« Gretel et Hansel » : Un joli conte revisité pour les enfants

0
241
Affiche Grétel et Hansel
Affiche Grétel et Hansel
Grétel et Hansel, un spectacle jeune public
Grétel et Hansel, un spectacle jeune public

Grétel, Grande Soeur ? Même pas peur !

Quelle ogresse se cache à l’intérieur de nous ?

Vous la connaissez probablement tous, cette histoire d’Hansel et Grétel ? Ces 2 petits enfants perdus dans la forêt, qui se retrouvent dans le piège d’une sorcière et de sa maison en pain d’épices ?

Ce vieux conte des frères Grimm rappelle que face à l’horreur des adultes, c’est l’entraide et l’amour que se portent les enfants qui leur permettent de surmonter les obstacles et de survivre.

Mais cette histoire, comme la plupart des contes, n’a pas vraiment de point de vue. La narration est extérieure aux personnages principaux. Alors, qu’en serait-il si, nous glissant dans la peau de l’un des protagonistes, nous redécouvrions ce célèbre conte et surtout, ce qu’il s’est passé juste avant le drame ?

Grétel et Hansel
Grétel et Hansel, un spectacle jeune public

C’est sous cet angle que commence l’histoire de « Grétel et Hansel », de Suzanne Lebeau, auteure québécoise reconnue pour ses textes pour jeunes publics. Parmi ses œuvres, on trouve notamment « Une lune entre deux maisons », la première pièce canadienne écrite spécifiquement pour la petite enfance, « L’Ogrelet », « Le bruit des os qui craquent » et « Grétel et Hansel ».

Le point de vue de Grétel

Dans cette relecture, elle se place donc du point de vue de la petite fille, Grétel. Son statut change soudain et elle passe de l’enfant unique à celui de grande soeur. L’équilibre familial est bouleversé par ce petit frère qui fait du bruit et prend beaucoup de place. Le traitement de la jalousie que peut ressentir les ainés envers leurs cadets est extrêmement bien traité. Comment apprendre à partager quand on possède si peu ?

Dans la mise en scène de Aude Ollier, qui interprète le rôle titre, les changements de tableaux sont astucieux et se font à l’aide d’objets du quotidien : une lampe se transforme en feu de camp, une nappe de cuisine en cape de super-héros. 2 cuillères en bois et la bataille peut commencer. C’est 3 fois rien et tout un monde. C’est l’invention et l’imaginaire, propre à l’enfance, que nous propose Aude Ollier : c’est très bien pensé et cela fonctionne.

Grétel et Hansel
Grétel et Hansel

La pièce, mise en scène par Aude Ollier, est le tout premier projet de la compagnie Looking For My Left Hand.

Anthony Legal interprète Hansel et ce comédien s’amuse beaucoup dans le rôle de ce petit garçon, y apportant énergie et poésie.

Un autre thème est également traité dans ce spectacle : la part de violence qui se cache en nous. Dans une partie de cache-cache légèrement vicieuses dans la forêt et cette montée en puissance quand, face au four de la sorcière, Grétel doit faire le choix de sa vie : céder à la pulsion de tuer son petit frère et de le jeter dans le four ? Ou le protéger ?

« Mais alors, Plus de petit frère ?  »

Qu’est ce qui fait l’amour de la fratrie ? Comment cela se construit-il ? Qu’est ce que ça veut dire « tu es mon frère ? » « Tu es ma soeur ? » Et comment cela redéfinit l’identité ? Beaucoup de questions qui sont explorées et qui permettent de retrouver un sens, une piste et de voir que l’on n’est pas tout seul face à ces interrogations.

Une vraie réussite, qui allie poésie du quotidien, enchantement des contes et violence du monde moderne. Seul le talent pouvait lier les trois d’une aussi belle manière. La compagnie Looking for my left Hand l’a fait. 

A savoir : La compagnie a également joué « Babil », un jeune public également très réussi.

Informations pratiques :

Au Théâtre de l’Essaion

6 rue Pierre au Lard 75004 Paris (Angle du 24 rue du Renard)

Métro : 1 : Arrêt Hôtel de Ville 11 : Arrêt Rambuteau 1 /4/ 7 /11 /14 : Arrêt Châtelet

Du 3 février au 1er avril Mercredi, samedi et dimanche à 14h20 Vacances scolaires (10 au 25 février) tous les jours à 14h20, sauf les jeudi et vendredi Supplémentaires : 1er mars, 8 mars et 1er avril 2024 à 14h20 Relâche le 13 mars

Dernier article rédigé par Laëtitia : « On purge Hervé »