 2013 ». 

Durant la même année, la chanteuse Beyoncé reprend une petite partie d’un discours d’Adichie pour sa chanson “***Flawless”: 

“We teach girls to shrink themselves      

To make themselves smaller

We say to girls

“You can have ambition

But not too much

You should aim to be successful

But not too successful

Otherwise you will threaten the man”

Because I am female

I am expected to aspire to marriage

I am expected to make my life choices

Always keeping in mind that

Marriage is the most important

Now marriage can be a source of

Joy and love and mutual support

But why do we teach girls to aspire to marriage

And we don’t teach boys the same?

We raise girls to each other as competitors

Not for jobs or for accomplishments

Which I think can be a good thing

But for the attention of men

We teach girls that they cannot be sexual beings

In the way that boys are

Feminist: the person who believes in the social

Political, and economic equality of the sexes” 

 

-> On apprend aux filles à se faire petites. On dit aux filles “Vous pouvez avoir de l’ambition, mais pas trop. Vous devriez avoir pour but de réussir, mais pas trop, autrement vous allez menacer les hommes.”. Car je suis une femme, on attend de moi d’aspirer au mariage. On attend de moi de garder en tête que le mariage est l’élément primordial de ma vie. D’accord, le mariage peut être source de joie, d’amour, de soutien mutuel, mais pourquoi apprend t-on aux filles à vouloir se marier et pas aux garçons? 

On élève les filles de manière à ce qu’elles se voient comme des compétitrices, mais pas dans un but professionnel ou pour accomplir des choses – ce qui pourrait être bien – mais pour l’attention des hommes. On apprend aux filles qu’elles ne peuvent pas être des êtres sexuels de la manière dont les hommes le sont. 

Féministe: une personne qui croit en l’égalité des sexes, politiquement, économiquement et socialement. 

 

be Un mois, une auteure: Chimamanda Ngozi Adichie

 

Rien qu’à travers ces mots, nous pouvons voir à quel point Chimamanda Ngozi Adichie est féministe. Elle a fait du féminisme son combat personnel. 

Ces mots choisis par Beyoncé sont tirés d’un TEDx Talk prononcé en décembre 2012. Vous pourrez trouver la conférence en entier ci-dessous: 

 

 

Toujours dans la veine féministe, Adichie publie en 2017 Chère Ijeawele. Ce livre est une espèce de “manuel” où l’auteure y propose une éducation féministe en quinze points qui devrait être donnée dès le plus jeune âge. Il a été traduit dans plus de vingt langues. 

 

Chimamanda Ngozi Adichie est une femme pleine de talent qui regorge d’intelligence. A la fois auteure, universitaire et activiste, elle devrait encore avoir beaucoup à nous donner. D’ailleurs, en 2017, elle est élue à l’Académie américaine des arts et des sciences, l’un des plus grands honneurs intellectuels aux Etats-Unis. 

Pour retrouver ses ouvrages: 

http://www.gallimard.fr/Contributeurs/Chimamanda-Ngozi-Adichie